Vos coups de coeur musicaux
Forums thématiques Vos coups de coeur musicaux
Un concert vous a retourné ? Un disque vous a bouleversé ? C'est ici et pas ailleurs que vous pouvez en parler. De fait, cet espace de discussion est un excellent moyen pour partager et étendre sa culture musicale.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Les perles de la musique en bois

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Traumax

membre connecté
Traumax
54561 posts au compteur
Goncourt du Grouik

Score contributif : 1 741

1 Posté le 04/04/2019 à 17:13:37Lien direct vers ce postSignaler un abus
Parce qu'a un moment, faut bien mûrir un peu et se rendre à l'évidence, la musique en bois c'est au-dessus.
Donc là, on parle et surtout on partage de belles choses de la musique dite classique, mais en vrai on va dire que ca peut aller de Josquin des Prés à Guillaume Connesson.
Tous les grands labels de musique en bois ont une chaine youtube, y'a des tresors. Si possible, un topo sur l'oeuvre, une anecdote, un peu de culture ca va bien avec.

Allez, je vous en propose cinq pour commencer, parmi mes découvertes récentes (disons ces deux dernières années) :



Mars, bringer of war de Gustav Holst
Oeuvre majeure, pas si connue que ça en fait dans le grand public, mais qui a été plagiée influencé Jean Guillaume pour la BO d'une tragédie familiale se déroulant dans une galaxie lointaine, très lointaine. Orchestre énorme, présence d'un celesta et d'un orgue en font une suite symphonique pas vraiment accessible à l'harmonie municipale de Saint Bouzigues en Pertugeois.
Là c'est l'extrait le plus m'as-tu-vu, mais le reste de la symphonie est de toute beauté. Saturne et Venus notamment.



Trio op 100 de Schubert
Trio propulsé à l'écran par Kubrick dans Barry Lindon, ici joué par le Trio Wanderer, un genre de dream-team de la musique de chambre, c'est de toute beauté.



Asturias, de Isaac Albeniz
Oeuvre originellement pour piano, transcrite pour guitare dans sa version la plus connue. Dieu nous protège, c'est bien trop difficile pour les shreddeurs, ils ont oublié de la massacrer. Faut dire que ca demande un peu plus de doigté que les suites de Bach.
Je vous met la version piano, parce que ca vaut son pesant de luxation de l'index :




Suite no1 pour violoncelle de JS Bach
Parce que bon, on peut pas parler musique en bois sans parler de Bach, le Michael Jackson du contrepoint.
Ici une version d'Ophélie Gaillard, mais TOUS les violoncellistes ont joué ou joueront cette pièce. J'écoutais l'autre jour Gary Hoffman qui expliquait que plus il avançait dans sa carrière, plus il trouvait les suites de Bach effrayantes à jouer en public. Une belle réflexion sur l'interprétation : https://www.francemusique.fr/emissions/les-grands-entretiens/gary-hoffman-violoncelliste-5-5-jouer-les-suites-de-bach-rien-de-plus-effrayant-69480



La campanella de Franz Liszt
Du bon vieux shredd à l'ancienne, le guitariste electrique de chambre qui la rentrera proprement est pas encore de ce monde.
Dérivé d'un concerto de Paganini, qui est deja costaud, Liszt en a fait une démonstration tout en douceur du fait qu'a son époque personne pouvait le test.
Et Lang Lang écrase ça bien comme il faut, tel un Schumacher du 88 touches.

Traumax

membre connecté
Traumax
54561 posts au compteur
Goncourt du Grouik

Score contributif : 1 741

2 Posté le 04/04/2019 à 17:29:42Lien direct vers ce postSignaler un abus
La Campanella en version karaoké pour ceux qui veulent essayer :

Traumax

membre connecté
Traumax
54561 posts au compteur
Goncourt du Grouik

Score contributif : 1 741

3 Posté le 04/04/2019 à 17:33:24Lien direct vers ce postSignaler un abus
Et une interview de Gautier Capuçon chez son luthier :

Myaz

membre non connecté
Myaz
2055 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 40

4 Posté le 04/04/2019 à 17:41:05Lien direct vers ce postSignaler un abus
Oui, c'est une pièce très difficile. Le shredd, je pense plus à l'étude Océan de Chopin, qui transporte...


Jean Guillaume, du côté obscur de l'écriture.

Le trio de Schubert, il est aussi présent dans Péril en la demeure, je crois.

En guitare classique, cette pièce magnifique de Domeniconi :


En musique de chambre, cette très belle pièce de Poulenc :

2020, année cosmique...

Djardin

membre connecté
Djardin
21743 posts au compteur
Vie après AF ?

Score contributif : 1 875

5 Posté le 04/04/2019 à 17:50:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Josquin des Prés


J'ai lu Jacqueline Du Pré.

Et je vous avez déjà dis que je voue un culte à Jacqueline ?

Donc le Concerto D'Elgar, dont tout le monde se foutait jusqu'à ce que Jacquotte le fasse entrer dans le "grand" répertoire

(avec l'intro qui va bien)
(et le passage vers 7:30 -> 9 qui va bien aussi, avec le thème qui meurt et les pizzs)

Concerto de Dvorak :

Avec le thème trop cool.
(et le violoncelle qui rentre comme une brute à 3:30)

Et le concerto de Haydn :


Spoiler - Cliquer ici pour lire la suite

Référence en matière de bon gout capillaire et vestimentaire.
homme à tête de zizi.

http://soundcloud.com/djardin

[ Dernière édition du message le 04/04/2019 à 17:56:57 ]

Djardin

membre connecté
Djardin
21743 posts au compteur
Vie après AF ?

Score contributif : 1 875

6 Posté le 04/04/2019 à 17:56:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
Et pour renchérir sur Holst et les Planètes, en pièce orchèstrale bien balaise avec plein d'ambiances différentes qui racontent une histoire :

Les tableaux d'une exposition de Moussorgky, arrangé pour orchestre par Ravel :

On note la "promenade" qui revient régulièrement : c'est le thème quand le visiteur passe d'un tableau à l'autre du musée.
(l'intro à 1:33, puis 5:23 ...)
(et donc entre deux promenades, chaque partie représente un tableau différent)


Et la version "originale", pour piano solo :
(l'intro à 1:33, puis 5:23 ...)

Référence en matière de bon gout capillaire et vestimentaire.
homme à tête de zizi.

http://soundcloud.com/djardin

Dr Pouet

membre connecté
Dr Pouet
52695 posts au compteur
Membre d'honneur

Score contributif : 4 819

7 Posté le 04/04/2019 à 18:03:01Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation :
Les tableaux d'une exposition de Moussorgky, arrangé pour orchestre par Ravel

Ah oui, ce kiff énorme. :bave:


Citation :
Les tableaux d'une exposition de Moussorgky, arrangé pour orchestre par Ravel

Maladresse ! Tu n’as pas mis le lien.

[ Dernière édition du message le 04/04/2019 à 18:03:24 ]

Traumax

membre connecté
Traumax
54561 posts au compteur
Goncourt du Grouik

Score contributif : 1 741

8 Posté le 04/04/2019 à 18:13:46Lien direct vers ce postSignaler un abus
Merci Myazomoth pour tous ces trucs que je ne connaissais pas.

En parlant d'arrangement. Debussy et Satie était très amis, et donc Debussy a écrit un arrangement pour orchestre des Gymnopédies.


Il aurait peut être pas dû https://img.audiofanzine.com/image.php?lang=fr&identifier=image&size=normal&module=user&userPhoto_id=282211

[ Dernière édition du message le 04/04/2019 à 18:14:22 ]

Traumax

membre connecté
Traumax
54561 posts au compteur
Goncourt du Grouik

Score contributif : 1 741

9 Posté le 04/04/2019 à 18:44:52Lien direct vers ce postSignaler un abus
Je sais pas si c'est ma bulle cognitive qui fait ça, mais j'ai l'impression qu'il y a une nouvelle génération d'interprètes qui arrive dans la roue de Lang Lang, et qui ont compris que le délire costard/noeud pap est périmé.

Simon Ghraichy sur Asturias :



la comparaison avec la version précédente est frappante.

Myaz

membre non connecté
Myaz
2055 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 40

10 Posté le 04/04/2019 à 19:05:33Lien direct vers ce postSignaler un abus
C'est pas nouveau, Nigel kennedy en son temps...
Quant à l'arrangement de Debussy, c'est très bien. Un peu comme "Pavane pour une infante défunte" de Ravel (version piano et orchestrale).

Allez, un des plus beaux concertos pour piano (mouchoirs à préparer durant le second mvt).


Une préférence pour les Russes, en classique.

2020, année cosmique...

Revenir en haut de la page