Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage

Si un bon mixage doit pouvoir s'appuyer sur de bonnes prises de son, il dépend aussi grandement des décision qui sont prises à ce stade. Le choix des micros, leur placement sont autant de paramètres qui influeront sur le projet, avant même que le mixeur ne dégaine EQ, compresseurs et réverbs pour mixer les pistes en un tout cohérent.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

[Bien débuter] De l’importance de la pré-production

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Nantho Valentine

membre non connecté
Nantho Valentine
3687 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 40

1 Posté le 08/11/2016 à 17:57:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
De l’importance de la pré-production
Dans l’épisode de cette semaine, je vous propose de nous pencher sur une étape préalable à tout enregistrement. Considérée par certains comme facultative, la pré-production est bien souvent ignorée par les néophytes. Pourtant, c’est certainement à eux qu’elle bénéficie le plus…

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

madamereve

membre non connecté
madamereve
1505 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 56

2 Posté le 08/11/2016 à 19:11:37Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour ces précisions, Nantho.
Il est vrai que l'aspect pré-production est souvent laissée de côté par les home-studistes comme moi parce qu'ils sont sans doute constamment dans cette démarche sans le savoir:?!: .
Je m'explique : la méthode, en ce qui me concerne, suit un peu la tienne mais se veut jusqu'au boutiste. De ce travail de préprod ( drums, guitares, basse, voix, etc) sur quelques mesures avec une amorce de refrain, je teste divers ajouts (choeurs, synts, etc). Ensuite, dans la même session, je réenregistre ma voix avec certaines variations, modulations, décalage. Ainsi avec d'autres instrus.
Je me retrouve donc avec bcp de pistes et je cherche une sorte de mix brut qui sonne déjà un peu en mélangeant diverses sources. Certaines disparaissent très vite alors quelles semblaient intéressantes.
Le plus dur dans cette démarche, c'est de dégrossir, élaguer, jeter ce qui a pris bcp de temps à produire, jusqu'à extraire ce qui me semble être la substantifique moelle. Toute cette démarche reste très subjective mais fait appel à mon propre ressenti. Je fais écouter ce mix brut à des connaissances non musiciennes et j'attends le verdict. Parfois, ce verdict est négatif et sans appel, parfois il plus positif. Il m'arrive aussi de ne pas faire écouter mon travail de préprod. Je ne dirais pas que je procède ainsi à chaque fois mais ça reste une méthode que j'éprouve souvent et qui me vaut d'avancer.

Ramses28

membre non connecté
Ramses28
1073 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 186

3 Posté le 08/11/2016 à 20:37:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
En tant que simple beatmaker c'est une étape par laquelle je ne passe pas forcément mais que j'utilise quand même un peu, il m'arrive de caler une voix témoin pour tester la place dispo dans un arrangement pour éviter de se retrouver avec un beat surchargé sans aucune place pour la voix le jour de l'enregistrement. Mais étant partisan du "less is more" j'ai rarement des soucis.
Mais il est clair que le plus important dans une production c'est bien l'arrangement, c'est pour moi 90% du boulot. En général en sortie d'arrangement le morceau sonne déjà presque définitif et étant un psychopathe du mixage, je mixe en même temps que je produis. Mais ce sont des choses uniquement valable pour les beatmakers je pense, étant donné que c'est principalement basé sur de la boucle et des choses simples, on a rarement de gros problèmes d'arrangement... Enfin ce n'est que mon avis et il est peut-être tout pourri...

blind Boy

membre non connecté
blind Boy
200 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 174

4 Posté le 08/11/2016 à 20:53:43Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
ils sont sans doute constamment dans cette démarche sans le savoir:?!:


Je vous le fait pas dire! Je suis sans arrêt en train de pré-produire finalement :-D
Mince alors! Alors sans rire, cette hésitation et bénéfique...ça m'a permis de ne pas être satisfait de mon matos et de vouloir upgrader sans arrêt, mais le bout du tunnel n'est plus très loin...:nawak:

Pas plus tard qu'il y a une heure, j'ai testé ma nouvelle basse sur un titre enregistr...pré-produit cet été, et outre la basse à refaire, ben y'a pas mal de trucs qui pique les yeux finalement...

Un jour je ferais de la musique :8) ...sinon compos, arrangement, ça va je gère!

"oublie que t'as aucune chance, vas-y fonce! On sais jamais, sur un malentendu ça peut marcher........"

 

[ Dernière édition du message le 08/11/2016 à 20:54:29 ]

madamereve

membre non connecté
madamereve
1505 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 56

5 Posté le 08/11/2016 à 21:31:29Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Ramses28 :
En tant que simple beatmaker c'est une étape par laquelle je ne passe pas forcément mais que j'utilise quand même un peu, il m'arrive de caler une voix témoin pour tester la place dispo dans un arrangement pour éviter de se retrouver avec un beat surchargé sans aucune place pour la voix le jour de l'enregistrement. Mais étant partisan du "less is more" j'ai rarement des soucis.
Mais il est clair que le plus important dans une production c'est bien l'arrangement, c'est pour moi 90% du boulot. En général en sortie d'arrangement le morceau sonne déjà presque définitif et étant un psychopathe du mixage, je mixe en même temps que je produis. Mais ce sont des choses uniquement valable pour les beatmakers je pense, étant donné que c'est principalement basé sur de la boucle et des choses simples, on a rarement de gros problèmes d'arrangement... Enfin ce n'est que mon avis et il est peut-être tout pourri...


Je ne pense pas que ta méthode soit uniquement pour le beatmakers. Le fait d'avoir un prémix bien aéré, dégagé des contraintes de "masquage" de fréquences est déjà une très bonne démarche. Je pense même que produire est une forme de mixage... Quels sons, quelles fréquences se chevauchent trop, etc, au niveau de la prod, c'est déjà un gros boulot fait pour le mixage définitif.;)

madamereve

membre non connecté
madamereve
1505 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 56

6 Posté le 08/11/2016 à 21:33:13Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de blind Boy :
Citation :
ils sont sans doute constamment dans cette démarche sans le savoir:?!:


Je vous le fait pas dire! Je suis sans arrêt en train de pré-produire finalement :-D
Mince alors! Alors sans rire, cette hésitation et bénéfique...ça m'a permis de ne pas être satisfait de mon matos et de vouloir upgrader sans arrêt, mais le bout du tunnel n'est plus très loin...:nawak:

Pas plus tard qu'il y a une heure, j'ai testé ma nouvelle basse sur un titre enregistr...pré-produit cet été, et outre la basse à refaire, ben y'a pas mal de trucs qui pique les yeux finalement...

Un jour je ferais de la musique :8) ...sinon compos, arrangement, ça va je gère!


Pareil pour moi:-D . Mais ça, c'est l'oreille qui se forme, qui entend les erreurs qu'elle n'entendait pas avant.

Anonyme

membre non connecté
ReNo Mellow
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 2 477

7 Posté le 09/11/2016 à 07:43:22Lien direct vers ce postSignaler un abus
:-D

Je dis oui.

Hakim+K

membre non connecté
Hakim+K
2031 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 578

8 Posté le 09/11/2016 à 10:03:08Lien direct vers ce postSignaler un abus
Voilà tout s'explique, à la lecture de cet article je comprends que je ne fais QUE de la pré-production. :-p
Tout se passe comme Nantho le décrit. Je chope des instruments virtuel, des simus pour mes grattes... sauf qu'après si ils sont biens je les garde tel quels. Après pour les voix je ne vais pas choper un SM57, je me fais de suite "les nœuds au cerveau nécessaires" pour que les prises soient bonnes.
Citation :
Il m’est alors possible de tester diverses possibilités et d’ainsi déterminer la direction à prendre, ce qui me facilitera grandement la tâche lorsqu’il sera temps de passer en studio.

Et nous revoilà avec le même problème "lorsqu’il sera temps de passer en studio", euh quel studio... mais j'y suis déjà quand je fais ma pré-production non? Ou bien j'ai 2 studios, un pour bricoler et un pour enregistrer et produire?

Si je me permet une analogie industrielle, l'étape de pré-production serait l'image du prototype de la machine qu'on vient d'inventer. Il permet de faire les essais mais n'est pas "customisé" pour la vente. En tant que développeur dans un bureau d'étude, j'ai connus diverses modes. Dans les années 80, il y avait un protocole à respecter qui passait par 7 prototypes. Aujourd'hui quand on invente un nouveau produit il doit être chez les clients avant celui de nos copieurs. Autant dire qu'on vends maintenant des prototypes qui ne marchent pas encore et on termine l'étude et la mise au point chez le client (ou en télémaintenance). Ainsi va le monde, mais on y arrive, et les machines ne sont pas plus mauvaises que dans les années 80. On est juste plus stressé pour être plus rapide.
Tout ça pour dire que respecter les étapes préconisées par Nantho m’apparaît comme un luxe que je ne peux pas me permettre par manque de temps. Parce que je suis home-studiste et que j'ai une autre vie à côté, un autre travail, une famille. Je préfère passer du temps à chercher de bonnes idées qu'à les reproduire par la suite. Est-ce que du coup mes morceaux restent des maquettes pourries, pas sûr!
... En espérant que cette série s'adresse toujours aux home-studistes. No polémique inside, c'est juste un témoignage, un avis, pas une recette, ni une méthode, même pas un conseil.

[ Dernière édition du message le 09/11/2016 à 10:09:10 ]

Nantho Valentine

membre non connecté
Nantho Valentine
3687 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 40

9 Posté le 09/11/2016 à 10:29:58Lien direct vers ce postSignaler un abus
No problemo Hakim, ton témoignage est très intéressant et servira à coup sûr à beaucoup d'autres personnes qui s'y reconnaîtront ;)

Quant à tes inquiétudes, je t'assure que cette série s'adresse toujours aux Home-Studistes ! Je suis allé un peu vite lorsque j'ai utilisé le terme "studio", je voulais bien entendu dire Home Studio. Si ça peut éclaircir les choses, disons que lorsque je suis en mode pré-prod dans mon Home Studio, j'ai mon arrière-train vissé au fauteuil situé au sweet-spot pile poil devant ma station de travail avec un clavier maître, une gratte, une basse et un sm57 à portée de main. En revanche, quand je bascule en mode enregistrement, toujours dans mon Home Studio, je pilote ma STAN à distance d'une façon ou d'une autre, je fais des aller-retour vers mes préamps, je bouge des micros, etc. mais je me place eseentiellement dans la zone de mon Home Studio qui est plus adaptée à la captation sonore (plus d'espace, panneaux acoustiques et tout le tralala).

Hakim+K

membre non connecté
Hakim+K
2031 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 578

10 Posté le 09/11/2016 à 10:56:59Lien direct vers ce postSignaler un abus
Oui Nantho, j'avais bien compris qu'on est dans le même studio (je te taquine un peu) et que c'est ton état d'esprit qui se place dans une autre posture... Oui c'est ça, je me complais dans la posture créative, je n'arrive pas à faire cette scission que tu expliques. Toi tu considères à un moment qu'il faut passer de l'oeuvre à un produit fini, et tu estimes qu'il faut un procédé différent pour cela.
Je persiste quand même à penser que cet état d'esprit est issu du professionnalisme et qu'à un niveau amateur la musique peut être plus directe sans être plus mauvaise.
C'est dur pour un débutant de s'entendre dire qu'il faut en passer par tout ça. Voilà pourquoi je me permets de souvent faire l'avocat du diable pour tempérer cette rigueur qui a certes fait ses preuves. Excuses-moi pour les dérapages que cela produit parfois. Chacun interprète à sa façon et des fois ça peut conduire à l'inverse de l'intention initiale.

[ Dernière édition du message le 09/11/2016 à 11:02:31 ]

Revenir en haut de la page