Korg Volca Sample
+
Korg Volca Sample

Tous les avis sur Korg Volca Sample

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.1( 4.1/5 sur 17 avis )
 4 avis24 %
 11 avis65 %
 1 avis6 %
 1 avis6 %
Comparer les prix
SBCScrew27/10/2015

L'avis de SBCScrew"un bijoux pour faire du son"

Korg Volca Sample
J’ai en ma possession depuis juin dernier une volca sample, je vais donc vous faire un avis général après avoir passé quelque nuit blanche dessus.

-Tout d’abord, la volca sample et un sampleur séquenceur, c’est-à-dire que vous avez une batterie de sample que vous pouvez jouer sur une séquence de 16 pas en boucle.

-La volca sample et nomade et cela et très pratique, premièrement grâce à sa petite taille, on peut l’emmener partout avec nous, ensuite elle fonctionne avec 6 piles AA (fournie) ou avec un adaptateur 9V (non fourni). Enfin, il y a un petit hautparleur qui permet de jouer sans casque ou sans enceintes, il manque de basse.

Pour ma part j’ai trop de fil sur mon bureau alors je l’utilise avec pille.

-esthétiquement, je la trouve magnifique, comme toute la série volca d’ailleurs. Elle a un bon look rétro avec un mélange de blanc et gris, la plus part des potards sont éclairé ce qui donne un rendu sympa. Le plastique est de bonne qualité, les potards sont un peu trop petit à mon gout mais on s’y habitue quand même. Le clavier et tactile et c’est vraiment agréable à utiliser, des leds indiquent les touches qui sont activées.

Pour ma part je la trouve très jolie, de bonne qualité, un peu trop petite mais c’est en même temps sa grande force car elle est nomade

-il y a une prise jack 3.5 pour la sortie audio, deux prise jack 3.5 sync in et sync out pour synchroniser les bpm votre volca avec d’autre appareil korg, la prise sync in sert aussi à charger de nouveau sample dans la volca, il suffit de brancher un smartphone avec un cable jack 3.5 (fournie) sur la prise sync in et le chargement des nouveaux sample se fait via une application gratuite : « audioshare » pour les iphones et « caustic editor for volca sample » pour les androïdes. Il y a aussi une prise midi in, pratique pour brancher un clavier maitre.

Pour ma part je trouve dommage qu’il n’y est pas de prise midi out , il y a cependant moyen d’en rajouter une mais il faut s’y connaitre en électronique. Et je le déconseille car votre appareil n’est plus sous garantie.

-le vrai bonheur, c’est que la volca sample est d’une simplicité remarquable, je la recommande pour les débutants car la prise en main se fait en moins d’une heure, on trouve beaucoup de vidéo sur YouTube qui montre le fonctionnement de la machine. Il y a 99 samples qui sont déjà prêt a l’emploi dans la volca sample, les samples de bases sont d’ailleurs super cool, je ne l’ai ait toujours pas changé car je m’amuse comme un petit fou avec le contenu de base. On peut modifier tous les samples grâce à une multitude d’effet qui sont représenté dans le rectangle gris. Il y a différents modes plus intéressant les uns que les autres, surtout pour faire du live : step jump, activ step etc… il y a une mémoire interne qui nous permet d’enregistrer 10 morceaux, il y a possibilité de jouer les différents morceaux l’un après l’autre avec la fonction Loop. Attention de bien enregistré vos musique car sinon tout votre travail est perdu.
Pour ma part je m’en sers pour faire de l’électro et elle permet de faire vraiment tous les styles, faire du live avec la volca sample et vraiment facile avec des fonctions intéressantes, je tiens un live de 30 minutes facilement avec des son bien préparés.

Avis globale :
Cette petite est un bijou pour faire tous les styles de son, facile à utiliser, vraiment correct pour le prix (145euros), je la recommande fortement, aussi bien pour les débutants qui veulent faire du son sans se ruiner que pour les confirmés qui veulent se faire un ptit plaisir.

En espérant que cette avis vous as été utile, bonne zic à tous
Yvesrec27/07/2015

L'avis de Yvesrec"Mini 909"

Korg Volca Sample
Je cherchai une petit sampler pour pouvoir réunir des sons de TR 909 + 808 + 505 et au final je suis surpris par les possibilité de la machine.

En effet tout est accessible facilement et en quelque seconde on se surprend déjà a créer un groove funky > Sa limitation en terme de capacité en fait sa puissance !

Je m'expliques avec un sampler standard on aurait tendance a charger la mule de tout les sons possible et imaginable..

Sauf qu'ici du fait de sa limitation qui se compte en seconde cela nous oblige a aller a l'essentiel en terme de sonorité.

Dans mon cas je me suis donc concentré sur un kit de son basé sur du classique Combo TR 909 + 808 + 505 qui couvrira les emplacements de 1 a 30.

Ensuite place au forme d'ondes Saw , Square, FM etc.. que j ai sampler sur une octave et qui vont couvrir les emplacements 30 a 99.

Il faut savoir que l'astuce pour gratter de la memoire c'est de faire du crop au maximum > supprimer tout les silences !

Pour cela j'utilise le fabuleux ( et gratuit ) caustic volca editor disponible ici :

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/cevsus/CEVS_Standalone.zip

Avec ce tool je retire tout les silences avant upload histoire de ne pas avoir le fameux message memory full...

Une fois ma super bank chargé c'est le pied total ..on se retrouve avec une mini TR et TB entre les mains.

Un mot sur le swing, il sonne très funky et a un groove particulier que j aime beaucoup , sans compter la reverb que l on peut mettre en insert sur chaque piste !

Par contre moins convaincu par :

- le filtre analog isolator qui sonne un peu trop effet "DJ" a mon gout.
- le nombre limité de patterns > 10 au total ca fait leger :/
- les bouttons "parameters" un poil petit..
- la sortie audio un peu faiblard
- la polyphonie limité a 8 notes alors que l'on à gerer 10 pistes.
- l'absence de métronome intégré

Pour résumer cette mignonne petite boite a sampler c'est du pur fun en bar :=)
bold6618/07/2015

L'avis de bold66"excellent."

Korg Volca Sample
Depuis que cet objet est apparu dans mon studio, j'ai du mal à m'en défaire: c'est très intuitif, intelligent et au design à la japonaise, très réussi.

De par son ergonomie, cet instrument s'adresse principalement aux amateurs de techno, hip hop et autres musiques à Beat fondamentaux et harmonies plutôt limitées mais il existe des tutoriels vraiment intéressants "a contrario", prouvant que ce petit bijou a déjà été adopté par pas mal de gens, dont des amateurs d'ambiant ou musique concrète, voir d'acide house plutôt bluffant...Il existe 2 applications Iphone/Pad très bien fichues qui ouvrent un peu les possibilités d'imports de samples via Appleshare.

Pour moi, le défaut principal réside dans la qualité du son assez médiocre, les possibilités de mixs des pistes, vraiment restreintes: pas d'EQs, juste un "Hi Cut" pour amoindrir les haut mediums et un bouton de volume. Reste le Pan, que je n'utilise pas vraiment personnellement et bien sûr, aucune sorties séparées: la seule sortie mini Jack stéréo n'étant selon moi pas à la hauteur de l'objet.
Mais pour 145€, il est permis d'être indulgent.
will6118/07/2015

L'avis de will61"Super efficace !"

Korg Volca Sample
Un produit qui s’appréhende en l'espace de très peu de temps ! Le système de chargement de sample offre de très grande possibilité. C'est d’ailleurs pour ça que mon choix c'est orienté sur le volca sample.

Les + :

Le prix
La prise en mains rapide
Les nombreuses possibilités

Les - :

Le manque de MIDI Out (qui peut être fais sois même via trois files )
la robustesses ? à voir dans le temps concernant les deux gros potard gris
ShaaBaaZ02/02/2015

L'avis de ShaaBaaZ"Et ben franchement...bluffé"

Korg Volca Sample
Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?

Déjà, aucun usage professionnel, la musique est pour ma part est un hobby++
A la base guitariste et pratiquant occasionnel d'autres instruments (batterie/basse/clavier), je me suis orienté vers un domaine plus multitache == le beatmaking
Du gros 90's boombap soulful.
Je poste cet avis en conséquence car peu de beatmakers hiphop utilisent des BAR à séquenceur pour produire.
Je cherchais une machine simple, abordable, afin de travailler on-the-go mes samples (voire plus si possible)

Depuis combien de temps l'utilisez-vous?

2 jours ;) Et je dois avouer que je suis bluffé. Je pensais la machine très limitées, ce qui au premier abord est le cas (je bosse à la maison sous Maschine donc bon...) en revanche après avoir trifouillé le tout et mis de côté des principes inhérents à la production sur PC (ou MPC, bref sur grosse machine) je me rends compte que les possibilités offertes sont bel et bien nombreuses.

Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?

MPC500, les divers DAW sous Android (je les ai tous acheté, G-Stomper, Audio Evolution Mobile, Caustic 3, FL Studio mobile, etc), j'ai pas testé iOS car...devices Apple bien trop chers ;)
Le problème, c'est les perf. Sous Android, dès qu'on charge un peu la mule (c-a-d dès qu'on met plus de 4 pistes en simultané avec effets, etc) sans machine de guerre blindée de RAM, ça lag. De toute façon la couche audio sous Android est vraiment loin de celle d'iOS donc il ne faut pas s'attendre à des miracles.
Donc une machine hard, dédiée au traitement sonore était la solution pour éviter tous ces désagréments.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Les plus:

_ Des beat dans le RER stp...ça a pas de prix
_ Le resampling 16bit mange des fréquences, ça colore un peu, ce qui donne une patine au sample que j'aime bien. (c'est pas crunchy comme une SP1200 bien sûr, mais ça fait son petit effet) donc == le son
_ Les valeurs modulables par les knobs, bcp de possibilités, manque presque rien (spéciale dédicace au START_point/length/Hi_Cut précis et efficaces
_ Bizarrement les 65s (4Mo) de dispo, vous allez me dire "mec t'es spécial" oui mais...de nos jours avec les volumétries qu'on a dans nos PC, on peut sampler la veuve et l'orphelin sans vergogne pendant 3h sans réfléchir. 65s ça oblige à tailler comme il se doit, old-school fashioned, à aller à l'essentiel afin de pouvoir obtenir le résultat escompté, et quand c'est le cas == eargasm
_ le mode SONG même si limité, est existant

Les moins:

_ Le Swing! Ne se déclenche pas sur le temps que les beatmakers hiphop (surtout booombap) utilise le plus souvent, donc naze. Sauf si on cherche à faire du off-beat de malade façon Knxwledge, il sert à rien
_ L'espace entre les knobs bien trop petit (grosses paluches en live, bon courage les mecs)
_ La sensibilité de certains knobs (ça fait 2j, et je me suis déjà énervé à fond contre le knob "tempo" pour obtenir une décimale)
_ L'absence d'alimentation...vu le prix que ça coute à produire, il eut été mieux je pense de le fournir, plutôt que 6 piles alcalines...
_ Le manuel très succint qui, pour le néophyte, aura vite fait de le décourager surtout pour les fonctions les plus touchy pas forcément intuitives (exemple, explications sur le mode Song pas vraiment bien claires)

Non vraiment je suis étonné...là par exemple les limitations de la machine me poussent à la réflexion, trouver le moyen de swing comme j'aime == ajout d'air en début de sample des kick/snare/hat/charley etc + attack down + decay up, posez ça sur les temps et vous avez un swing naturel...bref y'a plein de possibilités
Pour tout avouer y'a 3 mois de cela, je crachais sur le produit mais depuis qu'on peut y importer sample depuis n'importe quel OS...

Conclusion? GROSSE surprise...
petitsynthe15/01/2015

L'avis de petitsynthe"Vodkanologie"

Korg Volca Sample
Pour commencer, il me semble utile de préciser que je n'ai aucune des autres Korg volca, parce qu'elles ne m'intéressent pas spécialement au niveau du son et qu'elles n'auraient pas apporté grand chose dans mon set actuel.

En fait, je souhaitais depuis quelques temps rajouter à mon set une B.A.R à la fois pas trop limitée et pas chère afin de m'accompagner quand j'utilise mes synthés analogiques (séquencés ou joués live).
Quand j'ai vu la fiche technique de la machine, je me suis dit que c'était exactement ce qu'il me fallait !

CARACTERISTIQUES / UTILISATION

Après déballage, elle est plutôt mignonne d'aspect, on dirait une TR-909 miniature... ;)

Sinon, je trouve que c'est un peu abusé que Korg ne fournisse pas d'adaptateur secteur (en option). Heureusement, 6 piles sont fournies.

Le nombre de potards permet de faire varier pas mal de paramètres pour déformer le son, ça ouvre pas mal de possibilités !
Mais l'espace entre les potards est quand même vraiment trop petit ; il faut avoir la main verticale pour les tourner, ce qui est rapidement fatiguant puisque l'on a pas d'appui (et si l'on pose la paume, on risque d'abîmer les autres potards ou de déclencher involontairement les touches de "pas" qui sont très sensibles).

Et j'ai un peu peur pour l'usure prématurée du potard de sélection de sample puisque c'est de très loin celui qu'on sollicitera le plus...

Au niveau de l'importation des samples, il me semble important de dire que l'on peut tout à fait se passer d'un ipad ou d'un iphone* pour charger des sons et heureusement il existe déjà un logiciel freeware sur PC : https://www.singlecellsoftware.com/cevs .
(Edit 2/8/16 : un autre logiciel plus complet est dispo ici : https://www.frederikson-labs.com/#download )
Pour importer des samples, il suffit d'ouvrir ce logiciel et d'aller chercher les samples contenus dans un dossier de votre PC/MAC (malheureusement, un par un !) puis de brancher la sortie casque du PC/MAC sur l'entrée in du volca sample, avec le câble fourni par exemple (mini jack prise mâle des 2 cotés).
*NB : une appli compatible existe aussi pour les systèmes Android

Le Volca Sample ne possède qu'un unique effet : une réverbe non paramétrable (au son correct) : c'est un peu juste et le minimum syndical, j'aurai quand même bien aimé avoir un delay en plus... mais bon vu le prix assez cheap, il ne faut pas trop en demander...
Pour contourner cette limite, il est cependant toujours possible de rajouter en amont des effets, mais c'est évidemment beaucoup moins souple.
(le logiciel cité plus haut possède une section d'édition où l'on peut rajouter pas mal d'effets avant exportation vers le Volca : ça peut faire gagner du temps).

SONORITÉS

En ce qui concerne le son, ça a été une très bonne surprise : ça a vraiment de la patate et le son n'est quasiment pas coloré ce qui n'était pas du tout le cas sur mon ancienne ESX-1.
Les mots qui me viennent à l'esprit pour définir le son: rond, assez chaleureux (pas du tout criard/métallique : ouf !) et possédant un certain punch (mais ça dépends aussi bien sûr des samples que l'on va importer).

Bref, ça sonne très bien, au delà de ce que j'attendais de cette Volca !
Quand au sujet du souffle, il est vraiment très faible et ne m'a pas paru du tout gênant pour mon utilisation.

L'intérêt de la machine étant de personnaliser la banque en chargeant des samples de son choix, j'ai rapidement changé les hits et autres bruitages, inutiles pour moi, par des samples de BAR vintages (CR-78, Linn drum, etc...).
Attention à l'espace mémoire car on ne peut pas charger plus de 99 samples au total...sachant qu'un kit de BAR peut facilement contenir 10-15 samples, la place restante disponible part très vite !

D'ailleurs, si vous voulez de la matière pour avoir des samples de BAR, je vous conseille un site comme celui-ci : https://samples.kb6.de/downloads.php , qui permet de télécharger tous les samples de toutes les BAR ayant jamais existé !

A mon avis ce Volca Sample est bien plus intéressant pour créer une rythmique que la Volca beat qui aura peut être plus de "patate" mais qui risque de lasser assez vite puisque sa nature analogique le rends très limité... et le Volca Beats ne possède pas certaines fonctions maintenant présentes sur le Volca Sample, les fonctions songs et swing, qui me semblent pourtant indispensables sur une BAR.

Comme je le disais, je ne m'en servirai que comme boite à rythme pour accompagner mes synthés analogiques, mais elle peut aller plus loin, le concept de départ est de pouvoir faire du sampling créatif à l'ancienne, comme dans les années 80 ou les artistes partaient à la chasse au son (en extérieur de préférence ) avec leurs magnéto et leur micro pour avoir des sons uniques... sauf que là c'est maintenant plus pratique et plus facile puisqu'on a en théorie toujours son téléphone sur soi et qu'on a plus besoin de micro (les micros des téléphones restant plus ou moins corrects selon les modèles, de toute façon, là on ne cherche pas particulièrement la haute qualité d'enregistrement). Et ensuite, libre à vous de les triturer avec les potards du Volca afin de faire des sons encore plus personnalisés.

AVIS GLOBAL

Mon achat est assez récent mais pour l'instant je suis très satisfait de ce Volca Sample.
Il me semble particulièrement intéressant pour ceux qui recherchent une BAR hardware pas chère et riche en possibilité et/ou pour ceux qui souhaitent faire du "vrai" sampling, créatif et spontané, ce qu'on avait un peu oublié ces dernières décennies.

goupi26/11/2014

L'avis de goupi"Fun!"

Korg Volca Sample
Séquenceur de samples 16 steps (et non pas "sampler" !). Paramètres modifiable pour la section, le pitch, et l'AMP du sample.
Analogue isolator (filtre high-pass et low-pass en quelque sorte), effet reverb, reverse, loop, step jump, swing, tempo...
Sortie mini-jack stéréo. Midi in, sync-in et sync-out via mini-jack (avec les autres volca par example). Marche avec 6 piles AA (fournies) ou adaptateur DC 9V (pas fourni :( ). Mini haut-parleur inclus sous la machine (ce qui a donc tendance à étouffer le son), à considérer juste comme un petit bonus.
La machine possède 4Mo de mémoire (jusqu'à 65sec de sample au total / 100 samples max) avec un taux d'échantillonage de 31.25 kHZ, 16 bit. Les samples ne peuvent être transférés officiellement que par le biais de l'app iOS, mais Korg a mis un SDK à disposition et des appli PC/MAC/android commencent à apparaître.


UTILISATION

L'interface est assez intuitif et fun bien qu'il arrive qu'on se prenne les doigts dans les minuscules potards et modifient certains paramètres sans le vouloir. Malgré cela, on prend vite ses marques et arrive rapidement à composer des beats pas trop dégueulasses.

L'analogue isolator est cool pour faire des drops et des transitions (filtre high-pass et low-pass en quelque sorte). Il peut autrement être utilisé comme un master EQ.
Le song mode est une bonne addition par rapport aux anciens volca pour créer des patterns plus longs et faire des variations.
Le swing permet plus de variété rythmique mais ne peut être transmis aux anciens volca. Le signal sortant du sync-out n'est à ce stade toujours pas "swingable". (merci à nnay13 !)
Le reverb sonne bien. C'est un reverb unique qui peut être attribué aux samples souhaités. Il ne peut par contre pas être "panné", ce qui veut dire qu'il sera toujours central même si on "pan" le sample sur un côté. Le potard du reverb est en gros juste un potard Wet/Dry.
Le LOOP mode permet en réduisant la longueur d'un sample à quelques millisecondes d'obtenir l'équivalent d'un oscillateur, donc de créer bass/lead/etc en jouant ensuite sur l'attack/decay et sur le pitch.
Tous les paramètres hormis tempo/swing/reverb/analogue isolator peuvent être automatisés.

L'app iOS ne permet pour le moment le transfert que d'un son à la fois; il n'est pas possible de programmer plusieurs sons pour une seule session de transfert. Sachant que le transfert d'un son prend minimum 14-15 secondes, ça peut être assez contraignant.
Toujours concernant l'app, une fonction de transfert des séquences serait aussi la bienvenue (si techniquement faisable). Ne pouvant stocker "que" 10 séquences sur le volca, cela permettrait d'en stocker un nombre illimité sur son téléphone et ainsi de les re transférer dans le volca en cas de besoin.


SONORITÉS

Le son est très bon malgré la fréquence d'échantillonnage de 31.25kHZ / 16bit. Parfaitement utilisable en live, les samples transférés ressortent intacts de la machine.
L'analogue isolator est un excellent ajout et permet de donner de la couleur aux compo.
Joli reverb qui donne de la profondeur (comme on en attend d'un reverb). Comme précisé précédemment, le potard du reverb n'est qu'un potard dry/wet et le temps de diffusion (d'environ 2 secondes) ne peut être modifié.

Une critique par rapport au souffle: c'est du même calibre au moins que les anciens volca, ce qui veut dire que si vous espérez utiliser les sons créés individuellement dans votre prod, il va falloir jouer avec du gate voire du RX3 (ou RX4 maintenant) pour enlever le souffle. Le reverb a aussi tendance à accentuer ce dernier. Dans un usage live par contre ça ne pose pas de problème.


DEMO

1. Ci-dessous 2 démos rapides entièrement réalisées avec le volca sample avec l'intégralité des sessions de composition (sous le nom de "making of") pour donner un aperçu des possibilités de "tweakage". Tout a été enregistré en live sans aucune modification, découpe, ni ajout de plugin, directement dans Ableton Live. Tous les samples utilisés sont ceux de base pré-enregistrés dans la machine.
https://soundcloud.com/goupi/sets/eeh-aww-korg-volca-sample-live/s-Zv3IC

2. Ici 2 petites videos où je m'amuse avec les samples d'usine (à l'exception de la voix dans la 2ème vidéo) que j'ai manipulés dans le volca:





3. Ci-dessous un morceau qui montre le souffle du volca sample quand il est utilisée en tant qu'élément dans une production. Les drums, la boucle de bass tout le long de la prod, la voix féminine, le piano proviennent du volca sample (samples d'usine). Malgré une bonne dose de gate et de RX3, le souffle est toujours présent... :
https://soundcloud.com/goupi/drop

4. Ici un autre morceau où j'ai utilisé les samples d'usine pour la quasi-totalité des drums (kick/snare/hi-hats/et autres), bien entendu manipulés dans le volca puis un peu retravaillés dans mon DAW. Cela permet de voir qu'en polissant un peu ce qui sort du volca sample, il reste tout à fait possible d'incorporer ça dans ses prods.
https://soundcloud.com/goupi/late-night-sizzle


AVIS GLOBAL

Habitant au Japon, j'ai eu la chance d'obtenir le korg volca sample dès sa commercialisation en octobre 2014. Le prix est avant tout extrêmement abordable compte tenu des possibilités offertes.
C'est une machine très sympa pour le live, ou pour composer des idées de départ quand on est en déplacement pour ensuite les peaufiner à la maison dans son DAW.
A mon sens, il faut prendre le volca sample comme une machine à l'ancienne renvoyant aux origines du séquenceur de samples et non comme une machine à la pointe de la technologie : cela lui donne un certain charme.