Techniques du Son
Forums thématiques

Techniques du Son

De la synthèse à la prise de son, en passant par le mixage, le sound design, le son à l'image ou encore le mastering, ce forum et ses sous-forums envisagent tous les sujets liés à la production audio. Un espace à fréquenter si vous vous sentez trop seul dans votre Home Studio au moment de passer aux choses sérieuses.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

Le DAW (Digital Audio Workstation), contre-productif ?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

blackle

membre non connecté
blackle
1600 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 5 374

41 Posté le 29/04/2013 à 13:02:38Lien direct vers ce postSignaler un abus
Salut,

Citation :
Certes, un programme ne peut pas être rendu responsable de son usage mais il ne faut pas négliger l'impact des objets et de notre société sur nos comportements. L'espace de travail infinie que propose la MAO et les DAW peut provoquer deux réactions négatives chez le créateur: il peut se perdre ou se bloquer. 


D'accord avec ça.. à ceci près que pour beaucoup de personnes (techniciens et musiciens, amateurs ET pros) la technologie (outil) a créé des besoins souvent inutiles. Et avec cet espace de travail "infinie" il est trop souvent tentant de vouloir améliorer des choses qui n'ont en aucune façon besoin d'être améliorées.. l'exemple d'une note légèrement mal placée que l'on peut déplacer en toute simplicité sans même se demander si cela est vraiment utile.. Le mieux est très souvent l’ennemi du bien.. Sans compter les éventuelles "geekages" du genre j'ai le dernier plug du compresseur à la mode.. la nouvelle émulation de réverb vintage.. « ..avec ça je vais tout déchirer.. » (sic).. que de pertes de temps !

Mais la contre-productivité est tout de même le plus souvent liée aux utilisateurs. Sans compter qu'il arrive un moment dans un processus de création (hors maquette) ou il faut choisir son camp. Soit on est musicien, soit on est technicien. Il faut rester honnête, arriver à un certain stade cette double casquette est inaccessible pour 99,99% des personnes..
Et il est bien illusoire de croire qu'avec les moyens dits modernes il sera possible d'accéder à un travail fini qui sera forcement de qualité, en essayant de comprendre tant bien que mal comment fonctionne ce satané compresseur et surtout en quoi il apporte un "plus" (contre-productivité?). Surtout avec cette autarcie que beaucoup de musiciens clame haut et fort pour des résultats que l'on connait..

Pour moi cette technologie galopante est bien trop envahissante pour les besoins réels de tout à chacun.. donc à vous de faire les bons choix et de ne pas tomber dans les pièges de ces nouveaux "facteurs" que sont devenus au file du temps les boites d'informatique musicale, à savoir créer des besoins là où il n'y en a pas, par de nouveaux outils..;)

globule_655

membre non connecté
globule_655
1936 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 46

42 Posté le 29/04/2013 à 13:05:35Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Isopropanol :
je te signale que la conclusion dont parle bmtl c'est celle de ton article gros malin :bravo:


Peut être que tu devrait relire mon post un peu mieux. Je cite bmtl justement parce qu'il cite la conclusion de mon article avec en plus la phrase : "tout est dit dans la conslusion"...

Citation de Isopropanol :

si tu n'es pas d'accord avec ta propre conclusion (qui va dans mon sens) je pense qu'il vaut mieux arrêter de poster des articles.


Je suis entièrement d'accord avec ma conclusion puisque je l'ai écrite. Par contre, du coup tu viens toi même de dire que la conclusion va dans ton sens. Donc cela confirme ce que je disais plus tôt et que tu n'es là que pour créer la controverse là où il n'y en a pas sans même comprendre ce que tu lis... 4 pages de posts à se battre contre des moulins à vent.

Peace
Glob

L'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule, l'abeille coule....

Bla bla bla

Isopropanol

membre non connecté
Isopropanol
629 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 127

43 Posté le 29/04/2013 à 13:09:48Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de globule_655 :
Citation de Isopropanol :
je te signale que la conclusion dont parle bmtl c'est celle de ton article gros malin :bravo:


Peut être que tu devrait relire mon post un peu mieux. Je cite bmtl justement parce qu'il cite la conclusion de mon article avec en plus la phrase : "tout est dit dans la conslusion"...

Citation de Isopropanol :

si tu n'es pas d'accord avec ta propre conclusion (qui va dans mon sens) je pense qu'il vaut mieux arrêter de poster des articles.


Je suis entièrement d'accord avec ma conclusion puisque je l'ai écrite. Par contre, du coup tu viens toi même de dire que la conclusion va dans ton sens. Donc cela confirme ce que je disais plus tôt et que tu n'es là que pour créer la controverse là où il n'y en a pas sans même comprendre ce que tu lis... 4 pages de posts à se battre contre des moulins à vent.

Peace
Glob



ta conclusion va dans mon sens, c'est donc toi qui crée la controverse en disant que je suis dans le faux depuis le départ.

c'est très simple pourtant.

SampleHunter

membre non connecté
SampleHunter
1287 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 550

44 Posté le 29/04/2013 à 14:32:30Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Et avec cet espace de travail "infinie" il est trop souvent tentant de vouloir améliorer des choses qui n'ont en aucune façon besoin d'être améliorées.

Oui, l'infini, l'illimité renvoie à la perfection. Avec de tels moyens (infinis et illimités), on se dit qu'on n'a pas le droit d'échouer, sauf à passer pour un nul, et alors on passe (ou perd) son temps à la recherche de la perfection (multiplication des prises, des micros, des corrections etc...).

Citation :
La question que je me pose souvent c'est est-ce que l'objet crée le comportement ou bien est-ce que le comportement engendre le besoin de l'objet et donc sa création ?

En d'autres termes, est-ce que l'offre créé la demande, ou est-ce la demande qui créé l'offre ? Je pense que si le consommateur fini par acheter, utiliser un objet ou une fonctionnalité (pistes illimités, traitements illimités, corrections illimitées), c'est qu'il y trouve son compte. Ca ne veut pas dire que c'est bon pour la musique ou la création. En l'espèce, ce besoin d'illimité ou d'infinie a plutôt à voir avec notre propre finitude.

Trop de morceaux de musique finissent trop longtemps après la fin. [Igor Stravinsky]

EraTom

membre non connecté
EraTom
2065 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 298

45 Posté le 29/04/2013 à 17:44:49Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Je ne vois pas en quoi mon discours est réactionnaire puisque je ne dénigre aucunement la technologie. Je ne fait que parler des mauvaises méthodes de travail qui on suivit cette même technologie et tendent à se généraliser (en grande partie du fait de la dé-professionnalisation de ces métiers.)
Désolé alors, mais il me semble que nous sommes tout-même assez nombreux à avoir mal compris ton article.

Si j'ai bien compris cette fois, ce qui est problématique à tes yeux, c'est la démocratisation des outils qui ouvre la porte grande à l'amateurisme, et parfois (voir trop souvent) le manque de rigueur des nouveaux professionnels arrivants (dont les formations seraient d'une qualité douteuse).

Tu tapes peut-être dans le mille, mais j'ai tout de même une réaction épidermique. Je trouve un tel discours réact, en tout cas une telle généralisation me pose problème parce qu'elle fait un peu trop écho aux discours de certains enseignants que j'ai dû souffrir... Et avec le recul et l'expérience (ça fait 20 ans maintenant) il s'agissait bien de "vieux cons" (j'y mets de la tendresse hein :-p , ils étaient bien sûr aussi très compétents).

Rassure-toi, je ne vais pas te raconter ma vie ici ;) mais je trouve avec le recul que leur défiance vis-à-vis des nouveaux outils informatiques n'était pas justifiée.

En effet, ça bouge, pour le mieux ou pour le pire ? Et bien les deux ; à nous de rectifier le tir en montrant ce qui va bien et ce qui ne va pas en tâchant de proposer des techniques pour corriger ce qui va de travers de manière factuelle...


... je crois que sur le fond nous somme plutôt d'accord.

Ny Batteri

membre non connecté
Ny Batteri
1114 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 814

46 Posté le 29/04/2013 à 18:25:30Lien direct vers ce postSignaler un abus
Il me revient une phrase du regretté Commandant Cousteau : "L'abondance entraîne systématiquement le gaspillage".
Je pense qu'avoir à sa disposition des possibilités limitées (typiquement, un parc de matériel hardware pour du mixage) conduit naturellement à réfléchir à leur utilisation optimale, avec au final une certaine cohérence.
Avec des possibilités virtuellement infinies, la tentation peut être grande de se laisser un maximum d'options le plus longtemps possible et de multiplier les essais... Et cela peut être au détriment de la cohérence (sans parler de la lisibilité du projet pour quelqu'un prenant le train en marche !)

Après, tout est une question de rigueur personnelle. Je pense qu'en studio pro, la rigueur reste la plupart de temps de mise et les gens sont suffisamment compétent pour ne prendre que les avantages des systèmes modernes. Mais je ne suis pas sûr que les "règles de l'art" soient maîtrisées par la majorité des home-studistes (moi le premier !)

La vraie virtuosité, ce n'est pas plein de notes dans tous les sens, mais plein de sens dans toutes les notes

Revenir en haut de la page