Théorie musicale
Forums thématiques Théorie musicale

Comme tout langage, la musique a sa grammaire, son orthographe et son vocabulaire. Si vous êtes las de ne composer qu'à partir des 3 mêmes accords depuis des lustres, nul doute que ce forum vous ouvrira des horizons créatifs insoupçonnés, quel que soit l'instrument que vous pratiquiez.

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

[Bien débuter] Aparté, retour sur la pédale

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

newjazz

membre non connecté
newjazz
8348 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 870

1 Posté le 04/06/2018 à 15:00:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
Les bases de l'harmonie : 60e partie
Chers amis, je me permets d'effectuer avec le présent article un petit aparté dans le déroulé de notre dossier.

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

Accepter qu'on n'sait pas, c'est déjà l'premier pas.

 

MUSICIENS ET PUBLIC, PROTEGEZ VOS OREILLES!

Bertoto

membre non connecté
Bertoto
415 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 202

2 Posté le 04/06/2018 à 17:31:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Sacré Newjazz !
Merci de ses précisions, la question tracassait de toute évidence beaucoup d'Afiens qui du coup vont beaucoup mieux dormir désormais ;)

pauletsandra

membre non connecté
pauletsandra
96 posts au compteur
Posteur AFfranchi

3 Posté le 04/06/2018 à 23:05:21Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
un AFien qui suit ce dossier depuis le début
:bravo:

ike06100

membre non connecté
ike06100
148 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 37

4 Posté le 06/06/2018 à 10:49:41Lien direct vers ce postSignaler un abus
Alors en pratique quel est ce mode? avec Fa# en sostenuto


[ Dernière édition du message le 07/06/2018 à 08:21:33 ]

galatajoe

membre non connecté
galatajoe
25 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 39

5 Posté le 09/06/2018 à 07:45:50Lien direct vers ce postSignaler un abus
ike06100,
C'est intéressant de considérer le F# comme une "pédale". Personnellement, j'opterai plutôt pour une simple note commune aux accords de septième majeure, style qu'on retrouve plus tard chez Léo Ferré par exemple, Morricone, etc ...
Ça pose en tout cas le problème, la question plutôt, de la "cassure" de la la pédale . Chez Satie, on voit que si on ne tient pas la pédale du piano, le système fonctionne difficilement. D'ailleurs le soupir du 1er temps est justifié dans la première mesure, ne l'est plus ensuite, sauf pour lever la main et attaquer l'accord suivant ...
Sans vouloir relancer le débat, je ne me souviens pas avoir lu, NewJazz, qu'une pédale pouvait être constituée non seulement d'une note mais de plusieurs (superposées comme les quartes des musiques trads, bourdons, etc ), voire d'une phrase complète, consonante la plupart du temps. Je vais relire ...
Musique jours et nuits

ike06100

membre non connecté
ike06100
148 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 37

6 Posté le 09/06/2018 à 14:02:47Lien direct vers ce postSignaler un abus
merci pour ta réponse, mais à ton avis quel est le mode utilisé ici ?

patrick_g75

membre non connecté
patrick_g75
2084 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 351

7 Posté le 09/06/2018 à 16:04:17Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je te salue Newjazz !
Tu as très bien synthétisé la problématique.

La difficulté vient de ce que les mêmes termes désignent des réalités distinctes.
Le but de la manoeuvre étant bien sûr de distinguer les réalités, et pas de chipoter sur un lexique. Mais comment faire l'un sans passer par l'autre ?
Vaste sujet...

Le noeud de toutes ces questions, c'est que l'on croit que les 'notes' sont des 'sons', alors qu'elles sont des 'relations'.

Encore merci pour toute cette série d'exposés, Newjazz !
:bravo:

"Le jugement est un outil à tous sujets, et se mêle partout... "  (Montaigne / Essais I / chap L)

 

http://patrickg75.blogspot.fr/

Arno Jules

membre non connecté
Arno Jules
91 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 25

8 Posté le 09/06/2018 à 19:26:12Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je ne saisis pas la question...

Quel est le rapport avec le mode ?

Quel est le rapport avec sostenuto ?

Que viens faire ici la nuance forte ?

patrick_g75

membre non connecté
patrick_g75
2084 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 351

9 Posté le 10/06/2018 à 13:14:51Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Grand Jules :
Je ne saisis pas la question...

Quel est le rapport avec le mode ?

Quel est le rapport avec sostenuto ?

Que viens faire ici la nuance forte ?


Sans vouloir répondre à la place de ike, je crois que son 'sostenuto' vient d'une facétie de son clavier : il devait vouloir écrire 'ostinato' ?
C'est bien le côté obstiné de ce fa# qui fait tout le charme hypnotique de ces mesures, non ?
Quant à la nuance 'forte', affectée à ce fa#, articulé sur ce premier temps de la neuvième mesure, elle est évidemment nécessaire pour signifier qu'il appartient à la mélodie, et pour qu'il ne soit pas confondu avec les fa# répétés de l'accompagnement.

"Le jugement est un outil à tous sujets, et se mêle partout... "  (Montaigne / Essais I / chap L)

 

http://patrickg75.blogspot.fr/

Arno Jules

membre non connecté
Arno Jules
91 posts au compteur
Posteur AFfranchi

Score contributif : 25

10 Posté le 10/06/2018 à 16:58:19Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Quant à la nuance 'forte', affectée à ce fa#, articulé sur ce premier temps de la neuvième mesure, elle est évidemment nécessaire pour signifier qu'il appartient à la mélodie, et pour qu'il ne soit pas confondu avec les fa# répétés de l'accompagnement.


Mais alors, pourquoi Erik Satie himself ne l'a-t'il pas mentionnée dans sa partition ?

Et comment sait-on que cette nuance f n'est affectée qu'au fa# ? C'est bien obscur tout ça...

Et le rapport avec le mode, toujours pas de réponse ?
Revenir en haut de la page