Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
7 réactions

Comment augmenter votre productivité ?

Le guide du mixage — 143e partie

Même si le titre de l'épisode du jour me fait légèrement grincer des dents, il faut bien appeler un chat un chat… En matière de mixage comme dans toute discipline créative, la notion de productivité est importante, ne serait-ce que pour tenter d'exprimer l'ensemble des idées virevoltant sans cesse dans l'esprit du "créateur" au travers d'oeuvres multiples. À mon humble avis, il s'agit d'un combat perdu d'avance, car la concrétisation d'une inspiration laisse immanquablement un espace libre propice à la naissance d'un nouveau désir. Mais c'est là toute la beauté de la chose, n'est-ce pas ? Puisque c'est impossible, faisons-le !

Comment augmenter votre productivité ? : Le guide du mixage — 143e partie
Accéder à un autre article de la série...

Tempus Fugit

Le but cet article est donc de vous aider à fina­li­ser le mixage de plus de morceaux sans que cela ne vous prenne plus de temps qu’ac­tuel­le­ment. Car le coeur du problème est bien là : que vous soyez profes­sion­nel ou amateur, vos jour­nées n’en sont pas moins limi­tées à 24 heures et le temps que vous pouvez consa­crer au mixage est donc, de fait, égale­ment borné. Heureu­se­ment, opti­mi­ser son temps n’est pas si compliqué que cela à partir du moment où l’on a bien conscience d’une chose : la nature a horreur du vide.

clock

N’avez-vous jamais remarqué cette curio­sité ? Les jours où votre agenda est surchargé, vous êtes la plupart du temps capable de déployer une éner­gie folle de façon à mener toutes vos obli­ga­tions à bien. En revanche, lorsque vous n’avez qu’une seule et unique tâche à accom­plir dans la jour­née, cela vous pren­dra effec­ti­ve­ment jusqu’à la dernière heure pour arri­ver à vos fins, quand bien même il s’agi­rait d’un travail anodin. Chez certaines personnes, ce phéno­mène peut même atteindre des propor­tions inima­gi­nables, quitte à les mettre en situa­tion de « rush » pour finir à la dernière minute un travail qui n’avait abso­lu­ment rien d’urgent à la base. C’est le fameux syndrome de l’éco­lier faisant ses devoirs la veille alors qu’il sait depuis des semaines ce qu’il a à faire… Bref, à l’ins­tar de l’eau qui adopte inva­ria­ble­ment la forme du réci­pient la conte­nant, n’im­porte quelle tâche aura bien souvent tendance à occu­per au mini­mum le temps que vous êtes prêt à lui consa­crer.

Cet état de fait peut être vécu comme une fata­lité lorsqu’il est subi incons­ciem­ment. Cepen­dant, une fois ce secret de Poli­chi­nelle connu, il est possible de renver­ser la vapeur en exploi­tant le phéno­mène à votre avan­tage ! En déli­mi­tant clai­re­ment une durée raison­nable à vos yeux pour toute action à accom­plir, vous opti­mi­se­rez à coup sûr votre produc­ti­vité.

Pour en reve­nir plus concrè­te­ment au sujet qui nous inté­resse, à savoir le mixage, le meilleur moyen d’ar­ri­ver au bout d’un projet se résume bien souvent à fixer préci­sé­ment dès le départ le temps que vous accor­de­rez à chacune des tâches à réali­ser. Ainsi, je vous invite avant tout mixage à déli­mi­ter de façon formelle le temps que vous comp­tez allouer à chaque étape : l’éla­bo­ra­tion de votre vision du mix, la balance initiale, l’éga­li­sa­tion, la compres­sion, le travail sur l’es­pace, etc. Quelle que soit votre métho­do­lo­gie de mixage, vous pouvez la décou­per en actions simples et déter­mi­ner la durée que vous devez passer sur chacune d’elles en fonc­tion du titre sur lequel vous travaillez. Après, il ne vous reste plus qu’à saisir votre agenda pour répar­tir tout cela dans votre emploi du temps. Vous verrez, en fin de compte, que non seule­ment il ne sera pas si diffi­cile que ça de tenir les enga­ge­ments pris dans les délais fixés, mais votre produc­ti­vité s’en verra égale­ment ragaillar­die !

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aven­tures !

← Article précédent dans la série :
Comment apprendre à mixer ?
Article suivant dans la série :
Le mixage IRL →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.