Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Casque obligatoire

Qui dit "home studio" dit "home" et qui dit "home" dit silence le soir pour ne pas déranger les voisins. Ceci explique la pléthore de nouveaux amplis pour casques sortis ces derniers temps, avec l'explosion du home studio amateur. Aujourd'hui, Presonus propose un petit ampli pour quatre casques, le HP4, en un demi rack d'un bleu assez à la mode en ce moment.



Vue de 3/4 du préampli casque PreSonus HP4

L’HP4 fait partie de la série des demi-racks Preso­nus (un compres­seur, le Comp16, un égali­seur para­mé­trique, le EQ3B, et le HP4 ici présent) qui, à l’ins­tar de leurs modèles concur­rents signés Samson, sont prévus pour s’em­pi­ler faci­le­ment (des creux au dessus de chaque demi-rack permettent d’en­cas­trer légè­re­ment les pieds du demi-rack qui est posé dessus).

Le test a été effec­tué sur deux casques simul­ta­né­ment : l’AKG K240 Moni­tor à impé­dance rela­ti­ve­ment élevée (600 Ohms) et un casque Hi-Fi, le Sony MDR CD750, à très faible impé­dance (seule­ment 32 Ohms).

 

Utili­sa­tion

Même après plusieurs heures d’uti­li­sa­tion, le HP4 ne chauffe pas. Plutôt lourd pour sa petite taille (2 kg !), ce qui est certai­ne­ment un gage de robus­tesse, le HP4 se veut mini­ma­liste : quatre sorties casques, une sortie de niveau ligne dupliquant la source. La simpli­cité est visi­ble­ment ici le maître mot.

Le switch permettant une écoute mono sur le PreSonus HP4

L’uti­li­sa­teur dispose en outre d’un bouton mono, détail qui a son impor­tance lorsqu’il faut mixer au casque (voisins obligent), l’écoute monau­rale permet­tant de déce­ler les éven­tuels problèmes de phase du son.

Routings possibles avec le PreSonus HP4

Le HP4 propose égale­ment une sortie stéréo en niveau ligne. Son utili­sa­tion est double : router le signal vers un ampli, ou bien vers une autre unité HP4 pour dispo­ser de 8 sorties casques.

Le chaî­nage peut se faire «  à l’in­fini  » pour un nombre de sorties casques illi­mité. Un cinquième poten­tio­mètre permet de régler le niveau de la sortie ligne du HP4, et un bouton «  mute  » coupe son signal sans pour autant toucher aux sorties casques.

Il a été agréable de consta­ter qu’au­cun clic ne se fait entendre lors de la commu­ta­tion mute / pas de mute, même en présence d’un signal fort en entrée.

 

Qualité sonore

Vue de face du préampli casque PreSonus HP4

A moyen et fort volume, le son est de très bonne qualité, trans­pa­rent, sans bruit de fond. Rien à redire sur ce point. Le volume maxi­mal permet un niveau d’écoute élevé (voire au dessus de ce que l’oreille est sensée suppor­ter), et on n’ob­serve aucune chute de volume ou dété­rio­ra­tion du signal en cas d’uti­li­sa­tion de casques d’im­pé­dances très diffé­rentes. Un petit conseil au passage : avoir le réflexe de toujours mettre les poten­tio­mètres au mini­mum avant d’al­lu­mer la source et de mettre le casque, pour éviter tout risque de lésion audi­tive.

Comme c’est malheu­reu­se­ment le cas de nombreux amplis casques moyen de gamme, le début de course des poten­tio­mètres de volume ne permet pas d’agir exac­te­ment de la même manière sur les canaux droit et gauche. Il en résulte que l’écoute à très faible niveau décale l’image stéréo­pho­nique vers la droite ou vers la gauche (en fonc­tion de la posi­tion exacte du poten­tio­mètre). Ce petit défaut n’est pas gênant pour les casques à moyenne et haute impé­dance comme l’AKG de notre test. Il l’est davan­tage avec des casques comme le Sony MDR CD750, puisque ce dernier a une impé­dance si faible qu’il délivre un son de niveau moyen même avec le poten­tio­mètre réglé au mini­mum. Atten­tion donc aux utili­sa­teurs ayant l’ha­bi­tude d’écou­ter à un très faible niveau : la stéréo est moins bien respec­tée lorsque le poten­tio­mètre de volume est à «  7 heures  » (niveau mini­mum).

 

Conclu­sion

Le HP4 ne cherche pas à en faire trop, il se contente de l’es­sen­tiel : propo­ser à quatre musi­ciens de faire un bœuf sans déran­ger les voisins, voire plus en cumu­lant les HP4. Si l’équipe de Preso­nus voulait créer une éven­tuelle version plus pous­sée du produit (et, du coup, à un prix forcé­ment supé­rieur), elle ajou­te­rait des entrées sépa­rées à niveau réglable pour que chaque musi­cien puisse entendre son instru­ment plus fort que celui des autres. Pour son prix plan­cher – qui vient d’être revu à la baisse par son distri­bu­teur, envi­ron 145 € au lieu de 233 € – le Preso­nus HP4 est un produit simple mais effi­cace. On regret­tera simple­ment l’ab­sence d’in­ter­rup­teur pour éteindre le module.



Cet article a été publié dans Recor­ding Musi­cien

Points forts
  • Bonne qualité sonore à moyen et fort volume
  • Encombrement réduit
  • Design soigné
  • Ecoute possible en mono
Points faibles
  • Stéréo décalée à très faible niveau sonore
  • Pas d'interrupteur ON / OFF sur le demi-rack
  • Même avec le potentiomètre au minimum, on entend la source
  • Lalonn 31 posts au compteur
    Lalonn
    Nouvel AFfilié
    Posté le 26/06/2022 à 22:23:22
    Je précise que mes branchements semblent corrects (sorties out de l’interface vers entrées in de l’hp4).
  • Lalonn 31 posts au compteur
    Lalonn
    Nouvel AFfilié
    Posté le 26/06/2022 à 22:56:00
    Bon, apparemment mon premier post n’est pas passé. Je disais donc que malgré mon potard de volume de ma presonus 26c à fond et le potard de volume casque du hp4 presque à fond je n’ai pas le gain dangereux de folie annoncé dans de nombreux commentaires sur mon Dt 880 pro . C’est sûr c’est mieux que sans le hp4 mais je ne risque pas de me faire mal au oreilles (tant mieux me direz vous). Je me demande alors si mon hp4 n’est pas HS car je m’attendais à beaucoup mieux. Merci de vos retours.
  • Snowfall 714 posts au compteur
    Snowfall
    Posteur AFfolé
    Posté le 26/06/2022 à 23:22:11
    Tu as quelle version du 880 ? J'entends par là, combien de ohms ? Car si c'est la version 600 ohm, c'est l'enfer pour alimenter le casque, donc rien de surprenant.
  • Lalonn 31 posts au compteur
    Lalonn
    Nouvel AFfilié
    Posté le 30/06/2022 à 18:32:53
    C’est le 250 ohms.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.