Mastering
Techniques du Son Mastering

Ultime étape dans la production d'un contenu audio, le mastering consiste à apprêter un mixage ou un enregistrement pour qu'il tire le meilleur parti du support ou du média auquel il se destine. Une phase d'autant plus cruciale car si un bon mastering ne rattrapera pas un mauvais mixage, un mauvais mastering peut assurément ruiner la qualité d'un projet dans son ensemble.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

stems... pas stems... clipping... pas clipping

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

21 Posté le 13/01/2011 à 00:34:47Lien direct vers ce postSignaler un abus

non justement... c'est trop souvent l'erreur, j'ai beaucoup avancé là dessus.

le STEMS mastering doit avoir pour seule utilité soit de pouvoir regler plus profondément certains problèmes du mix (qui peuvent d'ailleurs etre lié aux prises, à un mauvais arrangement d'une chanson ou à une mauvaise anticipation du pré-mastering)

soit de pouvoir faire une sommation analogique des stems afin d'apporter un "plus" au son si c'est nécéssaire et voulu.

En aucun cas il faut à l'étape du mix se reposer sur le master qui suivra, un ingé master peut faire un boulot incroyable mais ne fais pas non plus de miracle.

Le stems mastering dans un monde parfait ne devrait pas exister, c'est un + non négligeable mais il faut faire au mieux avant car il devient difficile pour l'ingé de master ensuite d'avoir un bon gros son (je ne parle pas QUE du volume) sans dénaturer le mix qui plaisait très probablement aux artistes concernés.

Je comprend désormais vraiment mieux pourquoi les studios de mastering facturent en grande partie plus cher pour des prestations de STEMS mastering.  bave

 

Tatayoyo

[ Dernière édition du message le 13/01/2011 à 00:41:49 ]

rroland

membre non connecté
rroland
23515 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 994

22 Posté le 13/01/2011 à 09:05:03Lien direct vers ce postSignaler un abus

Disons que si le travail est bien fait, quand le studio de mastering va faire jouer tous les stems en même temps, il devrait obtenir le mix.  Dès lors, si le mix est proche de la perfection, il y aura peu de choses à faire (hors mastering).  Par contre si le mix est pas terrible, cela permet de récupérer des choses (mais cela peut, du coup, demander plus de temps).

Le problème que l'on rencontre souvent concerne le grave, parce qu'en home studio, les moniteurs sont souvent de petits modèles qui rendent mal le bas du spectre, et du coup c'est difficile à régler.  Et c'est le genre de souci qui se règle aisément au mastering.

Imaginons une situation simple : le mastering reçoit des stems d'un mix plutôt correct, avec des sons "secs" (sans les reverb, et un dosage mal fait pour le kick et le basse.  Sur de bonnes écoutes et avec une bonne reverb, cela peut se régler aisément, et ne demandera pas beaucoup de temps... donc cela restera abordable au niveau €€€ et le fait de travailler par stems amènera un vrai "plus".

Autre exemple où le mix est plutôt loupé : travailler par stems va permettre en partie de rattraper la sauce (ce qui aurait été impossible via le mix), mais cela va demander plus de temps (donc plus d'argent).  Mais la marge de manœuvre est dans tous les cas moins grande que lorsqu'on dispose de chaque piste séparée.  C'est un compromis en fait.

antaiss

membre non connecté
antaiss
738 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 76

23 Posté le 13/01/2011 à 16:14:38Lien direct vers ce postSignaler un abus

exactement, j'hallucine moi même à quel point je rentre dedans lorsque j'ai des masters en stems à faire. Les groupes ne s'attendaient d'ailleurs souvent pas à ça.

C'est en quelque sorte ce qu'on pourrait appeler un "mixter"...

Ceci dit dans un monde parfait ça ne devrait pas arriver, mais nul n'est parfait.

Tatayoyo

mixtering

membre non connecté
mixtering
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 115

24 Posté le 12/07/2012 à 03:23:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
J arrive un peu tard mais comme le sujet est interressant, je me permet d'ajouter quelques mots. On trouve de l'info sur le mixage par stem appelé aussi mixtering sur ce lien :

http://studio-enregistrement.musicblog.fr/1705575/Pourquoi-le-Mixage-par-Stem-c-est-il-impose-aux-USA-et-dans-les-autres-pays-ango-saxons/

rroland

membre non connecté
rroland
23515 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 994

25 Posté le 12/07/2012 à 08:33:46Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ouille ouille ouille : l'exemple type d'article qui enfile les bêtises comme d'autres enfilent les perles. Je ne recommande pas du tout cet article, bien au contraire.

Anonyme

membre non connecté
docks
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 336

26 Posté le 12/07/2012 à 08:40:26Lien direct vers ce postSignaler un abus

oui et puis le monsieur étant l'auteur des ces "articles" (si on peu appeler ça comme ça) ça s'apparente plutôt à de la pub.

kk_man

membre non connecté
kk_man
84 posts au compteur
Posteur AFfranchi

27 Posté le 12/07/2012 à 09:27:38Lien direct vers ce postSignaler un abus
Il y a aussi une notion de balance qui change une fois le titre compressé et limité (a outrance vu les masters actuels)... les stems permettent par exemple, de remonter le kick, la snare ou la voix qui s'attenuent suite à la compression

mixtering

membre non connecté
mixtering
10 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 115

28 Posté le 12/07/2012 à 20:37:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur le mixage par stem, je vous propose d'écouter la discussion autour du son lors des rencontres de la création sonore - SAE en mai 2010.

https://soundcloud.com/mixtering/rcs2010-studio2

On y parle de mixage par stem, les canadiens appellent cela le Mixtering.
Pour vous épargner les 2 heures qui ne sont pourtant pas inintéressantes allez directement vers le 7 dernières minutes.

Cela fait 10 ans que j'essaie de faire connaitre cette méthode de mixage en France mais c'est dur dur... Derrière leur ordi certains ont oublié que le son sert à transmettre des émotions.

Aujourd'hui, il y a des prods à foison mais la musique ne sonne plus, trop de numérique, trop de mauvaise compression, trop d'édition, trop de montage... Et pas assez de musicalité.




[ Dernière édition du message le 12/07/2012 à 20:38:41 ]

Anonyme

membre non connecté
docks
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 336

29 Posté le 12/07/2012 à 21:16:42Lien direct vers ce postSignaler un abus

et ben y'en a qu'on pas peur de s'afficher en public à raconter des énormités du style "j'arrive à reconnaître dans quel soft ça a été mixé"  https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/1894949.gif

rroland

membre non connecté
rroland
23515 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 2 994

30 Posté le 13/07/2012 à 20:12:28Lien direct vers ce postSignaler un abus
Moi j'arrive à reconnaitre la couleur du câble utilisé et la marque de la montre du preneur de son.:mdr:
Revenir en haut de la page