Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
16 réactions

Aparté, retour sur la pédale

Les bases de l'harmonie : 60e partie

Chers amis, je me permets d'effectuer avec le présent article un petit aparté dans le déroulé de notre dossier.

Aparté, retour sur la pédale : Les bases de l'harmonie : 60e partie
Accéder à un autre article de la série...

En effet, j’ai évoqué dans l’ar­ticle 55 la pédale comme mode d’écri­ture dans le système modal. patrick_g75, un AFien qui suit ce dossier depuis le début et que je salue m’a alors fait remarquer dans un commen­taire que la défi­ni­tion même que je donnais de la pédale ainsi que la nomen­cla­ture que j’em­ployais pour les exemples d’ac­cords ne lui semblaient pas tota­le­ment appro­priés. Je le remer­cie pour ce commen­taire, et je vais donc m’at­te­ler dans le présent article à préci­ser le concept de pédale, en complé­ment et éven­tuelle clari­fi­ca­tion de ce que j’ai déjà écrit sur le sujet dans les articles 55 et 29.

Le point prin­ci­pal soulevé par Patrick_g75 était que selon la défi­ni­tion que je donnais de la pédale, je faisais de la note-pédale obli­ga­toi­re­ment une note réelle à tous les accords concer­nés par la pédale en ques­tion, alors que celle-ci peut très bien être étran­gère auxdits accords. Concer­nant les notes réelles et étran­gères, je vous renvoie à l’ar­ticle 8. De fait, cette remarque tout à fait perti­nente appelle certaines préci­sions de ma part.

La pédale dans le jazz

En fait, cette remarque est d’au­tant plus inté­res­sante qu’elle nous emmène aux diffé­rences fonda­men­tales qui peuvent exis­ter entre jazz et musique clas­sique. J’ai bien conscience de l’as­pect extrê­me­ment simpli­fi­ca­teur de ces déno­mi­na­tions et de la diver­sité et de la richesse des réali­tés qu’elles recouvrent, je vous prie de m’en excu­ser par avance.

On pour­rait ainsi sché­ma­ti­ser en consi­dé­rant que le jazz intègre plus faci­le­ment la disso­nance comme une compo­sante intrin­sèque du style, qui ne néces­site pas obli­ga­toi­re­ment de réso­lu­tion mais trouve sa justi­fi­ca­tion en elle-même, et par elle-même, là où dans l’har­mo­nie clas­sique (souvent tonale) la disso­nance est souvent asso­ciée à la néces­sité d’une réso­lu­tion. En consé­quence, les notions de notes réelles et étran­gères ne sont plus aussi marquées en jazz qu’en musique clas­sique. 

Ainsi, lorsque l’on harmo­nise un morceau de jazz, l’on consi­dère les notes éven­tuel­le­ment étran­gères à un accord donné bien souvent comme des enri­chis­se­ments, donnant nais­sance à de nouveaux types d’ac­cords. Par consé­quent, les notes-pédale sont elles-mêmes davan­tage consi­dé­rées comme des notes réelles de ces nouveaux types d’ac­cords, plutôt que comme des notes étran­gères à des types d’ac­cords plus « clas­siques ». Le renver­se­ment d’ac­cords devient alors un élément central de l’uti­li­sa­tion de notes-pédale dans ce type d’har­mo­ni­sa­tion. C’est la réalité que j’ai traduite dans l’exemple formulé dans l’ar­ticle 55.

La pédale en harmo­nie clas­sique

En harmo­nie clas­sique, la réalité est un peu autre. En effet, la note de pédale doit être réelle aux accords de début et de fin, mais pas néces­sai­re­ment aux accords de tran­si­tion dont elle peut être étran­gère, à condi­tion toute­fois que ce ne soit pas sur plus de deux accords consé­cu­tifs.

Enfin, on consi­dère que la pédale est l’une des expres­sions typiques du mouve­ment oblique dont nous avons parlé dans l’ar­ticle 22

← Article précédent dans la série :
Modes altérés, le cas spécifique de la « half-diminished  scale »
Article suivant dans la série :
Les modes issus du système mineur mélodique →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.