Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Sujet [Bien débuter] Introduction au mastering maison

Mode clair
  • 34 réponses
  • 30 participants
  • 13 507 vues
  • 58 followers
Nantho Valentine

Nantho Valentine

4011 posts au compteur
Rédacteur
Premier post
1 Posté le 04/03/2014 à 13:49:21
Introduction au mastering maison
Bien heureux celui qui a la chance de pouvoir se payer un mastering digne de ce nom avec un spécialiste du genre, le local et le matériel qui l’accompagnent ! Mais que faire par temps de disette ?

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Eddy Gohrgone

Eddy Gohrgone

1161 posts au compteur
AFicionado
2 Posté le 04/03/2014 à 14:28:33
Vivement la suite !

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

GB_Paris

GB_Paris

1604 posts au compteur
AFicionado
3 Posté le 04/03/2014 à 14:36:42
Merci beaucoup pour cette initiative !:bravo:

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

Foxyflying

Foxyflying

393 posts au compteur
Posteur AFfamé
4 Posté le 04/03/2014 à 16:30:03
Enfin un dossier sur le mastering: j'ai hâte de lire la suite. Cette discipline relève pour moi de la sorcellerie !

fairway.fr, le site de mon groupe !

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

nemerid

nemerid

19 posts au compteur
Nouvel AFfilié
5 Posté le 04/03/2014 à 16:46:07
Sinon, Fabrice Dupont met à disposition sur son site puremix une vidéo gratuite d'introduction au mastering. Ca enlève des complexes et montre que cette discipline n'a rien de sorcier et on utilise les mêmes outils qu'au mixage.

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

rogercag

rogercag

1035 posts au compteur
AFicionado
6 Posté le 04/03/2014 à 17:07:54
L'exemple de smell like teen spirit est un peu particulier à mon sens : le travail de mastering de Mr Wallace , par opposition à son prédécesseur qui s'est fait lourdé du projet par Cobain je crois en cours de route.
Wallace à su jouer sur les volumes là ou la mode de l’époque faisait la course à la compression. Son travail démontre notamment que la patate d'un titre ne provient pas forcement de son volume, mais c'est surtout lié à génie du monsieur qui a su innover et aller à contre courant de l'epoque. Donc le genie du mastering consiste aussi à ne pas suivre les règles de tout le monde (ce qui ne veut pas dire qu'il n'ya pas de règle du tout)
Bref vivement la suite:-D

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

WuD

WuD

35 posts au compteur
Nouvel AFfilié
7 Posté le 04/03/2014 à 17:16:01
Il se pourrait qu'on arrive au bout du tunnel de la ''loudness war'' selon le magazine sound on sound :

https://www.soundonsound.com/sos/feb14/articles/leader-0214.htm
:lol:

Et si jamais y'a un tuto sur le site d'elephorm, pas encore visionné mais vu le niveau habituel il doit y avoir de quoi faire...

[ Dernière édition du message le 04/03/2014 à 17:18:32 ]

uttrillo

uttrillo

72 posts au compteur
Posteur AFfranchi
8 Posté le 04/03/2014 à 19:13:56

Malheureusement je ne crois pas que la fin de la loudness war soit pour tout de suite et bien que l'article parle du mastering comme l'étape d'homogénéisation et adaptation au support d'un album (pour la musique), la pratique du "je veux que mon album sonne plus fort que celui-là" reste la pratique la plus courante et seul des groupes qui n'ont plus à faire leur preuves (ex: Iron Maidenhttps://www.youtube.com/watch?v=KMNJEC1G-fE), peuvent se permettre un mastering de qualité.

Pire encore, les gens se sont habitués à un son hyper compressé, certains n'ont d'ailleurs entendu que ça et lorsqu'on leur fait écouter une batterie "dry" par exemple, ils trouvent que "ça ne sonne pas". On retrouve carrément des habitudes de mixage et de mastering comme un volume de graves excessivement élevé, comme si c'était un gage de qualité. Il faut savoir que l'oreille s'habitue à force d'entendre tout le temps les mêmes types de son et les algorithmes de données n'arrangent pas les choses la rendant "feignante":http://www.cndp.fr/tdc/fileadmin/docs/tdc_1046_son/article.pdf.

L'article de SOS parle des travaux sur le loudness, développé par l'ITU et l'UER, qui ont aboutis à la recommandation 128 en Europe et à l'A85 aux E.U. (je vous laisse vous renseigner là-dessus). Dans le principe, ces nouvelles normes permettent d'homogénéiser le volume sonore entre les différents programmes d'une même chaîne et entre les différentes chaînes, et bien qu'étant déjà appliquées à la TV et à la radio dans les pays qui sont passés à la radio numérique, elles ne sont pas encore prêtes à être utilisées dans la production musicale. Tout d'abord parce que l'algorithme n'est pas parfait:

la mesure s'effectue en calculant la moyenne de l'énergie d'un programme (un morceau de musique par exemple), le but étant, pour le mixeur ou l'ingénieur mastering, de faire en sorte que cette moyenne atteigne le niveau de référence donné par la norme (-23LUFS en Europe). Le problème est le suivant: comment cela se passe pour un morceau dont le début commence avec une énorme "patate" et qui sera calme les 3/4 du morceau? eh bien il sonnera beaucoup plus faible qu'un morceau dont l'énergie sera plus constante tout du long. Comment pallier à ce problème? La compression (en l'occurrence, au début du morceau). On en revient à compresser un morceau pour le faire sonner plus fort car pour la plupart des gens, si il sonne moins fort qu'un autre, "il ne sonne pas". C'est une question d'éducation. Le plus gros du travail ce n'est pas de développer des outils qui vont éviter la surcompression, mais de rééduquer l'oreille des gens afin de leur faire comprendre qu'un volume élevé n'est pas synonyme de qualité.

Et malheureusement pour nous, tant qu'il y aura des professionnels qui continueront à croire en cette philosophie, la partie est loin d'être gagnée. Il vous suffit d'allumer votre TV: les pubs sont toujours bien plus fortes malgré l'application de la R128.

 

[ Dernière édition du message le 04/03/2014 à 19:14:37 ]

grind_vince

grind_vince

225 posts au compteur
Posteur AFfiné
9 Posté le 04/03/2014 à 19:25:04
quand on parle de loudness war, j'aime sortir cette vidéo, et justement en parlant de Smell Like Teen Spirit :




De plus la loudness war est très très mauvaise pour les oreilles qui ont besoin de dynamique, donc de repos...

[ Dernière édition du message le 04/03/2014 à 19:27:08 ]

delchambre

delchambre

3166 posts au compteur
Squatteur d'AF
10 Posté le 04/03/2014 à 19:53:32

Hors sujet :

 

Citation de : rogercag

Donc le genie du mastering consiste aussi à ne pas suivre les règles de tout le monde (ce qui ne veut pas dire qu'il n'ya pas de règle du tout)

http://makeameme.org/media/created/first-rule-of-nmax41.jpg

 

 

[ Dernière édition du message le 30/11/-0001 à 00:00:00 ]

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.