Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

L’heure de vérité pour votre mix

Le guide du mixage — 121e partie

Mes ami(e)s, je sais bien que plus nous approchons de la fin, plus l’impatience vous ronge ! Que nous reste-t-il encore à voir après la délicate phase de l’automation ? Pas mal de choses en vérité, et pas forcément des plus simples d’ailleurs. Dans les semaines à venir, nous allons voir différentes méthodes d’écoute qui vous permettront de juger au mieux votre mixage. Ainsi, il vous sera possible d’y apporter les dernières petites retouches nécessaires avant d’enfin pouvoir envoyer votre bébé au mastering. Accrochez-vous, nous touchons au but !

Accéder à un autre article de la série...

Avant-propos

Pour commen­cer, je vous invite à faire une pause. Sérieu­se­ment. Cela doit faire des heures que vous bossez sur le titre à mixer (voire des années si vous évoluez au rythme de cette série…) et la première chose dont vous aurez besoin pour véri­fier la qualité de votre travail, c’est d’une oreille fraîche. Même les plus talen­tueux ingé­nieurs du son prennent au moins un quart d’heure avant d’at­taquer la séance d’écoute critique finale qui vali­dera ou non un mix. Et comme vous n’avez certai­ne­ment pas autant d’heures de vol qu’eux, je vous conseille de lais­ser passer au moins une nuit, il paraît que ça porte conseil… J’ai parfai­te­ment conscience que les trois quarts d’entre vous ne le feront pas, c’est dans la nature humaine de se dire « oui, oui, il est bien gentil, mais très peu pour moi, je n’ai pas que ça à faire ». Pour­tant, je vous assure que c’est dans l’in­té­rêt de votre musique. Alors, faites donc preuve d’un peu de self-control et prenez une pause.

Ecoute critique

Ensuite, je tiens à vous infor­mer qu’au­cune des tech­niques d’écoute que nous allons abor­der n’est obli­ga­toire. D’ailleurs, si vous preniez le temps de toutes les appliquer, vous ne seriez pas sortis de l’au­berge. L’idée est ici de piocher parmi ces méthodes afin de trou­ver la combi­nai­son qui vous convient le mieux. Pour ce faire, je vous conseille de les essayer toutes au moins une fois, cela vous permet­tra de sélec­tion­ner celles qui vous parlent le plus.

Enfin, pendant ces écoutes, il y a de fortes chances pour qu’une folle envie de toucher au mix vous étreigne. Une fois de plus, un peu de self-control ! Chaque chose en son temps. Soyez plei­ne­ment à ce que vous faites lorsque vous le faites, c’est la meilleure façon d’ar­ri­ver à vos fins. Nous entrons dans une phase d’ana­lyse. Para­si­ter cela en se jetant sur un fader affec­te­rait non seule­ment vos capa­ci­tés de juge­ment, mais pour­rait aussi avoir des consé­quences catas­tro­phiques sur votre mixage. Bref, si en cours d’écoute vous rele­vez un problème, notez-le rapi­de­ment quelque part sans inter­rompre la lecture du morceau et recen­trez-vous au plus vite sur l’écoute. L’heure des retouches vien­dra bien assez tôt, ne vous en faites pas pour ça.

À ce propos, voici une petite astuce que j’uti­lise afin d’op­ti­mi­ser mon flux de travail en regard de l’ar­ti­cu­la­tion entre l’écoute critique et les éven­tuelles retouches à faire par la suite. Lors de l’écoute, j’ai en perma­nence un bloc-notes sous la main ainsi qu’un doigt sur le raccourci clavier de ma STAN qui sert à insé­rer des marqueurs. Du coup, dès que je repère quelque chose qui me chagrine en cours de lecture, j’in­sère un marqueur à la volée sans inter­rompre le défi­le­ment de la « bande virtuelle » et j’écris succinc­te­ment une nouvelle ligne sur mon bloc-notes afin de savoir de quoi il retourne. Ainsi, lors de la phase de retouche, je sais exac­te­ment à quel moment du morceau je dois retour­ner et quel problème je dois régler.

Voilà, c’est tout pour aujour­d’hui. Dans le prochain épisode, nous ferons un point sur les ques­tions qu’il est oppor­tun de se poser lors de vos sessions d’écoute critique de votre mix.

← Article précédent dans la série :
Derniers conseils pour l’automation
Article suivant dans la série :
Les questions à se poser pendant l’écoute critique →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.