Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage
Si un bon mixage doit pouvoir s'appuyer sur de bonnes prises de son, il dépend aussi grandement des décision qui sont prises à ce stade. Le choix des micros, leur placement sont autant de paramètres qui influeront sur le projet, avant même que le mixeur ne dégaine EQ, compresseurs et réverbs pour mixer les pistes en un tout cohérent.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

[Bien débuter] De l’importance de la pré-production

 
AuteursMessages

Anonyme

offline
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

41 Posté le 12/11/2016 à 12:31:16
Citation :
et dans la réalité 90% des chanteurs que je rencontre sont bancals.


C'est ca qui est malheureusement triste.

Idéalement, au moment où on enregistre pour de bon, le chanteur (comme le batteur, le bassiste, le guitariste) sait exactement comment et quoi jouer, au détail près, les harmonies sont déjà prêtes, le chanteur connait son texte par coeur, il a bossé ses parties seuls ou avec un coach vocal sur avec juste un piano,...

Bref, ca n'est jamais que mon avis, mais de ma propre expérience, ce qu j'ai pu constater, c'est que la qualité du résultat était très souvent liée à la préparation, la méthodologie et au travail fourni par les artistes que par la qualité du matos ou du mixeur...

Si AF en à un jour l'occasion, ca serait formidable de faire un reportage vidéo sur un vrai chanteur professionnel qui enregistre. Sa préparation, son warm up et pour finir LA prise.

regarde par exemple, Hayley Williams, pourtant juste chanteuse d'un groupe de pop punk, elle prépare sa séance de studio...


tu notes comme ils travaillent UN MOT en particulier... C'est parce qu'elle sait exactement ce qu'elle doit chanter (la préprod tourne en playback d'ailleurs). Lors des prises, elle ne se posera pas de question et 100% de sa puissance vocale et de son attention seront tournée vers ce qu'elle à faire

et, du coup, quand cette nana arrive en studio, voilà ce que ca donne

première prise : c'est dans la boite, limite on peut repuncher un ou deux point là où on peut faire mieux, mais on ne passe pas trois heures à comparer des versions et des versions et faire du montage




jambesexy

offline
jambesexy
7357 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 32

42 Posté le 12/11/2016 à 13:58:58
Effectivement sympas les videos...après, la difficulté pour un groupe lambda, c'est que le chanteur ne s'entend jamais en répète comme en studio. Et d'ailleurs les nuances peuvent être différentes entre live et studio. Donc il est souvent moins bien préparé que les autres.

Mais au delà de ça, il y a des chanteurs qui "s'écrivent" en studio, donc en pre-prod. S'enregistrer, s'écouter, se reprendre, c'est un formidable outil pour le chanteur. Pour certain style ça fonctionne comme tu le montres avec un piano/coach....mais parfois la place au sein de l'instrumentation exige une aide du mix directement, parce que la musique moderne reste une musique enregistrée, et que, à raison je trouve, on se permet de faire quelque chose qui fonctionne sur CD mais pas en live.
L'autre jour j'enregistrais un jeune chanteur, il me parlait de son refrain, je ne saississais pas du tout où il était(!), en fait c'est devenu clair au moment où il a doublé sa voix sur celui-ci. Sans cet effet chorus, ça ne fonctionne pas, pourtant au final la magie opère vraiment. On a effectivement effectué un travail brouillant les frontières de prepa chant/preprod/enreigstrement/mix, mais pourquoi pas...? Le résultat final n'est que ce qu'on décide d'être "fini", et c'est celui la qui compte...

Après on peut aussi envoyer le travail à un mixeur externe, qui en fera tout autre chose....et d'ailleurs ça m'amène à la question suivante: quand vous parlez de pre prod, qui la fait? Hakim par exemple a décidé de tout faire lui même, donc c'est logique que quand il enregistre il ne sait pas forcément où il va, et c'est logique qu'il veuille garder cette prise là et pas une autre. Il a l'ultime décision pour tout sans personne en face pour lui dire "tiens, et si on essayait ça maintenant?" Au final à quoi sert de faire une preprod par le même gars qui va faire l'enregustrement/mix? Pour moi c'est une étape qui sert juste à faire le point avec quelqu'un d'extérieur, et surtout sur une petite écoute stéréo.

Hakim+K

offline
Hakim+K
1932 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 651Cet utilisateur possède un compte compos

43 Posté le 12/11/2016 à 16:18:30
ReNo, super ta 1ère vidéo, ça m’interpelle. C'est vraiment un truc que je devrais faire, travailler les inflexions sur les mots, bien souvent je me contente que le chant soit juste... Là pour le coup c'est difficile à faire tout seul, on ne se rend pas compte de truc comme le "agaaaiin" que la chanteuse fait trop ouvert. Il faut une oreille externe. Et là évidemment ce travail se fera pendant l'étape de la pré-prod, difficile (et idiot) de le faire plus tard.

Citation :
après, la difficulté pour un groupe lambda, c'est que le chanteur ne s'entend jamais en répète comme en studio. Et d'ailleurs les nuances peuvent être différentes entre live et studio.

D'où l’intérêt de faire ce travail en acoustique, avec un piano ou une guitare, sans micro, sans sono, 100% acoustique. Tu peux pas faire ça quand tous le groupe répète, les autres vont péter un plomb.
D'ailleurs certains groupes quand ils préparent une tournée, font d'abord des répèts 100% acoustiques (une sorte de pré-prod de la répèt) avant de les faire électrifiées. ça permet de mettre en place tranquillement les choses. Plus on joue fort moins on est attentif et plus on se fatigue. (J'ai vu ça entre autre dans les bonus du DVD de la dernière tournée de Goldman, "un tour ensemble". Ils ont préparé/répété en acoustique 3 semaines, tranquilles, vautrés dans les canapés).

Citation :
Hakim par exemple a décidé de tout faire lui même

Enfin décidé... si quelqu'un veut bosser avec moi il est le bienvenu :lol:

[ Dernière édition du message le 12/11/2016 à 16:33:10 ]

Anonyme

offline
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

44 Posté le 12/11/2016 à 16:48:13
Citation :
après, la difficulté pour un groupe lambda, c'est que le chanteur ne s'entend jamais en répète comme en studio.


heu... avec les tables numérique ou les interfaces avec monitoring sans latence, il n'a jamais aussi facil de repeter au casque qu'aujourd'hui...

une focusrite scarlette 18/20, un ampli casque, des in ears de base, un parc à micro t-bone et pour moins de 750€ (pour le groupe) tu peux répeter au casque à l'aise

plus besoin de sono chant, de faire gueuler les amplis et chacun fait son propre mix à l'aise dans son casque

Tom Powder

offline
Tom Powder
96 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 386

45 Posté le 12/11/2016 à 18:06:36
Citation :
une focusrite scarlette 18/20, un ampli casque, des in ears de base, un parc à micro t-bone et pour moins de 750€ (pour le groupe) tu peux répeter au casque à l'aise


C'est sur que c'est plus abordable qu'avant mais 750e pour un petit groupe c'est quand même une somme...
Surtout que répéter au casque ou avec des in ear ne prépare pas à 90% des salles qui sont des cafés concert avec des mixettes pourries. Ou alors tu te trimbale avec tout ton équipement et il te faut pas mal de temps en plus pour t'installer. Ce qui n'est pas réalisable dans 90%...

Bref ta solution même si elle est plaisante ;) ne s'applique pas à la majorité des cas. Ce qui est bien dommage. :oops2:

mojolito

offline
mojolito
837 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 243

46 Posté le 12/11/2016 à 18:26:56
Sans parler du fait que ça en gonfle pas mal de répéter au casque, les guitaristes principalement (de mon expérience)
veulent assez vite ressortir l'ampli ..
Et moi j'hallucine de mon côté impossible de faire marche arrière et répéter sans casque, ou de temps en temps pourquoi pas.

mixman76

offline
mixman76
185 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 48

47 Posté le 12/11/2016 à 22:46:29
Hello,

Discutions intéressantes :)

Perso j'adapte ma pré prod au type de projet mais une chose reste moteur : des que des choses émergent en terme d’interprétation ou de composition j’arrête directe de creuser si je suis en mode "son de casserole" (idées dehors sur portable...etc..) je passe à des conditions correctes de prise de son pouvant être ré-exploité. La musique étant une activité artistique, bien souvent un instant T " magique" sera bien difficile à reproduire et c'est souvent quant on "découvre" son morceau qu'il soit écrit ou pas avant, que ces instant apparaissent et que l'on est bien vert de rage que la prise soit pourrie.

Have fun & Keep Quiet

Hakim+K

offline
Hakim+K
1932 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 651Cet utilisateur possède un compte compos

48 Posté le 13/11/2016 à 12:08:30
Hors sujet :
Ah ben voilà je m'sens moins seul :bravo:

[ Dernière édition du message le 13/11/2016 à 12:08:50 ]

Anonyme

offline
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

49 Posté le 13/11/2016 à 12:48:38
Citation :
La musique étant une activité artistique, bien souvent un instant T " magique" sera bien difficile à reproduire et c'est souvent quant on "découvre" son morceau qu'il soit écrit ou pas avant, que ces instant apparaissent et que l'on est bien vert de rage que la prise soit pourrie.


Ca veut dire qu'à ton prochain concert, tu ne joueras pas le morceau, parce que l'instant T magique, t'es plus capable de le rejouer???

Triste.

Anonyme

offline
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

50 Posté le 13/11/2016 à 12:59:15
Citation :
Sans parler du fait que ça en gonfle pas mal de répéter au casque, les guitaristes principalement (de mon expérience)


Sans parler du fait que ça en gonfle pas mal de répéter au casque, les mauvais guitaristes principalement (de mon expérience)

http://laurent.tarrisse.perso.sfr.fr/test_gif/maitre_capello.gif


Le crachement de décibels couvrant généralement certaines misères...
Revenir en haut de la page