Terratec Producer EWS88 MT
+

EWS88 MT, Carte son PCI/ISA + rack de la marque Terratec Producer.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Test Terratec Producer EWS88 MT

Premières impressions

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Dès l'ouverture de la boîte, on ne peut être qu'émerveillé : une carte d'un très beau design, des prises plaquées or (les prises SPDIF comme les prises RCA analogiques du rack) et un rack externe extrèmement blindé pour éviter les parasites, muni à la fois de 16 cinch (8 entrées et 8 sorties) et de prises MIDI OUT et IN..

Dès l'ouverture de la boîte, on ne peut être qu'émerveillé : une carte d'un très beau design, des prises plaquées or (les prises SPDIF comme les prises RCA analogiques du rack) et un rack externe extrèmement blindé pour éviter les parasites, muni à la fois de 16 cinch (8 entrées et 8 sorties) et de prises MIDI OUT et IN..

Boîte de la EWS88MT de Terratec

Le tout est robuste (marque allemande oblige) et semble bien conçu. A noter en outre un câble assez long pour relier le rack à la carte son. Et pour ceux qui veulent tout intégrer à leur PC, il est possible de relier la carte son et le rack en interne et de fixer ce dernier (qui est au format 5'1/4) à l'avant du PC, à l'instar de la DSP factory de Yamaha. Ainsi, on peut brancher et débrancher les insruments en façe avant du PC, ce qui se révèle beaucoup plus pratique que les connexions à l'arrière du PC comme c'est généralement le cas pour les cartes son grand public.

Enfin, je n'ai pas pu être insensible à l'inscription au dos du rack : "24 bit / 96 KHz Analog and Digital Multi I/O Device". Même si de plus en plus de cartes semi pro ou pro gèrent le 24 bits / 96 KHz, c'est toujours grisant de savoir que l'on atteint ces résolutions. Au passage, celles-ci peuvent se justifier, surtout le codage en 24 bits qui permet une multitude de traitements sans perte de qualité pour un final en 16 bits.

 

Installation & utilisation

L'installation des drivers s'effectue sans problème. Voulant les derniers drivers, j'ai cherché sur www.terratec.net. En quelques minutes, j'avais récupéré l'ensemble des drivers et des logiciels nécessaires à l'utilisation de la carte.

L'utilisation des sorties séparées avec Sound Forge est facile en choisissant la sortie via le panneau Options/Wave. De la même manière il a été immédiatement possible d'utiliser les entrées SPDIF qui peuvent être synchronisées sur la source (ici une table de mixage numérique).

On appréciera que la gestion du transfert des 24 bits de données sur le bus PCI soit optimisée par le mode "32 bits unpacked" qui libère les ressources du CPU.

 

Connectique

Carte et rack de la EWS88MT de TerratecSur la carte, on dispose à l'extérieur de la prise pour la relier au rack, d'entrées-sorties SPDIF et d'une sortie "monitor" au format jack mini. Cette dernière sert essentiellement aux sons Windows, plutôt que pour le monitoring. Pour celui-ci, on préfèrera utiliser deux sorties séparées (les 1 et 2 par exemple).

L'intérieur de la carte n'est pas en reste puisque l'on trouve deux connections pour CD-ROM, une connection pour synchroniser plusieurs EWS88MT (jusqu'à 4, soit 32 entrées audio !), une connection pour brancher le rack en interne.

Un bon point (si si ça change la vie je vous assure) : le câble pour relier la carte au rack fait 2 m, c'est largement suffisant pour le placer ou l'on veut.

 

Prise en main & enregistrement

Après quelques minutes de labeur, on comprend comment faire pour entendre ce que l'on enregistre : dans le Control Panel - très design - on peut router n'importe quelle entrée vers n'importe quelle sortie ou vers le "digital mixer"... Très pratique au passage pour gérer du surround 5.1 / 7.1 (c'est prévu par Terratec)... Avis aux amateurs de DVD : non seulement les signaux pourront être lus sur des sorties déjà séparées, mais ils pourront également être saisis au format AC3 ou DTS Dolby.

Détail qui fait plaisir : toutes les commandes répondent au doigt et à l'oeil (très faible latence), ce qui est vraiment très appréciable ! Par exemple, on peut changer en une fraction de seconde la fréquence d'horloge de la carte son (de 8 à 96 KHz), idéal pour comparer ou pour se donner une idée du son que l'on aura sur certains médias (du net notamment).

L'enregistrement en multipiste avec Samplitude n'a pas posé de problème. A tel point qu'on oublie quelques instants que l'on a un PC et que l'on a l'impression que l'on a une machine dédiée à la musique... Preuve que la conception est réussie pour le musicien.

 

Manuel et suite logicielle

On trouve un manuel très détaillé, très compréhensible et allant plus loin que la simple énumération des possibilités. Vous apprendrez par exemple plein de choses importantes sur les câbles numériques, sur comment réaliser soi même une interface de conversion SPDIF / AES/EBU

En ce qui concerne les logiciels fournis, on dispose des logiciels Micrologic 4.1 de Emagic et de Samplitude Basic/project de Sek'D. De plus un répertoire "Hot Stuff" contient plein de sharewares utiles ou intéressants.

 

Avis personnel

Cette carte s'adresse aux semi professionnels voir aux professionnels, par la qualité de ses composants, par l'intelligence de sa conception et par son intégration facile dans l'environnement musical utilisé (pour l'instant uniquement sur PC). Une autre utilisation possible de la carte est la gestion de plusieurs enceintes (jusqu'à 8).

Les utilisateurs de table de mixage numérique lui préfèreront la EWS 88 D avec entrées sorties ADAT, dont le test se trouve ici


Fiche technique et bilan

Entrées / sorties numériques : S/PDIF coaxiales (32, 44.1, 48 et 96 kHz)
Entrées / sorties analogiques : - 8 in / 8 out en Cinch (plaqués or) commutables
+4 dBu / -10 dBV
- Gain d'entrée ajustable sur +18dB par paliers de 0.5dB
- Moniteur analogique stéréo , 16 bits / 48kHz (3.5mm jack)
- 2 entrées analogiques stéréo sur la carte en interne, 16 bits / 48kHz utilisables sur la sortie jack
Performances audio : Enregistrement et lecture simultanés sur 16 pistes jusqu'en 24 bits 96 kHz
Convertisseurs : - Convertisseurs A/D 24 bits / 96kHz suréchantillonnés 64 fois.
- Convertisseurs D/A 24 bits / 96kHz suréchantillonnés 128 fois.
Calcul en interne : Mixer 20 canaux travaillant sur 36-bit
MIDI : MIDI IN / OUT sur le rack
Rack : Rack 5.25" blindé avec
- 8 entrées et 8 sorties analogiques (RCA Phono / Cinch)
- MIDI IN et OUT utilisables en interne ou externe.
Drivers : Windows 95 / 98 et NT4, ASIO


Points forts Points faibles
  • Robustesse et fiabilité
  • Limpidité des drivers, simplicité d'utilisation et de configuration
  • Faibles temps de latence
  • On aurait préféré des entrées symétriques
À propos de nos tests
Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail