Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

Sujet TF1 invite les politiques à une nouvelle émission de télé-réalité !

  • 73 réponses
  • 11 participants
  • 991 vues
  • 1 follower
Stx4Sound

Stx4Sound

3303 posts au compteur
Squatteur d'AF
Premier post
1 Posté le 28/08/2003 à 21:16:45
LE MONDE | 28.08.03 | 12h29 :oo:

Etienne Mougeotte, vice-président de TF1, a présenté, mercredi 27 août, les nouveaux programme de sa chaîne. L'une de ses émissions suscite déjà de nombreuses réactions. Il s'agit, une fois par mois, de plonger un homme politique au sein d'une famille, sous l'œil des caméras, durant deux ou trois jours. Une heure d'extraits sera ensuite diffusée. Ce mariage entre télé-réalité et politique est, selon la première chaîne, un moyen de rapprocher les hommes politiques des Français. Le porte-parole du gouvernement, Jean-François Copé, a accepté d'être le premier invité. D'autres responsables de la majorité réservent leur jugement. A gauche, le premier secrétaire du PS se déclare hostile à une telle mise en scène qui marque une nouvelle étape dans l'histoire de la télé-réalité et des émissions politiques.
Tf1 a annoncé , mercredi 27 août, à l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, le lancement d'une nouvelle émission, "qui voudra rapprocher l'homme politique du citoyen". Baptisée provisoirement "36 Heures", cette émission animée par Ruth Elkrief, veut "immerger un homme politique" pendant près de deux jours dans le quotidien privé et professionnel d'une famille française. Ce magazine est produit par la société 2P2L, qui avait réalisé "Les yeux dans les Bleus", consacrée à l'équipe de France de football en 1998, et plus récemment, qui a filmé, de "l'intérieur", la campagne présidentielle de Lionel Jospin. Un premier "pilote", sorte de numéro zéro, a déjà été réalisé avec la participation de Pierre Bédier (UMP), secrétaire d'État aux programmes immobiliers de la justice. Ce dernier a vécu pendant 48 heures aux côtés d'une sage-femme d'Argenteuil (Val-d'Oise). Le premier numéro de "36 heures" sera diffusé en octobre en deuxième partie de soirée. Le premier invité sera Jean-François Copé (UMP), porte-parole du gouvernement. La chaîne songe à lui faire partager le quotidien d'enseignants. Selon M. Mougeotte, ce projet serait "plutôt bien accueilli" par les hommes politiques, qui trouveraient là "le moyen de délivrer leur discours politique et de recoller à la réalité".

L'idée a été proposée à TF1 à la mi-juin par 2P2L. Selon la présentatrice de l'émission, il s'agit "d'une émission politique d'un nouveau genre qui fait appel au mode de narration de la télé-réalité". Selon elle, cette idée émane de journalistes politiques qui depuis longtemps voient grandir le fossé entre la classe politique et les citoyens. "Il n'y a rien d'indigne à passer 48 heures dans une famille. C'est leur métier. On ne les verra pas en pyjama ou dans la salle de bains. Ce ne sera pas une émission trash. Les hommes politiques à qui j'en ai parlé me disent que c'est une bonne idée. Ce n'est pas le "Loft" du politique". M. Mougeotte préfère parler de "politique réalité". Selon lui, "36 heures" va "utiliser le dispositif de la télé-réalité" tel que "le filmage en continu mais il n'y aura pas d'enfermement". A en croire, le vice-président de TF1, le magazine mensuel respectera "l'alternance majorité-opposition". Toutefois, l'invité de l'opposition "n'est pas encore arrêté".

Le réalisateur de l'émission Jérôme Caza précise que le choix de la famille d'accueil sera effectué par la production. "Nous discuterons avant avec l'invité politique pour savoir dans quel contexte il préfère s'immerger. Nous ferons alors notre enquête et notre casting. ce sera notre libre arbitre. Il ne s'agit pas de le piéger mais de le nourrir dans sa démarche." Le "contrôle final" de l'émission appartiendra à la production et la chaîne sans que l'invité politique la visionne au préalable. L'invité ne visionnera pas l'émission. "Il joue le jeu, il en accepte le principe, il prend le risque. Ce n'est pas une interview", indique M. Mougeotte. 2P2L prévoit trois ou quatre caméramen qui filmeront "à l'épaule". "Il n'y aura pas de caméras fixes ou cachées. Notre démarche s'inscrit dans le cadre d'un documentaire. Il s'agit pour nous de créer une expérience", dit M. Caza.

Pour Serge Moati, animateur du magazine "Ripostes" sur France 5 et réalisateur de nombreux films sur les dernières campagnes électorales, ce genre d'émission est "un tapis rouge" pour les politiques. "C'est leur métier de rencontrer des gens. L'homme politique est un caméléon qui s'adapte à toutes les situations. On peut imaginer demain que Jean-Marie Le Pen passe 48 heures dans une famille immigrée. Après un temps d'observation et d'explication, tout le monde deviendra copain. Il y a danger car c'est la banalisation des idées et de la politique". "Pas du tout", répond par avance M. Mougeotte pour lequel "le problème sera que l'homme politique ne se fasse pas tailler en pièces". Pour le patron des programmes de TF1, "36 heures" sera "l'occasion pour l'homme politique d'avoir de très longues conversations avec la famille, de les écouter, de leur répondre".

Certains responsables politiques, la plupart de droite, sont déjà sur les rangs. "Je n'ai pas de réticence de principe à participer à une telle émission, si on me le demandait, à condition que le traitement soit respectueux des uns et des autres", souligne le président de l'UDF, François Bayrou. A gauche, seul Jack Lang se montre ouvert à cette "aventure nouvelle": "C'est une idée audacieuse. De plus, l'émission est entre les mains de Robert Namias (directeur de l'information de TF1), un vrai grand pro de l'information", estime le député de Boulogne. "En France, les émissions politiques sont tellement convenues ! Et la plupart des journalistes de télé font preuve de révérence à l'égard des invités politiques. Ils ne vont jamais jusqu'au bout de l'interrogation. Dans une famille, les gens n'ont peut-être pas la même révérence", s'interroge l'ancien ministre.

Le premier secrétaire du PS, François Hollande, se montre au contraire très critique : "La politique, c'est la réalité." Pour lui, une telle émission mettra en scène une "fausse réalité", puisque c'est la chaîne de télévision qui "choisira la famille et les extraits". "Ce n'est donc pas un supplément d'information ou de transparence. C'est plus un abaissement de la politique qu'une élévation. Je n'y participerai pas", conclut M. Hollande. Ni Arnaud Montebourg. "Comment peut-on imaginer que des responsables politiques soient différents des citoyens qu'ils représentent ? On n'a pas besoin de TF1 pour aller dans les fermes ou comprendre ce qu'est le travail !", lance le député de Saône-et-Loire.

"C'est ridicule, c'est lamentable. Cela va contribuer un peu plus à la dépolitisation. C'est une caricature de liaison avec la population", juge Alain Krivine, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire.

"Où va s'arrêter la télé pour donner l'illusion de la réalité. Si l'on me propose de participer à cette émission, je n'irai pas", rejette encore le député Verts et ancien candidat à l'élection présidentielle, Noël Mamère. "Et pourquoi pas faire passer Sarkozy deux jours avec des romanichels ou des Tziganes ?", raille Daniel Cohn-Bendit, président du groupe Verts au Parlement européen. Le ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy assure qu'il n'aura même pas le temps de passer 36 heures avec des vrais gens : "Si c'est pour me tenir un jour et demi éloigné de mes dossiers, pas question ! Je risquerai surtout de déranger mes hôtes vu le nombre de téléphones qu'il faudrait installer chez eux et qui sonneraient sans arrêt", prévient-il.

Quant à Jean-Marie Le Pen, il juge l'initiative "dérisoire et grotesque". "C'est très au-dessous de la dignité des hommes politiques. Ils n'ont pas à se prostituer, ne serait-ce que médiatiquement."

Guy Dutheil et Daniel Psenny (avec le service France)
Pov Gabou

Pov Gabou

19742 posts au compteur
Drogué à l'AFéine
2 Posté le 28/08/2003 à 21:21:05
Tiens, je suis pas le seul a avoir ete choque par ce truc :)

Entre ca et le coup du jour ferie en moins, j'ai cru a un premier avril en allant sur le site du monde
Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
3 Posté le 28/08/2003 à 21:21:10

Citation : Le porte-parole du gouvernement, Jean-François Copé, a accepté d'être le premier invité


On aura rarement eu un gouvernement aussi démago :| Pitoyables sont ceux qui acceptent.
Stx4Sound

Stx4Sound

3303 posts au compteur
Squatteur d'AF
4 Posté le 28/08/2003 à 21:22:26
A gauche aussi t'inquiete
Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
5 Posté le 28/08/2003 à 21:23:40

Citation : Quant à Jean-Marie Le Pen, il juge l'initiative "dérisoire et grotesque". "C'est très au-dessous de la dignité des hommes politiques. Ils n'ont pas à se prostituer, ne serait-ce que médiatiquement"


C'ets bien la première fois qu'il dit pas une connerie lui !
Pov Gabou

Pov Gabou

19742 posts au compteur
Drogué à l'AFéine
6 Posté le 28/08/2003 à 21:25:53
C'est le meilleur homme politique de france, d'apres sabrina Harold :mdr:
Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
7 Posté le 28/08/2003 à 22:14:20
Stx4Sound

Stx4Sound

3303 posts au compteur
Squatteur d'AF
8 Posté le 28/08/2003 à 23:50:33
Je trouve quand meme l'idée excellente d'un point de vue potentiel d'audience !!!
mais au niveau deontologique .... kesten na na a foutre de la dontologie ... :mdr:
Anonyme

Anonyme

Ce membre n'existe plus
9 Posté le 29/08/2003 à 00:01:28

Citation : Je trouve quand meme l'idée excellente d'un point de vue potentiel d'audience !!!

Ah ben ça, c'est clair que niveau marketing ils assurent un max...

Le marketing, je trouve ça génial, j'ai bossé avec des miss market pendant quelques années, c'est super enrichissant et ça fait évoluer pas mal de choses.
Mais dans des cas extrèmes comme ça, je trouve ça débile. D'ailleurs, c'est fait pour rendre les gens débiles et de toute façon, tout ce qui est extrème est mauvais. :bravo:
Doze fait une Pauze

Doze fait une Pauze

1556 posts au compteur
AFicionado
10 Posté le 29/08/2003 à 00:02:42
TF1... toujours eux pour sodomiser les masses, quel hypocrite de merde ce mougeotte sois disant pour rapprocher le politique du citoyen, en fait c est du business encore une fois, le politique va y gagner en faisant sois disant le mec sympa ( Bedier ca m etonne pas de lu c est un grand faux cul cf le documentaire de moati ) le beauf va y gagner aussi en passant une bonne soiree de beauf pfffff c est gerbant de ne plus avoir des hommes politiques nobles et courageux
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.