Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Sequential Circuits Studio 440
Photos
1/114
Sequential Circuits Studio 440
< Retour à la liste des avis
Moonwalk Moonwalk

« Le Graal du beatmaker »

Publié le 20/03/19 à 14:01
Rapport qualité/prix : Excellent
Cible : Les utilisateurs avertis
Machine mystérieuse et extrêmement rare un peu plus d'une 500taine produite par une marque mythique spécialisée dans les synthés analogiques de folie à savoir Sequential Circuits. Produite en 1987 et ayant subit des pertes d'unités produites, destructions, pannes, incendies, revente pour pièces ou autre plus de 30 ans après puisque nous sommes en 2019 et qu'elle est sortie en 1986 il ne doit pas en rester plus de 200 en circulation voir 100. Et beaucoup ne la vendront point ou alors à prix d'or à part un hypothétique coup de bol qui ne concernera de toute façon pas tout le monde. Et pour cause la machine est extrêmement intéressante au niveau des fonctions dont certaines sont uniques pour l'époque, son grain puissant clair et mat, son groove, son architecture, son côté immédiat cette machine est une grande qui joue dans la cour du top 3 des sequenceurs sampleurs à pads 12bits avec l'emu Sp12 et l'Akai Mpc60 et possède bien évidemment certaines lacunes minimes sur ces dernières mais aussi des avantages et des compromis parfois dans les fonctions qui en font une machine plus polyvalente que les deux autres. Le son qui sort est chauffé au rouge par des enveloppes et filtres Curtis les fameuses Cem comme sur les synthés analogiques ou hybrides de la marque avec notamment les Prophet analos et autres Pro one ainsi que les Prophet à base de samples comme le Vs(rom) et les vrais sampleurs que sont les p2000/2002/3000. Contrairement à la série Prophet 2000 l'os est beaucoup plus à jour et l'écran est un 2x16 caractères et non un dial number + light pannel donc comme sur les sp d'emu et est très réactif j'ai d'ailleurs fait changer le miens par un Led rouge sur fond noir du plus belle effet. Certains penseront qu'en achetant un sampleur Sequential de même génération style Prophet 2000/2002 ils pourront palier au Studio 440 la réponse est oui et non. Le son est certes similaire mais l'architecture est très différente le studio 440 étant un véritable bijoux de technologie ancienne contrairement aux 2000/2002 qui ne possèdent par exemple pas les sorties séparées de série ni l'allocation dynamique des sorties une fois que l'on sample donc c'est la position du sample sur le clavier qui défini la sortie. De plus certains traitement n'existe pas comme le fameux Scale qui est un multiplicateur de gain qui normalize ou overlize avec écrétage. Donc pas du tout adapté au taf de beatmaker pour les Prophet 2000 même si toujours sympa d'en avoir un. Autre exemple avec celui du Prophet 3000 que j'ai aussi possédé. Impossibilité de copier un sample une fois sampler même physiquement il faut sampler une deuxième fois le même son !!! Ben oui ce sampleur visait à travailler note par note et bien le studio440 le fait et peut même créer une copie fantôme d'un sample avec start/end alternatif du ensoniq avant l'heure en somme. La partie édition des sample et des séquences est séparée par des blocs distinct ainsi qu'un autre pour les paramètre de la bécane et la gestion des données, midi etc...
La machine possède donc énormément de boutons avec des pages de paramètres en l’occurrence 4 ou 5 à chaque fois ce qui fait qu'elle est intuitive et immédiate beaucoup moins contraignante qu'un asrx par exemple qui empile des fois 30 paramètre pour un bouton donc autant de cliques pour y accéder. Niveau fonction tout y est pour du beatmaking on peut d'ailleurs même commander des synthés et autre sampleur en midi chose qui parait évidente mais que certains sampleur/séquenceurs ne font plus comme par exemple la série sp de Roland qui a volontairement bridé le concept avec comme je l'ai souligné dans d'autres review l'absence de pitch, ici le pitch est accessible directement par un potard en temps réel et les variations sont enregistrables par le séquenceur ainsi que le panoramique qui est retranscrit sur les sorties principales stéréos (le sampleur lui fonctionnant en mono). Les sorties principales ont moins de pêches que les 8 séparées qui envoient du très lourd, la machine envoi du gain sec et est réputée pour cela. La polyphonie est de 8 voix et chaque sortie séparée est monophonique comme la sp12/1200 ou l'Akai S950 ce qui est un avantage plus qu'un inconvénient même si ceci tient plus du design à l'ancienne que d'une volonté du constructeur. Du coup les samples envoyés sur une même sortie s'entrecoupent pour moi c'est parfait ce qui n'est pas possible sur la mpc60, 2000 et 3000 le max c'est 1 sample qui en coupe 2, là il n'y a rien à calculer gain de workflow évident on teste les combinaison de samples que l'on veut il faut juste attribuer la bonne sortie aux sample. Gros avantage de bosser comme ça. Pour le moteur sonore c'est du 12 bit gras mais pas crasseux comme la sp12 qui stocke en 8 bit ici c'est un vrai 12bit qui claque.
Il y'a 8 pads et 4 banques soit 32 sons accessibles et une touche pour sample alternatif qui permet de changer les paramètres d'un des 32 sons en partant sur la même base. En dessous il y a un note repeat hyper cool qui est absent par exemple sur les sampleurs Ensoniq. Les pads sont des sortes de mousses latex autocollantes qui à la base se détériorent avec les années et qui peuvent être remplacée par des nouvelles chez Winecountry 4$ le pads soit 32$ pour 8 + frais de port total 49$, ils sont d'une matière différente des originaux et pallient au défaut de désagrégeation des premiers . Qui se collent directement sur une membrane de sensors qu'il ne faut pas abimer sinon elle n'est pour l'instant pas remplaçable. La machine en elle même est super intuitive avec une architecture au niveau du traitement des samples plus orientée synthé que drum machine basique, tout en étant hyper efficace en tant que drum machine ont sent l'héritage des Prophet. Le concepteur de cette boîte n'est autre que Dave Smith un mec aussi à laise dans la confection de synthés que de sampleur/séquenceur voir d'ailleurs sa dernière collab avec Pioneer avec la série Toraiz qui est une réussite. Pour moi Dave Smith a plus de mérite que Roger Linn même si je vais me faire des ennemis sur AF.
La fréquence d'échantillonnage est variable en 3 mode 41/33 et 16khz et les 3 sont utilisable la plus basse offre 30 sec d'une traite cequi est excellent sachant que l'on peut détuner à partir de la fréquence la plus basse et que le picth est d'une octave et demi donc beaucoup mieux que la concurrence je vous laisse imaginer ce que l'on peu sampler avec les seconde se transformes en minutes.


Concernant les dimension de la machine elle est très large et peu profonde quand je dis très large c'est plus qu'un rack 19", un peu comme une tr909. La construction est tout métal on dirait un tank elle est au moins deux fois plus lourde qu'une Sp12. Il y'a une quarantaine de switchs sur la bécane de type Omron la plus part sont sans led et d'autres avec led intégrées et commutent certaines fonctions. La ram n'est pas extensible contrairement au Prophet 2000 qui peu être doublée. Donc espace de la ram équivaut à une disquette 2dd soit 720ko, il est évidemment possible de le remplacer par un émulateur de style Hxc Lotharek. Le studio440 lit aussi les banks de Prophet 2000 comme des instrument donc un gros plus pour l'époque les autres concurrents ne fesaient pas ça il faudra atteindre l'eps pour ensoniq et l'mpc 4000 chez Akai pour avoir cette fonction sur un sampleur/séquenceur donc vachement en avance ce studio440.
Autre fonction sympathique c'est la partie sampling qui est aisée et accessible par un bouton. Le sampling se fait en mono et il y a un potard de gain d'entrée. Cette machine a la réputation de mal encaisser les dépassements de seuil de gain trop violent je n'ai pas eu ce problème car je fais attention en baissant toujours les gains quand je sample jusqu'à atteindre la limite. Le studio 440 refuse de toute façon le clipping et indique une valeur numérique positive de dépassement du seuil qui contraint à sampler de nouveau. De plus la fréquence d'échantillonnage est variable de 41/33/16 kHz qui sont toutes intéressantes et le pitch est toujours valable même avec les fréquences basses et va beaucoup plus loin que celui de la sp que ça soit en positif ou négatif.
Quand on sample d'ailleurs la ligne de diodes du côté droit se transforme en vu-mètre jamais vu celà sur aucune autre machine et même si ça ne rajoute pas grand chose celà renforce la personnalité unique de cette machine qui est vraiment aboutie qui n'a pas été bâclée, la grande classe. Le séquenceur permet évidemment de quantizer et de rajouter des pourcentages de swing pour humaniser le tapage de beat. Il y a une touche tap tempo qui permet de trouver le bpm de vos samples avant ou après ralentissement ou accélération la touche est la même que les pads de sp emu.
Le scsi est présent de série sur la machine (encore en avance sur la concurrence) et ne fonctionne qu'avec le dernier os de Point Source le 2.30 dont le prix n'a jamais été exubérant et qui transforme la bécane en Studio440+ si j'ai bien compris et qui s'affiche à l'allumage, il est disponible en eprom chez wine country aux states comme les pads qui sont à mon avis des passages obligés pour les amateurs de cette machine car supérieurs aux pads originaux dans les matériaux choisis. Il y a aussi le service manual qui peut être intéressant de posséder en cas de grosse panne car certaines puces sont réputées sensibles notamment les Cem mais il existe depuis quelque temps des solutions de remplacement sans passer par du Nos.
Donc machine extrêmement complète dans l'absolu pour du boom bap ou autre je lui ajouterais un petit synthé analo de style As1 de pioneer /Dave Smith car ce petit module possède même un clavier intégré donc grosse interaction possible entre les deux bécanes ou pourquoi pas un Prophet 2000 puisque le moteur est le même et que les fonctions se complète vu que le Prophet 2000 ne possède pas de séquenceur, qu'il possède par contre un arpégiateur, la résonance des filtres, une mémoire doublable, et est multi-timbral 4 parts mais pour moi ce ne serait que pour l'utiliser en tant qu'instrument pour bass ou autres en complément et pas pour les samples.Un mod permet de rajouter les filtres résonnants en perdant le pan sur le Studio440 c'est selon certains mod permettent de le faire de façon réversible. Perso je n'en sent pas l'utilité.






La suite plus tard
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.