Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
96 réactions

De l’importance de la pré-production

Le grand guide de l’enregistrement - 10e partie

Dans l’épisode de cette semaine, je vous propose de nous pencher sur une étape préalable à tout enregistrement. Considérée par certains comme facultative, la pré-production est bien souvent ignorée par les néophytes. Pourtant, c’est certainement à eux qu’elle bénéficie le plus…

Accéder à un autre article de la série...

Un pas après l’autre

Même s’il n’y a pas de véri­table règle abso­lue, la produc­tion d’une œuvre musi­cale peut sché­ma­tique­ment se décom­po­ser en sept étapes :

  • La compo­si­tion — créa­tion de la mélo­die prin­ci­pale, écri­ture des paroles, grille d’ac­cords, etc. ;
  • L’ar­ran­ge­ment — accom­pa­gne­ment instru­men­tal « secon­daire » destiné à habiller avan­ta­geu­se­ment la compo­si­tion ;
  • La pré-produc­tion — sujet du jour que nous allons détailler dans un instant ;
  • L’en­re­gis­tre­ment — sujet phare de toute cette série ;
  • L’édi­tion — correc­tion des éven­tuelles imper­fec­tions d’in­ter­pré­ta­tion via des tech­niques telles que le comping, le reca­lage tempo­rel, ou bien encore le pitch shif­ting ;
  • Le mixage — voir notre série d’ar­ticles dédiée ;
  • Le pré-maste­ring ou maste­ring — voir notre série d’ar­ticles dédiée.

Chacune de ces étapes a son impor­tance, et la réus­site de l’une d’elles dépend gran­de­ment de la qualité du travail fourni lors de la précé­dente. Il me semble inutile de discu­ter de l’in­té­rêt indé­niable d’avoir comme base de travail une bonne compo­si­tion vêtue d’un bel arran­ge­ment. En revanche, la case « pré-produc­tion » vous est peut-être parfai­te­ment étran­gère. De quoi s’agit-il et quelle est son utilité ? La réponse la semaine prochaine !

Non, je plai­sante bien sûr. Tout de suite, la suite…

Du facul­ta­tif indis­pen­sable

Lorsque l’on parle de pré-produc­tion, il s’agit en fait déjà d’un enre­gis­tre­ment en quelque sorte. Seule­ment le but ici n’est pas d’ob­te­nir une qualité sonore parfaite ou une inter­pré­ta­tion héroïque. L’idée est plutôt de tester le mariage compo­si­tion/arran­ge­ment pour voir s’il sortira vainqueur dès l’étape de l’en­re­gis­tre­ment. Ainsi, lors de la pré-produc­tion, il convient d’en­re­gis­trer et/ou de program­mer chaque partie afin de voir si tout ce beau monde s’en­tend bien et marche dans la direc­tion que l’on souhaite. C’est là que l’on juge de la perti­nence des choix d’or­ches­tra­tion. Si certains instru­ments se recouvrent trop entre eux d’un point de vue fréquen­tiel, il est alors encore temps de revoir sa copie et de faire jouer telle ou telle ligne mélo­dique par un autre instru­ment qui créera moins de conflits. C’est égale­ment lors de cette étape que l’on peut jauger la perti­nence de certains effets comme les chorus, disto, delay, etc. D’autre part, si la struc­ture propre à la compo­si­tion n’a pas l’im­pact émotion­nel souhaité, il est alors encore temps de la rema­nier. Enfin, le travail de la pâte sonore de chaque instru­ment permet­tra d’orien­ter les choix à l’en­re­gis­tre­ment tels que nous les avons vus à l’oc­ca­sion de l’épi­sode consa­cré à la règle d’or n° 1.

Pre Prod

À titre d’exemple, lais­sez-moi vous parler de mon expé­rience person­nelle en la matière au sein de mon groupe. Je suis le compo­si­teur prin­ci­pal, mais aussi le guita­riste/chan­teur. Au niveau pratique musi­cale, je joue donc de la guitare, je chante, mais je sais égale­ment piano­ter un poil et la program­ma­tion ryth­mique ne me pose aucun problème. Du coup, pour la pré-produc­tion, j’uti­lise des instru­ments virtuels pour la batte­rie, la basse, ainsi que les claviers. J’en­re­gistre en revanche la voix prin­ci­pale ainsi que les chœurs sans trop me faire de nœuds au cerveau d’un point de vue qualité sonore, un bon vieux SM57 et en voiture Simone ! Pour les guitares, je ne m’em­bar­rasse géné­ra­le­ment pas avec une reprise d’am­pli, je plonge direct dans ma carte son et j’uti­lise des amplis virtuels. Avec tout ça, je peux modi­fier la struc­ture du morceau ainsi que la texture de chaque élément à l’envi au sein de ma STAN. Il m’est alors possible de tester diverses possi­bi­li­tés et d’ainsi déter­mi­ner la direc­tion à prendre, ce qui me faci­li­tera gran­de­ment la tâche lorsqu’il sera temps de passer en studio. En effet, si je suis déjà satis­fait de la pré-produc­tion et que ma session d’en­re­gis­tre­ment respecte cette dernière, il y a de fortes chances pour qu’au sortir de l’en­re­gis­tre­ment je sois tout autant satis­fait. Sans parler du mixage qui devrait lui aussi être beau­coup plus aisé !

Le plus beau dans l’his­toire, c’est qu’une bonne pré-produc­tion réserve encore beau­coup d’autres avan­tages. Ce sera par exemple un excellent support de travail pour l’en­semble des musi­ciens. De plus, un export en stems de la pré-produc­tion permet­tra une utili­sa­tion comme « backing track » de luxe lors de l’en­re­gis­tre­ment, avec l’avan­tage de pouvoir person­na­li­ser le retour casque pour chaque inter­ve­nant. Elle n’est pas belle la vie ?

Voilà, j’es­père que vous aurez saisi l’in­té­rêt qu’il peut y avoir à peau­fi­ner cette étape de pré-produc­tion avant tout enre­gis­tre­ment. Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine !

← Article précédent dans la série :
Prendre soin de ses musiciens
Article suivant dans la série :
Gérer le retour casque →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.