Valhalla DSP ValhallaVintageVerb
+
Valhalla DSP ValhallaVintageVerb

ValhallaVintageVerb, Réverb algorithmique logicielle de la marque Valhalla DSP.

Comparateur de prix
Petites annonces
Calagan 26/08/2020

Valhalla DSP ValhallaVintageVerb : l'avis de Calagan

« Excellente, à la fois couteau suisse et de caractère »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
La compagnie Valhalla DSP est spécialisée dans les reverbs, et je suis assez familier de la boite (j'utilise VRoom, ValhallaDelay, Supermassive, FreqEq, SpaceModulator - tous excellents).

Mais je suis longtemps passé à côté de la ValhallaVintageVerb (ou VVV), que je viens à peine d'acheter (août 2020) et je n'arrive pas à comprendre comment j'ai été aussi aveugle (ou sourd) jusque là : il s'agit d'un plugin aussi exceptionnel que leur delay, qui est à mon avis un des meilleurs du marché.

La ValhallaRoom est le premier plugin de reverb que j'ai acheté, en mai 2015, pour complémenter les effets livrés avec Ableton Live Suite (la reverb de Live peut être intéressante, mais n'est vraiment pas fameuse globalement).

Depuis lors, je l'ai complété avec d'autres reverbs : la SP2016 d'Eventide, la TSAR 1R (la version lite), Reflektor (la reverb à convolution de NI), Breeze 2 (de 2CAudio), puis récemment l'excellente (mais chère) Illusion de LiquidSonics.

Pour comparer avec sa soeur aînée, j'aime beaucoup VRoom, surtout sur les instruments, mais j'ai souvent eu le problème d'un rendu un peu trop boxy sur la voix, parfois d'un rendu metallique qu'il fallait équaliser en y passant beaucoup de temps. Et puis pour une reverb réaliste et soyeuse, j'ai récemment acheté Illusion qui est tout simplement phénoménale (un peu trop parfaite et lisse parfois, en fonction du rôle que doit jouer la reverb dans l'arrangement. Jusqu'à mon achat de VVV, je la complètais efficacement avec ValhallaRoom, qui "s'entend" plus dans le mix).

Globalement, je me suis rendu compte récemment que j'avais surtout des reverb "réalistes", de bonne qualité mais sans trop de caractère (à part l'Eventide SP2016, mais qui se caractérise aussi par une certaine transparence).

Je n'avais jamais testé la VintageVerb, parce que je pensais bêtement qu'il s'agissait d'une version "vintage" de la VRoom et que posséder les deux n'allait rien apporter de fondamental. Grossière erreur : la VintageVerb est un plugin radicalement différent, absolument complémentaire, et je dois dire que toutes ces dernières années c'est précisément la reverb qu'il m'aurait fallu pour de nombreuses situations de mix où je luttais avec mes plugins de reverb "naturalistes".

En gros, il s'agit d'une reverb inspirée par le son Lexicon des années 70/80 : PCM70, 224XL, 480L etc. etc. mais aussi par l'EMT250 avec l'algo Sanctuary.

Il ne s'agit pas ici de reproduire des espaces réalistes, mais d'émuler des reverbs digitales musicales caractérisées par beaucoup de modulation et (sur certains algorithmes) beaucoup d'artefacts caractéristiques des reverb vintage (bruit, bruit de quantisation, sous-échantillonage, forte réduction des aigus, modulation totalement irréaliste type chorus... etc.)

La VintageVerb est proprement phénoménale (et à mon sens beaucoup plus intéressante et utile que la VRoom) à plusieurs titres :
- le son est tout simplement sublime, comparable aux reverbs digitales hardware classiques déjà évoquées (selon les connaisseurs, car je n'ai jamais utilisé ces reverbs. Cependant, je connais bien leur son sur plein d'enregistrements et je retrouve ce son en quelques secondes avec la VintageVerb). La vintageVerb s'intègre parfaitement au mix, souligne la source sans la bouffer ni être trop séparée de celle-ci. Elle peut être (vraiment) très colorée, ou plus discrète (en fonction des réglages), mais globalement elle est toujours très musicale.
Par contre, il faut évidemment apprécier ce type de couleurs... C'est réellement un effet plus qu'un "espace" dans lequel on place les instruments (même si on peut aussi faire ça avec la VintageVerb).
- En parlant de couleurs, le son est excellent mais il n'est ni monochrome ni monotone : on peut obtenir des sonorités très diverses avec la VintageVerb. Il est possible de sélectionner 18 algorithmes différents (vraiment très différents), dont certains se rapprochent de la PCM70, de la 224XL, de la 300L, de la 480L etc. etc. D'autres algos sont plus lointainement inspirés par ces reverbs historiques ou proposent des sonorités originales (par exemple les algorithmes "Chaotic", qui sont paradoxalement les plus transparents, Random Space ou NonLinear).
- Enfin, l'ergonomie est simplement parfaite. La diversité des algorithmes permet de chercher une grande diversité de sonorités, mais cette diversité serait un cauchemar si il n'était pas si facile et intuitif de modifier les réglages pour trouver LA reverb parfaite pour tel instrument ou tel mix. On dispose de 3 couleurs (1970, 1980 et Now) qui proposent plus ou moins de "dégradation" vintage, et outre les paramètres classiques de mix, decay, predelay, damping et modulation, un paramètre d'attaque très utile (qui correspond vaguement à la distance à la source de la reverb, même si ça n'est pas comparable au mix early/late reflections), et un réglage de la densité de la diffusion pour le début de la reverb (early) et pour la queue (late).

J'ai parfois des difficulté, même après toutes ces années, à régler correctement VRoom : comment adapter un preset à un instrument percussif ou à une voix ? Comment dompter des résonnances ou un caractère trop métallique sans étouffer la reverb ?
A contrario, en quelques jours, je me suis senti totalement à l'aise avec la VintageVerb : les réglages sont tous super intuitifs et comme le dit un autre utilisateur plus bas, on "entend" clairement tout ce qu'on fait (il faut dire que la VintageVerb est globalement très colorée : on ne fait pas dans la dentelle avec la modulation par exemple).
Je trouve réellement simplissime de régler mes reverb avec la VintageVerb, et c'est clairement grâce à l'interface géniale de Sean Costello (le créateur du plugin), qui a consacré autant d'effort au son qu'à la façon de le modifier.
D'ailleurs, j'encourage les anglicistes à se taper les 66 pages du thread de Gearslutz consacré à la VintageVerb : on y trouve beaucoup d'infos sur sa conception et son usage.

Tout ça fait de VintageVerb, en conclusion, une reverb alogorithmique à la fois classique et caractéristique, que tout le monde devrait posséder si on recherche une couleur Lexicon (en gros) - et tout ça pour une petite cinquantaine d'euros (ce qui est totalement délirant au vu de sa qualité) !

Bref, si vous cherchez une reverb vintage dans le style Lexicon, il me semble impossible de passer à côté de la VintageVerb. Et son concepteur Sean Costello est le gars le plus sympa et passionné qu'on puisse imaginer (si vous lui posez une question par email, il prend le temps d'y répondre en étant toujours très pédagogue, précis et chaleureux).

La seule chose qui manque, c'est un manuel qui aborde en profondeur les différents algorithmes, la façon dont ils ont été pensés et les tâches pour lesquelles ils sont préférables. Les infos contextuelles dans le plugin sont utiles, mais à mon sens ça ne suffit pas pour comprendre ce plugin en profondeur... Le thread de gearslutz est à ce titre instructif, mais on y trouve seulement quelques infos précises noyées dans 70 pages de commentaires enthousiastes (mais peu utiles).