evangilles 13/08/2019

Roland TR-8S : l'avis de evangilles

« Une option à considérer. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
La TR8s est une boîte à rythme numérique à modélisation analogique contenant 4 programmes: L'émulation de 2 des BAR de la marque les plus mythiques, et deux autres de la gamme un peu plus anecdotiques (quoique..), à savoir les TR-808 et TR-909, mais aussi les TR-606 et TR-707. Tout dépendra donc de l'utilisation que vous en ferez, on sait à quel point cette série est sujet de toutes les passions et les fantasmes les plus démesurés, et cette TR8s vous permettra peut-êre de vivre le petit frisson, car la modélisation est clairement réussie.

Mais une fois passée la première nuit de passion, il vous faudra entretenir la relation au quotidien, et c'est là que les choses peuvent se gâter... Il vous faudra lui trouver une place dans votre setup, une utilité à vos productions, car avec ce type de sonorités à portée de mains, on a vite fait d'avoir envie de se prendre pour Jeff Mills, pour Autechre ou pour Drexciya, donc pour l'originalité il faudra repasser.

Malgré tout, vous aurez de sacrés atouts entre les mains: à la fois une TR-606 qui auraient des sorties séparées, une 808 avec une connectique midi complète, une 909 avec un séquenceur modernisé, et c'est là que ça peut devenir intéressant...
Vous pourrez l'inclure dans un véritable setup live en synchro avec des machines vintages ou modernes, des pédales d'effets sur les sorties séparées... au même titre qu'une Tanzbar ou une Machinedrum.

Le séquenceur parlons-en justement. Ce n'est pas celui de la Machinedrum ni du Digitakt mais on sent que Elektron et Arturia sont passés par là (vous retrouverez même les P-locks) et beaucoup de bonnes idées ont été reprises. Il est assez souple, taillé pour le live, et avec les contrôle en façade c'est un véritable plaisir.

Ajoutons à ça la possibilité de jouer avec des samples pour en faire une véritable groovebox, et un look remanié et plus sobre par rapport à la première version verte néon, tout ça en fait une option sérieuse à considérer pour celui ou celle qui recherche une BAR de milieu de gamme.

La comparaison est cependant inévitable avec les modules rythmiques de la même gamme de prix, car pour les 500 de la TR8s, vous pouvez aussi avoir une Elektron Machinedrum: une machine unique qui possède le VRAI séquenceur Elektron (donc plus poussé), 5 types de synthèse différente avec des modulations en veux-tu en voilà et 16 LFO assignables à n'importe quoi (contre 4 modélisation figées pour la TR8s, quelques contrôles en façade et deux ou trois effets sur le master), 16 pistes midi assignables à un type de drum interne ou pour séquencer un module externe, et qui, pour la version UW peut aussi intégrer des samples 12 bits avec la dynamique du SP-1200. Par contre, faire sonner la MD est moins évident que de faire sonner les kits de 808 et 909 de la TR8s.

Et si les machines de plus de 10 ans vous font peur et que vous voulez un instrument plus récent, pour 500 vous pouvez aussi vous payer une Digitakt: Un sampleur-séquenceur 8 pistes et séquenceur midi 8 pistes qui, lui, aura moins de contrôle en façade et pas de synthèse interne (quoiqu'on peut le transformer en synthétiseur assez facilement), mais le séquenceur de la MD modernisé et beaucoup plus de souplesse que la TR8s pour le process audio.

Et puis bien sûr, il y aura aussi à considérer toutes les boîtes à rythmes analogiques, clone de ou pas... qui ont chacune leurs défauts et leurs atouts: Tanzbar, Drumatix, Xbase 09, DRM1, DFAM, Miami, et puis bientôt les clones de Vous-savez-qui... car si vous achetez la TR8s juste pour les sons de 909 et de 808, vous y reviendrez sûrement.

Les +:
- Plaisir, nostalgie (on a le droit de l'avoir même si on était pas né ?)
- Le son. En tout cas celui des TR modélisées. J'ai jamais eu entre les mains une véritable Roland TR, mais j'ai vraiment l'impression d'y être
- Le séquençage des samples (même si il n'y a pas de process audio)
- Les contrôles en façade (il y a quand même la possibilité d'assigner l'effet de son choix sur chaque tranche de piste - en plus du tuning et du decay déjà présent) avec notamment les faders qui sont un super atout.
- Les sorties séparées, qui peuvent faire entrer cette BAR dans une véritable dimension

Les -:
- Après le plaisir, que reste-t-il ?
- Le son. En tout cas si voulez l'utilisez en tant que groovebox (c'est-à-dire augmenter ses capacités de BAR avec des samples, des lignes de basse, etc) Pas de process audio pour les samples = pas vraiment de possibilité d'en tirer quelque chose de plus intéressant qu'avec une MC-303 de la même marque.
- Quelques effets dispo, seulement un assignable par tranche, le reste sur le master - delay, reverb, filtre (donc inutilisable à moins d'être un Dj de mariage)
- Quantification automatique des enregistrements de séquences, si vous voulez décaler un hi-hat il faudra passer par le swing, donc il y a clairement une orientation dance music. Si vous voulez faire du trap au rabais, il y a à la rigueur des rolls à disposition, mais si vous voulez faire du Madlib ou du free jazz, c'est mort.

A vous lire.