Techno
Electronique Techno
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Qu'est ce qu'un "bon titre" Techno ?

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Sonograph

membre non connecté
Sonograph
488 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 581

1 Posté le 16/02/2020 à 14:16:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Alors voilà, je sais que le titre de mon post peut paraître naïf... Mais je me pose vraiment cette question.

Je ne parle pas du terme générique et terriblement malmené depuis les années 1990-2000 (un peu comme on met dans "électro" toutes les musiques électroniques...), mais bien de la techno pure.

Quand je fais mes recherches sur le net, je n'ai évidemment aucune difficulté à trouver des listes de titres phares...

Mais je n'arrive pas à qualifier, ou évaluer le niveau de "qualité" de chacun d'entre eux tellement j'ai l'impression que les codes restent strictement proches.

Le BPM similaire, la pauvreté des arrengements (ce n'est pas une critique), la froideur, et le faible développement des patterns... Voilà en gros ce que j'entends, au bout d'une dizaine de titres "phares"...

Alors, si vous êtes un/une adepte de la techno, je serait très interressé d'avoir votre avis, et pas que en terme de ressenti, mais aussi en terme technique.

À vous la parole les amis...

johnfaustus

membre non connecté
johnfaustus
2011 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 658

2 Posté le 16/02/2020 à 14:53:00Lien direct vers ce postSignaler un abus
vaste question !
J'imagine qu'il y a autant de définitions que d'auditeurs :)
Pour moi c'est un groove/riff répétitif qui (peut) provoquer une transe cérébrale, où on joue plus sur les fréquences que sur une progression harmonique.
Après ce qui marche chez certains ne fonctionne pas chez d'autres donc...

Sonograph

membre non connecté
Sonograph
488 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 581

3 Posté le 16/02/2020 à 15:01:26Lien direct vers ce postSignaler un abus
C'est effectivement ce que je me disais secrètement... Je ne suis pas si éloigné de la réalité alors... Merci pour ta réponse, très bien formulée d'ailleurs !

Alors cela voudrait dire que derrière cet apparent minimalisme rythmique, il y a une recherche quasi alchimique de "l'effet" sur l'auditeur...

Et concernant les harmonies/mélodies, bienqu-elles n'aient pas une place centrale, sont-elles malvenues?

zx81

membre non connecté
zx81
204 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 22

4 Posté le 16/02/2020 à 15:17:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
Un bon morceau doit pour moi « figer le corps pour libérer l’esprit » en gros il doit avoir un côté répétitif dans le groove ,comme le dit justement Johnfaustus, au niveau des basses fréquences (la partie physique du son) . L’esprit est ensuite plus réceptif aux medium/aiguë qui créent les atmosphères, les émotions bref un voyage ... un bon track doit à mon avis raconter une histoire,nous faire traverser des paysages sonores

Sonograph

membre non connecté
Sonograph
488 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 581

5 Posté le 16/02/2020 à 15:23:15Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci beaucoup pour ton avis zx81, très intéressant.
Et pour toi du coup, aurais-tu un titre à me conseiller pour que je puisse l'expérimenter ?

Autre question qui en découle, du coup:
Les amateurs de techno la consomme t-il dans leur quotidien de manière classique ?(comme d'autres écoutent la radio, ou du jazz) Chez eux, ou dans les transports... Ou la techno doit être consommée dans les festivals en priorité ?

magasin

membre non connecté
magasin
246 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 7

6 Posté le 16/02/2020 à 15:23:29Lien direct vers ce postSignaler un abus
La techno à 40 ans, je ne sais pas si elle peut être résumée à quelques titres phares, internet c'est génial, mais ce n’est pas en quelques recherches que tu vas apprécier un nouveau genre.
Ça met des années, tu dois en découvrir les codes en les mettant en parallèle aux tiens, voir comment tu peux intégrer la techno dans ta vie, sortir en club, rencontrer des gens.

Les genres culturels se sont toujours construits avec des avant-gardistes, une génération rebelle, d'ailleurs souvent consciente du caractère consumériste de sa rébellion, des personnes qui souhaitent renverser, détourner ou embellir la societé dans laquelle ils vivent, mais qu'ils considèrent datée voir passéiste ou déjà traditionnelle ou immanente...

Les gens qui aiment la techno écoutent pas forcement les titres phares de la techno, finalement ce qu'on considère comme des classiques d'un genre n'est pas forcement représentatif du genre, bob marley est pas représentatif de tout ce qu'est le reggae, c'est malgré tout un artiste respecté et apprécié, mais le fait qu'il soit mort jeune participe aussi a la légende, peut être plus que sa musique, il y'a énormément de sous-genres dans la techno, chaque époque à ses classiques, il faudrait d'ailleurs peut etre plus parler d'electro au sens plus large.

Aujourd’hui la techno à un aspect traditionnelle, c'est un genre à part entière et même ceux qui était antitechno finissent par l'apprécier, parce que'ils se rendent compte que ça fait partie de leur culture de prés ou de loin.
C'est pareil que les nostalgiques des années 90 qui te diront que la musique de cette décennie était superbe, alors qu'il y'avait énormément de merde, mais aujourd’hui ça revêt un caractère esthétique nouveau, empreint justement de nostalgie, on fait allégrement des raccourcis, c'est une forme d'orientalisme.

Une des façons d'apprécier la techno, c'est de sortir en club ou en festival, de danser sur de la techno et se laisser surprendre par le mix d'un DJ, si on a passé une dizaine de soirées où on a dansé avec la foule et qu'on se dit "j'aime vraiment pas cette musique" bon ben, c'est que ce n’est pas fait pour soi, la particularité de la musique techno, c'est que c'est (aussi) une musique qui doit être joué par un DJ.

J'ai écouté beaucoup de techno dans ma vie, ça n'a pas toujours été mon genre de prédilection, ça ne l'est pas forcement aujourd’hui, mais ayant 37 ans, je suis pas forcement attiré par une forme de nostalgie, j'aime la techno de coeur, mais n'importe quel revival ne m'intéresse par forcement et étant un peu DJ, je préfère faire mes playlists tout seul, les jouer en soirée ou pour moi, internet est génial à ce moment la, parce que la recherche y est facilité et ultra moins cher que d'aller chez le disquaire du coin et racheter des disques, bien que j'ai beaucoup de potes qui font ça et ça leurs coutent pas forcement cher, ils le font par passion, mais aussi parceque'ils n'ont plus envie de se disperser.
Mais même avec internet et bien que j'ai mes repères, si je me remets à écouter de la techno en soirée et en jouer, je vais devoir prendre plusieurs mois voir plus pour m'y remettre, et je me rendrai peut être compte que mon mix est classique, innovant ou que cela manque d'envolé ou l'inverse...

Si tu écoutes de la "vieille" techno, du hip-hop des débuts ou tout style de musiques faites avec des instruments électroniques, il faut les remplacer dans une époque avec ses limitations techniques, c'est justement ce qui en fait le charme, beaucoup de gens considéraient la techno a ses débuts comme une musique pauvre, parce que binaire, ceux qui aimait la techno pouvaient justement aimer ce côté binaire et répétitif, les contraintes techniques faisait forcement partie de l'esthetique du genre et de son sens artistique, mais c'est qu'avec le recul qu'on s'en rend vraiment compte, aujourd’hui tout le monde recherche de la musique avec plus de dynamique, d'arrangement, de recherche sonore, etc. pas seulement parce que les gouts changent, mais aussi parce que'on ne fait pas de la musique avec les moyens techniques d'aujourd’hui comme avec les moyens d'hier, et la technologie influe sur l'esthétique d'une époque, c'est aussi le sens de ce que veut dire la musique de kraftwerk.

Aujourd’hui on veut de l'analogique pour que ça sonne classique ou retro, a l’époque l'analogique représentait le futur, pour la techo, c’était les débuts du numérique, aujourdhui une tr c'est classique, à l'epoque, des musiciens se la sont approprié pour en faire un genre musical nouveau, voire révolutionnaire...

[ Dernière édition du message le 16/02/2020 à 15:37:21 ]

magasin

membre non connecté
magasin
246 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 7

7 Posté le 16/02/2020 à 15:24:59Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Sonograph :

Les amateurs de techno la consomme t-il dans leur quotidien de manière classique ?(comme d'autres écoutent la radio, ou du jazz) Chez eux, ou dans les transports... Ou la techno doit être consommée dans les festivals en priorité ?


Le plaisir de la techno, c'est de l'ecouter en club!

Sonograph

membre non connecté
Sonograph
488 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 581

8 Posté le 16/02/2020 à 15:41:36Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci pour cette analyse vraiment complète et de qualité! J'y vois donc bien plus clair. Tu réponds même d'avance à d'autres questions que je me posais.

Cependant, si un newbie (comme moi, par exemple), vient te voir, et te demande de te faire découvrir quelque chose... Ça doit être frustrant non?

En tout cas, j'admire la culture techno, elle est vraiment facinante. D'ailleurs j'ai un livre pas mal sur le sujet : Modulations... Si vous connaissez.

johnfaustus

membre non connecté
johnfaustus
2011 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 658

9 Posté le 16/02/2020 à 15:47:09Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Sonograph :

Et concernant les harmonies/mélodies, bienqu-elles n'aient pas une place centrale, sont-elles malvenues?


Du tout même si vu tous les sous genre existants, certains les mettent en avant quitte à épurer la rythmique, là où elles seront inexistantes chez d'autres
Il n'y a pas de règles j'ai envie de dire

Citation de Sonograph :

Et pour toi du coup, aurais-tu un titre à me conseiller pour que je puisse l'expérimenter ?


Même si on s'éloigne un peu de la "techno pure", je trouve que ce titre est une merveille en terme de balance fréquentielle, d'ambiance et d'harmonie 'mais pas trop'



Sinon quand on me dit techno, je pense toujours à the "bells" de Jeff mills comme standard

Citation de Sonograph :

Les amateurs de techno la consomme t-il dans leur quotidien de manière classique ?(comme d'autres écoutent la radio, ou du jazz) Chez eux, ou dans les transports... Ou la techno doit être consommée dans les festivals en priorité ?

j'imagine qu'elle peut être consommée au quotidien (perso mes 1ers amours sont le rock, c'est donc vers ça que je me tourne naturellement) mais comme dit magasin ça prend tout son sens sur une grosse sono :)

Modulations, excellent livre ! Electrochoc de Laurent Garnier est bien sympathique aussi

Sonograph

membre non connecté
Sonograph
488 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 581

10 Posté le 16/02/2020 à 16:06:07Lien direct vers ce postSignaler un abus
Ah je ne pensais pas que les harmonies/mélodies puissent faire autant partie de l'expérience... Effectivement, c'est la finalité (transe) qui est recherchée avant tout.
J'ai écouté le titre de Déviant Orbit, je perçois bien l'idée. J'aime beaucoup... Je me dis qu'il faut être "solide" pour supporter ça tout une soirée... Moi même si j'aime bien, j'aurai peur de faire un malaise (et sans substance !).
Effectivement "bells" de Jeff Mills ressort souvent dans les "must have"... Si je puis dire....
Revenir en haut de la page