Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Audient MICO
Photos
1/111
Audient MICO

Préampli à transistors de la marque Audient .

Prix public : 479 € HT
< Retour à la liste des avis
coyote14 coyote14

« Bijou démocratique »

Publié le 22/12/15 à 19:50
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Tout public
Voilà le type de matériel que j'adore: simple et qualitatif, au résultat immédiat!

Il s'agit d'un préampli qui peut s'utiliser soit en stéréo, soit en double mono. Il faut garder à l'esprit que chaque canal ne dispose pas des mêmes réglages disponibles, il y a donc bien 2 utilisations possibles.

Solidement carrossé dans son chassis métallique, a priori non-rackable, il a toutefois une alimentation externe. Pas de bouton on/off, comme signalé dans un précédent avis.

Commençons par l'essentiel: la qualité des préamplis. Faisons simple: ce sont les meilleurs de tous ceux que j'ai eu, car:
- très neutres, très droits/fidèle.
- respect des transitoires irréprochable.
- une bonne réserve de gain, apparition du souffle très discrète dans les réglages extrêmes.
- Il y a une entrée DI, excellente pour les instruments type basse, guitare, et, en ce qui me concerne, un Rhodes Mk1 pour lequel il relève la "pulpe".

Comparativement à ma RME UFX, les préamplis sont meilleurs, incontestablement. Situés à l'arrière, et munis d'entrées Combo Jack/XLR.

Les sorties, elles, sont symétriques sur XLR. Rien de spécial à dire, tout est bon!

Passons maintenant à la partie numérique: ce préampli dispose de sorties numériques au format AES/EBU et S/PDIF: pas d'ADAT toutefois. Il a une connectique Wordclock pour assurer une parfaite maîtrise du jitter. Une particularité: on définit la fréquence et le réglage maître/esclave à l'aide de petits switchs à l'arrière de la machine. Solution finalement acceptable, car bien qu'un peu anachronique, c'est fiable, simple et on n'y touche pas tous les 4 matins. La résolution est de 44,1kHz, 48,0 kHz ou enfin 96 kHz. Pas de 192 kHz, ce qui est parfaitement logique étant donné l'année de conception de la machine.

Au niveau des réglages, inspectons la façade:
- des diodes affichent la résolution numérique.
- d'autres diodes vu/mètres définissent l'intensité du signal entrant. 4 diodes uniquement, mais on a les infos qu'il nous faut: présence de signal (vert), signal fort (orange), saturation des préamps (rouge, à éviter impérativement, c'est pas le genre de matériel qui donne le meilleur de lui-même quand on lui tape dedans).
- Pour chaque canal, un alim phantom 48V pour les micros statiques (encore heureux...), mais indépendante pour chaque canal, cool.
- un pad -20dB indépendant aussi pour chaque canal.
- un inverseur de phase
- un coupe bas possédant 3 seuils: 40, 80 et 120 hz: très bien!
- un potentiomètre analogique de gain, de bonne qualité (aucun craquement, réponse précise et douce), mais non cranté: il sera toujours un peu délicat d'avoir strictement le même gain sur les 2 voies: c'est là où des vu-mètres plus détaillés auraient eu leur utilité. Un mode "double" permettant de contrôler le gain des 2 entrées avec un seul potard aurait également pu répondre au problème posé.

Voilà pour ce qui est dispo sur chacune des 2 voies. Passons maintenant aux réglages qui les différencient:
- un potard HMX qui ramène une légère saturation harmonique sur le canal 1. A l'usage, le résultat, à défaut d'être de mauvaise qualité, est assez accessoire et n'amène pas une vraie couleur au signal entrant. Je ne trouve pas qu'on "réchauffe" ni "embellisse" le son. Bref, voilà une fonction qui ne gêne pas, mais qui n'apporte pas grand chose non plus.
- Bien plus pertinent: un potard faisant varier progressivement la phase entre 0 et 180° sur le canal 2. Là, la différence est tout à fait audible, et la machine se révèle très intelligente dans sa conception, puisque que sans inverseur de phase enclenché, on peut varier de 0 à 180°, et avec l'inverseur de phase enclenché, de 180° à 360°. Autrement dit, l'alignement de la phase entre les 2 canaux est complète. Et à quoi cela sert? Eh bien c'est tout à fait génial pour les situations de prise de son en stéréo: 2 micros sur un piano, ou bien sur une caisse claire (dessus/dessous), et ce bouton permet de compenser un placement approximatif de micro en trouvant le réglage de phase qui va leur donner toute la cohérence, le naturel et le "peps" des transitoires.

Ce petit Mico est donc une machine simple et génial. Le son est, vraiment, superbe. Il fonctionne parfaitement sur tous type de sources. La confiance accordée à son électronique est pleinement justifiée, on est dans une classe de matos franchement pro d'un bout à l'autre.

Seules l'alim externe et l'absence de bouton on/off, les vu-mètres un peu chiches, le réglage de la synchro fiable mais un peu old-school, et le dispensable réglage HMX sont à ranger dans les bémols. Car pour le reste, c'est un absolu sans faute, à commencer par son prix qui, même en neuf, en fait une réelle bonne affaire.
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.