Electro-Voice
  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

EV ou L'Acoustic, Meyer Sound, Martin Audio ???

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Fresnel34

membre non connecté
Fresnel34
1422 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 366

31 Posté le 08/05/2018 à 12:20:43Lien direct vers ce postSignaler un abus
Re,

Hors sujet :
Citation :
Mais je crois que je vais devoir splitter ce sujet!


je suis désolé Nick Zefish mais je ne comprends pas ce que cela veut dire !

Par contre, c'est vrai,

1er je m'étais promis de ne plus faire de hors-sujet : promesse non tenu

2éme emporté par ma passion, j'ai oublié de signaler que mes propos etaient Hors sujet

Pour ce qui est de la basse d'Imagination, nous sommes d'accord sur ce point : en 70/80/90 on ne demandait pas de descendre très bas, et cette économie était favorable à la sensibilité des HP,

EDIT : mais pour moi, Imagination, c'est ce que j’appelle de la basse bien grasse ! et pas le Gloubi-boulga à 15 Hz qu'on entend dans certaines productions actuelles.

Plus que Imagination ou les superbes productions de Nile Rodgers et Bernard Edwards de CHIC, j'aurai du prendre comme exemple ce Méga-tube de 1977, d'un pays à moi, Pièro, roi de la déconne, qui dans sa chanson Cicéron, c'est pas carré résumait bien ce qui faisait la musique en 1970 début 1980 :




Citation :
La réponse est assez simple: on se contentait de niveaux bien plus faibles ET il n'y avait aucune basse.


Heu, je ne suis pas tout à fait d'accord : 1969


Je ne peux pas développer plus car je passe à table

Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante et la danse infidèle des vagues

[ Dernière édition du message le 08/05/2018 à 14:35:37 ]

Fresnel34

membre non connecté
Fresnel34
1422 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 366

32 Posté le 08/05/2018 à 13:22:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Re
Hors sujet :

Citation de Nick Zefish :
Hors sujet :
Les esthétiques sonores sont intimement liées à la technique: Les auteurs du disco ont écrit la musique en fonction de ce qui était possible. Aujourd'hui on pourrait écrire de la disco avec une grosse basse infra... mais ça ne serait plus de la disco! Parce que cette basse légère de la disco, c'est aussi une certaine insouciance qu'on perd avec le gros infra.
Des liens avec la technique, il y en a plein: il n'y aurait pas de crooner s'il n'y avait pas d'amplification: à l'opéra on chante fort et ça casse complètement le sentiment de proximité. Il n'y aurait pas de rock avec les guitares saturées s'il n'y avait pas d'ampli guitare. Le hip-hop est intimement lié au sampler. Etc.


je suis totalement d'accord ! Nonobstant son talent, Frank Sinatra sussurant I Can't Believe I'm Losing You, ou when i lost you se serait adressé à un dizaine de personnes au maximum sans l'aide d'un micro. . .



Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante et la danse infidèle des vagues

Petermaler

membre non connecté
Petermaler
1498 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 110

33 Posté le 16/05/2018 à 22:12:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Fresnel34 :
Bonsoir,

Citation de Petermaler :
Il s'agit manifestement de la sensibilité de la partie aigu. . . . Donner la sensibilité de l'aigu sur la fiche technique, et la puissance totale que peut encaisser l'enceinte, c'est légèrement trompeur pour le non-initié


et désolé Petermaler, mais sans vouloir paraître méprisant, tu parles et surtout tu fais des conclusions sur un sujet que tu ne maitrises manifestement pas . . .

La sensibilité du tweeter presse-citron JBL 2402 est de 110dB/1w/1m

Même si cela te parais étrange, la sensibilité du HP de grave de la JBL Cabaret 4623 qui est le JBL E-130 est bien de 105dB/1w/1m

Tu est jeune, 27 ans et donc tu n'as pas connu les HP des années 1970/80 et leur rendement extrêmement élevé !

Pourquoi ? pour simplifier , le Xmax était bien inférieur à ce qu'on trouve actuellement, donc les bobines mobiles étaient plus courtes, les plaques de champ étaient moins épaisses, et donc le flux magnétique était plus concentré
Les contreparties c'est qu'ils ne descendaient pas aussi bas en fréquence que les HP actuels et qu'ils supportaient moins de puissance, d'autant plus qu'ils ne bénéficiaient pas des progrès actuels en matière de tenue en température.

En exemple, je posterais un jour la photo d'un de mes premier HP qui date de fin des années 1970, le RCF L18P100ac, un très bel HP de 46cm, bobine de 10cm, aimant de plus de 20cm, puissance 150w, la suspension périphérique est quasiment plate, ne permettant qu'un faible déplacement, et ce qui ne ce fait plus de nos jours pour un HP de 46cm, c'est que ce n'est pas un HP de grave mais un Bas médium descendant à 60Hz et montant à plus de 6KHz, sa particularité : une sensibilité de 107dB/1w/1m ! ! !

et je ne te parle pas des HP Gougeon électrodynamiques ou Fane des années 1950/60 tricone de 80cm et plus avec des sensibilités encore plus grandes ! ! ! ! !


Bonsoir Fresnel,

je veux bien te croire, ceci dit j'ai du mal à comprendre pourquoi en 2018 nous ne savons plus reproduire une si haute sensibilité malgré les innovations technologiques dont avons pu bénéficier alors que bien des HP de medium en 38cm (comme ceux de la JBL Cabaret 4623) ne descendant pas en dessous de 60hz, avec un Xmax faible (bobine courte), désigné pour tourner avec des subs en dessous (et pour lesquels il y a donc tout intérêt à privilégier la sensibilité étant donné qu'il s'agit de nos jours d'un critère primordial lors de la sélection d'un HP pour une enceinte haut rendement), n'atteigne vraiment, mais alors vraiment pas du tout ces niveaux de sensibilité.
Merci par avance de ton explication, à bientôt et bonne soirée

Fresnel34

membre non connecté
Fresnel34
1422 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 366

34 Posté le 17/05/2018 à 00:25:38Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonsoir

Hors sujet :
Citation de Petermaler :

je veux bien te croire, ceci dit j'ai du mal à comprendre pourquoi en 2018 nous ne savons plus reproduire une si haute sensibilité malgré les innovations technologiques dont avons pu bénéficier alors que bien des HP de medium en 38cm (comme ceux de la JBL Cabaret 4623) ne descendant pas en dessous de 60hz, avec un Xmax faible (bobine courte), désigné pour tourner avec des subs en dessous (et pour lesquels il y a donc tout intérêt à privilégier la sensibilité étant donné qu'il s'agit de nos jours d'un critère primordial lors de la sélection d'un HP pour une enceinte haut rendement), n'atteigne vraiment, mais alors vraiment pas du tout ces niveaux de sensibilité.


Pourquoi cette baisse de sensibilité/rendement ?

On pourrai établir un parallèle osé avec l'informatique, on produit des ordinateurs de plus en plus puissants, de plus en plus rapides, mais, au lieu de profiter des fruits de ces progrès, on les charge avec des systèmes d'exploitation et des logiciels de plus en plus lourds et la plupart du temps inutilement.

Pour les HP les raisons sont multiples et inter-liées

Pour les basses Nick t'en a decrit une :
Citation de Nick Zefish :
Dans les années 90, on a commencé a avoir autant de Watt qu'on le voulait. Ça a permis de descendre plus bas avec des subs au rendement médiocre. O


Une autre raison, que je n'avais pas citée précédemment est du au fait de l'augmentation de puissance qui a été en grande partie "digérée" par la création de bobines multi-couches et en plus faites avec du fil émaillé plus gros. Plus épaisses que les mono-couches, elle nécessitent un entrefer plus large, ce qui réduit d'autant le flux magnétique.

De plus, à cause de la course au Xmax qui dégrade le centrage de la bobine, l'entrefer a été à nouveau augmenté, afin d'éviter tout risque de frottement sur les plaques polaires.
Il est d'ailleurs significatif de citer le constructeur haut de gamme sono Gauss, disparu de nos jours.
Il fut le premier à sortir des HP commerciaux dépassant les barrières des 200, 300 puis 400w tout en maintenant sur la totalité de sa gamme des sensibilités supérieures à 100dB/1w/1m grâce à un entrefer plutôt réduit : Pour arriver à ce résultat sans risquer le frottement, il fût le premier à généraliser l'emploi du double spider qui guide bien mieux la bobine, procédé qui sera repris quelques années plus tard par DAS entr'autres.

Un dernier point (dont il n'est pas impossible que ce soit la raison première) est que la recherche de la meilleure sensibilité entraine une augmentation de la distorsion (je ne me rappelle plus si c'est la D harmonique mais plutôt la D inter-harmonique) : Il n'est qu'à comparer des HP hifi haut de gamme et des HP sono haut de gamme, même à bande passante, recherche et innovation et coût de fabrication égaux, la sensibilité des HP hifi sera toujours inférieure car on y cherche aussi la distorsion minimale.
Autre exemple, je ne connais pas sur le bout des doigts les HP actuels mais dans les années 80, Audax, avant son absorption par JBL/Harman, produisait sur les même châssis/aimants des HP sono à haute sensibilité et des HP hifi HDG à sensibilité plus faible. Et cela expliquerai d'autant plus la baisse de rendement sur les HP de medium (haut ou bas) car c'est à ces fréquences que nous sommes les plus sensibles aux distorsions.

Bien sur des artisans œuvrant depuis longtemps dans le HP comme Fertin ou B.Corde pourraient être plus précis que moi, mais voila en gros les explications de cette baisse de sensibilité qui d'ailleurs, si j'en crois ce que je peux en déduire des fiches techniques, affecte l'ensemble du spectre, chambres de compression comprises !

Ceci dit, je comprends que celui qui se fait suer à créer des "caissons de la mort qui tue" pour reprendre le MTH-4654 équipé d'un 46 ou 54cm dernier cri et un MT130, il lui est difficile d'admettre qu'à puissance électrique égale, il se fait battre à partir de 60 HZ par un vulgaire Bass-reflex JBL 4623 de 30ans, et son antique 38cm et son presse-citron vieux de plus de 40 ans !
Et pourtant . . .


Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante et la danse infidèle des vagues

[ Dernière édition du message le 17/05/2018 à 00:30:15 ]

Petermaler

membre non connecté
Petermaler
1498 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 110

35 Posté le 17/05/2018 à 18:16:15Lien direct vers ce postSignaler un abus
Très intéressante réponse, pleine de bon sens, merci pour cela ;)

En effet tu as vu juste, je ne viens pas de cette génération et ne connais pas vraiment l'historique de ce qui a été fait dans le passé et les problèmes auxquels les ingénieurs en R&S électro-acoustique ont été confrontés (et donc la résolution de ces problèmes), je sais là où nous en sommes aujourd'hui. C'est une erreur de ma part et qu'honnêtement, à tord manifestement, je n'ai pas cherché à réparer !
Mais il est très intéressant de constater aujourd'hui les problèmes d'antan qui ont été résolus, ou contournés, de constater les virages qui ont été pris et les décisions "politiques" qui ont été faites face à ces problèmes. Ça me fait un peu penser à la problématique du type de réacteurs nucléaires utilisés dans nos centrale (et la production de plutonium qui en découle dans le cas qui a été choisi). Je comprends un peu mieux donc ce que tu veux dire par là.

Pour ma part, je m'évertue à designer des enceintes pavillonnaires dont un des critères les plus importants est de sortir un maximum de sensibilité en regard de l'encombrement (la linéarité de la réponse étant le critère numéro 1).

J'aurais apprécié échanger une bière avec toi, dommage que j'habite désormais loin du sud car nous sommes originaire plus ou moins du même coin !
Merci d'avoir piqué puis satisfait ma curiosité, et à bientôt sur le forum.

Peter

Fresnel34

membre non connecté
Fresnel34
1422 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 366

36 Posté le 17/05/2018 à 19:10:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonsoir,

Hors sujet :
Citation de Petermaler :
Très intéressante réponse, pleine de bon sens, merci pour cela ;)


De rien, et désolé d'avoir été peu amène dans l'introduction de ma première réponse, il est toujours plaisant d'avoir affaire à quelqu'un qui est attentif aux explications données EDIT sans être pour autant obligé de les faire siennes.

Ça nous change de ce l'initiateur de ce post que tu connais bien :

https://fr.audiofanzine.com/sono/forums/t.664106,fabrication-achat-sono,post.9603884.html

où je me demande pourquoi nous avons usé tant de salive (de doigts plutôt) ! ! !

Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante et la danse infidèle des vagues

[ Dernière édition du message le 17/05/2018 à 19:21:36 ]

marc34.o

membre non connecté
marc34.o
1960 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 161

37 Posté le 18/05/2018 à 13:22:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
il se fait battre à partir de 60 HZ par un vulgaire Bass-reflex JBL 4623 de 30ans, et son antique 38cm

Vraiment ?

Voila la courbe de réponse du E130 qui équipe la 4623. Cette réponse a été publiée par JBL.



La mesure est donnée pour 1w/1m, en demi espace (donc 2Pi, équivalent caisson au sol) HP dans une charge close.

Effectivement le HP peut atteindre 105dB, mais à partir de 850Hz ! On atteint même 110dB, mais à un peu au dessus de 2Khz.

A 100Hz on est à 96dB, et à 50Hz: 90dB. Admettons qu'en étant optimiste, un évent BR puisse faire gagner 6dB sur les fréquences les plus basses, on est encore très loin des 105 dB promis. Il faut faire monter le HP jusqu'à 850Hz pour obtenir les 105dB. A noter qu'au dessus de 100Hz un évent n'aura aucun effet, donc aucun gain possible sur la courbe publiée par JBL.

Dans les années 70, les caissons étaient raccordés aux alentours de 250Hz, c'était le standard, ce qui paraitra bien trop haut aujourd'hui. Et si on regarde la courbe à 250 Hz du E130: 100dB, c’est mieux, mais pas encore transcendant.

Si on compare avec un HP de grave actuel de même diamètre mesuré lui aussi en clos, ici RCF LF15G401,
sous 100Hz, le E130 ne fait pas mieux que le LF15G401:




Et si on compare avec un HP dont les caractéristiques se rapprochent d'avantage d'un E130, ici le MB15N401, le E130 est largué sur une bonne partie des fréquences sous 800Hz.




Conclusion: il est illusoire de croire qu'un HP de plus de 40 ans va écraser un HP actuel dans le grave. Certes, les HP actuels peuvent avoir "le désavantage" du xmax supérieur, car plus le xmax est fort, plus la sensibilité chute, c’est un fait, mais c'est oublier qu'il existe aujourd'hui des logiciels qui permettent de simuler un HP et connaitre toutes ses caractéristiques bien avant qu'il ne soit construit, ce qui permet donc de faire des optimisations bien plus rapides et en profondeur, là où dans les années 70 il fallait obligatoirement faire nombreux prototypes.
Exemple de logiciels se simulations HP, moteurs et membranes (puisque la forme de la membrane compte aussi):
https://www.loudsoft.com/FINEMotor
https://www.loudsoft.com/FINECone

Ceci étant dit, le E130 n'est pas un HP de grave, et même un e140 ne le serait pas selon les critères actuels. C’est juste que lire qu'un E130 en BR peut enterrer un caisson actuel, ça relève de la science fiction.

Ce qui compte en matiére de sensibilité, c’est la sensibilité moyenne dans la plage de fréquence utilisable. Donner une sensibilité dans une fréquence ou bande de fréquences en dehors de la bande utile n'a aucun intérêt. Et c’est bien souvent avec cela que joue certains constructeurs pour induire le client en erreur. Si les conditions de mesures ne sont pas spécifiées, une sensibilité annoncée n'a aucune valeur scientifique. C'est un chiffre qui n'est pas forcément représentatif puisque on ne sait rien des conditions de mesure, et ça change tout.

Puisque tu es sur Béziers, et si jamais tu as une 4623 sous la main, tu m’envoies un message, on prend rdv et on la comparera dans les mêmes conditions de mesures avec non pas un MTH-4654, mais un MTL-146 qui est un caisson TL (membrane en radiation directe, charge arrière TL), plus compact que le MTH-4654, avec aussi un peu moins de sensibilité (HP à fort Xmax LF18X401). Je te parie ce que tu veux que sous 100Hz, la 4623 sera toujours largement inférieure en sensibilité. Et je ne parle même pas du niveau maxi, parce il ne faudrait pas oublier que si le xmax est plus important sur un HP, il permet aussi de délivrer un niveau plus important dans les plus basses fréquences. Xmax trop faible = niveau maxi limité. Il n'y a pas que la sensibilité qui compte. Et puis on pourra terminer avec une écoute comparative pour assoir la comparaison.

Fresnel34

membre non connecté
Fresnel34
1422 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 366

38 Posté le 18/05/2018 à 14:47:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour,

Edit mise en hors sujet

Hors sujet :
Plus haut je disais :
Citation :
Bien sur des artisans œuvrant depuis longtemps dans le HP comme Fertin ou B.Corde pourraient être plus précis que moi,

et nous avons le plaisir de voir un proche de Fertin apporter des precisions ! !

Et non Marc, je ne suis pas sur Beziers, mais d'un pays de grandes gueules où on se défie sur des barques bleues ou rouges en mangeant des tielles ! même si il m'est arrivé d'aller trainer à Beziers du coté du parc à matériel des routes (ex Équipement) ou de la Biscuiterie des Écureuils (miam miam ! je me demande si ça sent toujours aussi bon ) !


Désolé, je n'ai pas de 4623 même si j'ai eu, il y a fort longtemps plusieurs occasions d'en utiliser.

Pour autant, je te remercie pour ton invitation

Il me reste par contre, abandonné au fond de mon débarras, un L18P100AC nu, et s'il est encore en état et si le test est possible, ce sera avec plaisir !

Concernant ce que j'ai développé plus haut, j'ai pris soin de préciser que la comparaison se faisait à puissance égale, et au delà de 60Hz. Ta courbe de réponse JBL publié en 1979 indique une sensibilité de 100 à partir de 250Hz et effectivement 105 à partir de 850 Hz, ce qui démontre que j'étais trop optimiste en parlant de 60Hz.

Pour autant, il y a des docs JBL qui parlent de 105dB/1w/1m en swapp de 500 à 2500Hz tel celui-ci :
https://www.jblpro.com/pub/components/eseries.pdf indiquent-ils une moyenne ?

Par contre, même si j'en cite un, je ne parlais pas d'écraser un caisson de grave. Même si la fréquence de coupure que je donne est trop basse, le fait de dire à partir de 60Hz, implique la comparaison (battre mais pas écraser et à puissance égale) avec une tête . Je ne sais que trop bien que ces HP antiques avec leur Xmax limités ne peuvent suivre en bas des HP modernes spécialisés dans le grave et même l'extrême-grave (je place à part les Cerwin-Véga développés spécialement pour le Sensurround)

Il n'en reste pas moins que les notices d'applications de JBL donnent un rapport puissance électrique/public qui en comparaison de matériel moderne est souvent nettement en faveur des ancêtres, bien sur pour des musiques qui à l'époque ne nécessitaient pas des Fluxmag 81cm

Mon propos était surtout d'expliquer les causes de cette baisse de sensibilité, et sur ce plan là, même si je n'ai pas les bases scientifiques, techniques et pratiques qui sont les tiennes, et que je ne remets pas en cause, je penses ne pas m'être trop fourvoyé.

Un dernier complément, dans mes précédents propos, je compare la gamme sono et hifi de Audax, j'aurai pu aussi comparer les JBL serie E tel le E130 dont nous avons parlé plus haut, et la Série 22 qui a été crée en contrepoint de la serie E pour réduire la distorsion, au détriment de la sensibilité, en baisse.

Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante et la danse infidèle des vagues

[ Dernière édition du message le 18/05/2018 à 19:36:18 ]

marc34.o

membre non connecté
marc34.o
1960 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 161

39 Posté le 18/05/2018 à 17:19:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Pour autant, il y a des docs JBL qui parlent de 105dB/1w/1m en swapp de 500 à 2500Hz tel celui-ci :
https://www.jblpro.com/pub/components/eseries.pdf indiquent-ils une moyenne ?

Oui c’est indiqué de 500 à 2.5Khz, et c'est parfaitement crédible dans cette bande de fréquences. Sauf que le maximum d'énergie sur un caisson (je rappelle qu'il était question d'une comparaison avec un caisson) n'est pas du tout dans cette zone. La sensibilité dans cette zone peut éventuellement être intéressante pour un top, sauf qu'un Top pro en 15 pouces est le plus souvent raccordé entre 800 et 1200Hz. Si on limite la mesure de sensibilité à cette fréquence, la sensibilité moyenne va bien entendu chuter (aux alentours de 102 / 102.5dB)

Citation :
(battre mais pas écraser et à puissance égale) avec une tête

Il n'y a pas d’équivoque, j'ai fait les comparaisons avec les autres HP sur une sensibilité mesurée à 1 watt.

Citation :
la Série 22 qui a été crée en contrepoint de la serie E pour réduire la distorsion, au détriment de la sensibilité, en baisse.

oui la série 22 était plus adaptée à un grave de qualité. JBL a été leader dans les 70 et même 80, mais se sont bien fait bouffer par la concurrence au point qu'aujourd'hui, il y a très de peu de HP JBL montés par des constructeurs, à part chez JBL. Et même chez JBL, ils montent aussi des HP Brésiliens Selenium, marque qu'ils ont racheté

Citation :
la gamme sono et hifi de Audax,

Audax a aussi complément loupé le coche. C’était une énorme boite qui produisait une quantité impressionnante de HP, même des gens de chez JBL venait leur demander conseil. Mais mal gérée, on sait ce qui leur est arrivé. D'ailleurs Harman qui avait racheté, n'a pas mieux géré. Quelques ingénieurs sortis de chez Audax ont crée leur boite et engendré PHL, Focal.

Citation :
un proche de Fertin

Fertin fabrique encore quelques HP, essentiellement pour des séries forain qu'il équipe depuis toujours, mais peu de HP pour des séries pro, parce que c’est très difficile d’être compétitif sur les tarifs, la société assemblant tous les HP à la main. Même les bobines sont fabriquées sur place, les ferrites reçues brutes sont aimantées sur place, les plaques de champs noyau pièce polaire fabriquées sur place aussi.

Fresnel34

membre non connecté
Fresnel34
1422 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 366

40 Posté le 18/05/2018 à 19:32:06Lien direct vers ce postSignaler un abus
Re,
EDIT désolé j'ai oublié d'indiquer que j'étais hors sujet et mon message précédent aussi - c'est corrigé !
Hors sujet :
Citation de marc34.o :
Oui c’est indiqué de 500 à 2.5Khz, et c'est parfaitement crédible dans cette bande de fréquences. Sauf que le maximum d'énergie sur un caisson (je rappelle qu'il était question d'une comparaison avec un caisson) n'est pas du tout dans cette zone. La sensibilité dans cette zone peut éventuellement être intéressante pour un top, sauf qu'un Top pro en 15 pouces est le plus souvent raccordé entre 800 et 1200Hz. Si on limite la mesure de sensibilité à cette fréquence, la sensibilité moyenne va bien entendu chuter (aux alentours de 102 / 102.5dB)


C'est bien une comparaison avec une tête que j'invitais. Par contre sur les 4623 équipé du Presse-citron, la fréquence de transition est de 3KHz donc le 38cm fonctionne dans sa zone de sensibilité maximale. Dans sa note d'application pour l'utilisation couplée avec un caisson de grave, JBL recommande une coupure basse à 250Hz, supérieure au 60Hz que j'avais imprudemment annoncé !

Et dans ces conditions la comparaison avec une tête actuelle est valable.


Citation de marc34.o :
JBL a été leader dans les 70 et même 80, mais se sont bien fait bouffer par la concurrence au point qu'aujourd'hui, il y a très de peu de HP JBL montés par des constructeurs, à part chez JBL. Et même chez JBL, ils montent aussi des HP Brésiliens Selenium, marque qu'ils ont racheté . . . . Audax a aussi complément loupé le coche. C’était une énorme boite qui produisait une quantité impressionnante de HP, même des gens de chez JBL venait leur demander conseil. . . . .D'ailleurs Harman qui avait racheté, n'a pas mieux géré.



Hélas ! Je le dis souvent (à ceux qui on la patience de supporter mes monologues d'ancien combattant) dans la conception de haut-parleur, JBL comme Altec d'ailleurs s'est fait dépasser dans l'innovation et le haut du panier par Gauss (dommage, trop haut du panier et trop cher), puis par Peavey, et ensuite dans le tout-venant par Eminence.

Pour ce qui est des Audax, ils ont permis à JBL de progresser un temps puisque avant Sélénium (tu me l'apprends) ils ont équipé des enceintes JBL. Je pense que les M252 badgés JBL qui équipent mes caissons de grave M355 sont en réalité d'origine Audax. (même s'il ne valent certainement pas un PR38S100VST EDIT-2 plutôt le PR38EX100VST)

Citation de marc34.o :
Fertin fabrique encore quelques HP, essentiellement pour des séries forain qu'il équipe depuis toujours, mais peu de HP pour des séries pro, parce que c’est très difficile d’être compétitif sur les tarifs, la société assemblant tous les HP à la main. Même les bobines sont fabriquées sur place, les ferrites reçues brutes sont aimantées sur place, les plaques de champs noyau pièce polaire fabriquées sur place aussi.


Je me rappelle y avoir vu fonctionner l'impressionnante "magnétiseuse" C'était il y à longtemps, l'epoque de Fertin-Salette.
De nos jours cela s'est complexifié avec l'éparpillement entre Fertin Acoustic-Semblat-Millau, EMS-Catherine Fertin-Beziers et Fertin-sonorisation-Bousquet-Beziers

Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls l'eau riante et la danse infidèle des vagues

[ Dernière édition du message le 18/05/2018 à 19:48:08 ]

Revenir en haut de la page