Synthèse Sonore
Techniques du Son Synthèse Sonore

Qu'elle soit soustractive, additive, FM, granulaire ou encore à tables d'ondes, la synthèse a révolutionné l'histoire de la musique en ouvrant grand la porte à toutes formes d'expérimentation, de la musique au sound design.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

[Bien débuter] La lecture d’échantillons – Des gros bouts faits de petits bouts

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

newjazz

membre non connecté
newjazz
8576 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

1 Posté le 05/03/2015 à 12:20:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
La lecture d’échantillons – Des gros bouts faits de petits bouts
Dans l’article précédent, nous nous sommes penchés sur l’échantillonnage. Pour précision, celui-ci est effectué selon le principe de la modulation d’amplitude (Pulse Code Modulation — PCM — en anglais).

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

hhub17

membre non connecté
hhub17
2179 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 403

2 Posté le 05/03/2015 à 15:39:29Lien direct vers ce postSignaler un abus

OOOUUUUFFFF !

Enfin compris ! Merci Newjazz ! icon_bravo.gif

My My, Hey Hey...Rock'n Roll is here to stay...

kosmix

membre non connecté
kosmix
17291 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 2 647

3 Posté le 05/03/2015 à 16:14:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
Peut-on réellement parler de synthèse sonore quand on a un piano échantillonné note par note (sans compter les niveaux de vélocité) ? :oops2:
Ah le vieux débat synthé vs sampler ;)

« J'ai tellement faim que je pourrais bouffer un légume »

Al Bundy

linn134

membre non connecté
linn134
11532 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 8 196

4 Posté le 05/03/2015 à 16:59:44Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ce n'est pas le type de générateur (VCO, DCO, WT...) qui fait tout, les enveloppes, amplificateurs, filtres, bref toute la chaîne compte. Les puristes préfèrent les VCO, d'autres sont fondus de FM ou de WT, chacun voit midi à sa porte.
La synthèse à base de PCM pré-enregistrés ou le sampling sont les mêmes, à peu de chose près.

Soundcloud Linn134 Soundcloud BTS 

"001001001111010010010010100010 !" Mireille DAC.

newjazz

membre non connecté
newjazz
8576 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

5 Posté le 05/03/2015 à 19:01:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
Voilà, la synthèse ne se limite pas à la source (VCO, DCO, DO...) du signal sonore.

Citation de mystyx :
Peut-on réellement parler de synthèse sonore quand on a un piano échantillonné note par note (sans compter les niveaux de vélocité) ? :oops2:
Ah le vieux débat synthé vs sampler ;)


En fait, ce que j'ai voulu démontrer dans les deux derniers articles, c'est que, dans le domaine virtuel, le principe de fonctionnement entre un "synthé" - virtuel, j'insiste - qui lira des formes d'ondes simples dans une table d'ondes, et un sampler qui lira des échantillons complexes, n'est dans le fond pas très différent, et que le débat synthé/sampler n'a, dans le domaine virtuel encore une fois, pas vraiment de raison d'être.

D'autant que dans le prochain article, je parlerai de la synthèse granulaire qui pousse encore plus loin le mélange des genres! ;)


Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

[ Dernière édition du message le 05/03/2015 à 19:09:58 ]

newjazz

membre non connecté
newjazz
8576 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

6 Posté le 05/03/2015 à 19:23:13Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de hhub54 :
OOOUUUUFFFF !
Enfin compris ! Merci Newjazz !

De rien :-)

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

deb76

membre non connecté
deb76
3066 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 499

7 Posté le 07/03/2015 à 02:56:44Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation de : newjazz

Voilà, la synthèse ne se limite pas à la source (VCO, DCO, DO...) du signal sonore.

Citation de mystyx :
Peut-on réellement parler de synthèse sonore quand on a un piano échantillonné note par note (sans compter les niveaux de vélocité) ? :oops2:
Ah le vieux débat synthé vs sampler ;)


En fait, ce que j'ai voulu démontrer dans les deux derniers articles, c'est que, dans le domaine virtuel, le principe de fonctionnement entre un "synthé" - virtuel, j'insiste - qui lira des formes d'ondes simples dans une table d'ondes, et un sampler qui lira des échantillons complexes, n'est dans le fond pas très différent, et que le débat synthé/sampler n'a, dans le domaine virtuel encore une fois, pas vraiment de raison d'être.

D'autant que dans le prochain article, je parlerai de la synthèse granulaire qui pousse encore plus loin le mélange des genres! ;)

 Soit pour la synthèse virtuelle via des formes d'ondes mais que dire alors de la synthèse sonore - la vraie serais-je tenté d'écrire - celle sous forme de calcul à l'instar de Csound, la suite de la série des Music dont le mythique Music V, créée par Max Mathews ? Perso, mais ça n'engage que moi, mais j'ai un peu du mal à classer la lecture d'échantillons comme étant de la synthèse, mais bon, je reconnais volontiers que je suis très certainement intégriste dans ce domaine. 

https://opusmodus.com/forums/videos/category/4-music-theory-and-analysis/

http://www.deb8076.eu/BioexpressDeb76/index.html

http://www.deb8076.eu/SetTheoryCompo/Index.html 

 

 

newjazz

membre non connecté
newjazz
8576 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 869Cet utilisateur possède un compte compos

8 Posté le 07/03/2015 à 07:18:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je comprends tout à fait ton point de vue.
Mais à mon sens, et comme l'a également souligné Linn134, la synthèse ne se limite pas à la source du signal, mais englobe également les traitements qui suivent (filtres, enveloppes, LFOs...).

Et comme je l'ai dit, la synthèse granulaire, à qui personne ne nie son statut de "synthèse" justement, et qui fera l'objet du prochain article, brouille encore plus les distinctions que l'on pourrait faire.

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

[ Dernière édition du message le 07/03/2015 à 07:28:57 ]

deb76

membre non connecté
deb76
3066 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 499

9 Posté le 10/03/2015 à 12:43:22Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation de : newjazz

Je comprends tout à fait ton point de vue.
Mais à mon sens, et comme l'a également souligné Linn134, la synthèse ne se limite pas à la source du signal, mais englobe également les traitements qui suivent (filtres, enveloppes, LFOs...).

Et comme je l'ai dit, la synthèse granulaire, à qui personne ne nie son statut de "synthèse" justement, et qui fera l'objet du prochain article, brouille encore plus les distinctions que l'on pourrait faire.

 Oui, effectivement, tu as raison de souligner la synthèse granulaire qui est passionnante à explorer, et de fait, je l'avais omis alors qu'elle m'intéresse en tant que structure "micrographique", à l'examen pour faire une analogie à la métallographie avec le microscope. 

https://opusmodus.com/forums/videos/category/4-music-theory-and-analysis/

http://www.deb8076.eu/BioexpressDeb76/index.html

http://www.deb8076.eu/SetTheoryCompo/Index.html 

 

 

nujazzbes

membre non connecté
nujazzbes
450 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 9

10 Posté le 06/05/2016 à 18:15:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
Hello ! je sais pas si je vais obtenir une réponse mais j'ai une question :

Citation :
Dans le cas de la lecture par table d’ondes, la méthode la plus efficace qui a été retenue pour modifier la hauteur d’une onde sonore a donc été de ne lire qu’un certain nombre de cases de la table, augmentant ainsi la rapidité de lecture d’un cycle, donc la rapidité de reproduction de celui-ci, donc la fréquence du signal… donc sa hauteur !


Cela ne va pas engendrer du coup une détérioration de la fidélité de l'échantillon ? S'il on lis moins de cases, on à moins d'informations sur la forme exacte de l'onde et donc un lissage plus approximatif non ?
Ou peut être que je confond deux choses différentes.

<3 <3 <3

Revenir en haut de la page