Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
15 réactions

Le mixage IRL

Le guide du mixage — 144e partie

Dans trois petites semaines, la publication de ce guide du mixage arrivera enfin à son terme. Non, vous ne rêvez pas ! Après tout, même "l'Histoire sans fin" connaît un dénouement. Cependant, en grand amateur de Thriller tordu que je suis, il fallait bien que je vous réserve un dernier rebondissement…

Le mixage IRL : Le guide du mixage — 144e partie
Accéder à un autre article de la série...

Spoi­ler Alert

Si vous tombez sur cet article par hasard, sachez que celui-ci n’a abso­lu­ment aucun inté­rêt sorti du contexte de cette série consa­crée au mixage. Pire encore, ces quelques lignes peuvent même s’avé­rer dange­reuses si vous êtes un parfait néophyte en la matière ! Ainsi, j’in­vite vive­ment les personnes concer­nées à stop­per leur lecture ici même et leur donne rendez-vous là où tout a commencé il y a bien­tôt trois ans de cela

Let’s twist again

Vous souve­nez-vous du dixième épisode lorsque je vous ai exposé le plan d’at­taque de votre mix ? Mine de rien, cet article consti­tue la colonne verté­brale de tout ce guide. À l’époque, j’avais écrit noir sur blanc ceci : « Je ne prétends pas qu’il s’agit de « La Méthode », il en existe en effet une multi­tude tout aussi valable. Cepen­dant, je pense que cette façon de faire consti­tue une base solide à partir de laquelle vous pour­rez construire votre propre méthode. » Et de fait, je peux vous affir­mer  aujour­d’hui que le mixage d’un projet ne se passe tout simple­ment jamais comme je l’ai décrit semaine après semaine dans les colonnes de votre site web préfé­ré…

the neverending story saul andreetti think iafor

Pour prendre un exemple concret, sachez qu’en ce qui me concerne, une fois la mise à plat effec­tuée, il m’ar­rive de commen­cer par de la compres­sion sur les diffé­rents bus. Mais je peux aussi attaquer avec un travail sur l’es­pace via des auxi­liaires dédiés aux réver­bé­ra­tions et autres delays. Parfois même, au beau milieu de ma campagne d’éga­li­sa­tion, je décide de tritu­rer l’au­to­ma­tion, etc. Bref, tout dépend de mon humeur du jour et de ce que le titre sur lequel je travaille m’ins­pire. Et je pense pouvoir affir­mer sans trop me trom­per que cette façon d’abor­der les choses au cas par cas, cette constance dans l’in­cons­tance, n’est pas seule­ment une carac­té­ris­tique de votre servi­teur. Bien au contraire, il me semble que c’est là une qualité que tout bon ingé­nieur du son spécia­lisé en mixage se doit de culti­ver.

Mais alors, pourquoi vous ai-je donc bassiné pendant tout ce temps avec une méthode qui ne s’uti­lise jamais ? Eh bien, tout d’abord parce qu’il fallait bien choi­sir un angle d’at­taque pour vous présen­ter le sujet de façon cohé­rente. Cette approche théo­rique à la linéa­rité froide et clinique m’a permis de vous décrire l’en­semble des règles et tech­niques de base que tout apprenti ingé-son se doit de connaître sur le bout des doigts selon moi.

Ensuite, aussi rigide qu’elle puisse paraître, cette méthode consti­tue à mon sens un cane­vas autour duquel chacun devrait pouvoir broder ses propres lignes direc­trices en matière de mix. Dans toute disci­pline artis­tique, il n’y a aucune règle abso­lue, et c’est tant mieux. Chacun se doit de suivre son inspi­ra­tion en brisant tel ou tel axiome au besoin afin d’ex­pri­mer toute la singu­la­rité de son oeuvre. Ceci étant, lorsque l’ins­pi­ra­tion fait défaut – et cela arrive immanqua­ble­ment à un moment ou à un autre lors de la concré­ti­sa­tion d’un proces­sus créa­tif – la réflexion précé­dant le passage à l’acte a besoin de se raccro­cher à des règles pour mieux fran­chir l’obs­tacle. J’ose espé­rer qu’avec ce guide vous aurez acquis ces « règles salva­trices » qui, person­nel­le­ment, me servent tous les jours de fil d’Ariane lorsque je me sens perdu au beau milieu d’un mix.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour l’an­té­pénul­tième épisode de votre série préfé­rée !

← Article précédent dans la série :
Comment augmenter votre productivité ?
Article suivant dans la série :
Les accidents heureux →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.