Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Bonjour Micro !
9/10
Partager cet article

En matière de claviers nomades, Arturia avait déjà fait fort avec le MiniLab MKII. Et comme il était passé du MinuBrute au MicroBrute avec ses synthés, le voici qui revient avec un clavier encore plus compact fort logiquement nommé MicroLab.

fullsizeLa parenté avec le Mini­Lab est évidente : même clavier de 25 touches, mêmes boutons de contrôle, mêmes rubans tactiles pour le pitch bend et la modu­la­tion, et même fini­tion blanche à l’ex­cep­tion d’une grosse gaine de caou­tchouc qui vient faire le tour de l’ap­pa­reil et lui apporte un petit supplé­ment de look tout en le proté­geant à la façon d’une coque anti­choc et anti­dé­ra­pante : ainsi paré, notre petit ami ne glisse pas sur la table quand on joue dessus, même de manière éner­gique. Trois couleurs vous sont propo­sées pour cette dernière : orange, bleue ou noire. À vous de choi­sir votre parfum…

cordonCet ajout est aussi l’oc­ca­sion pour Artu­ria de propo­ser une parti­cu­la­rité des plus sympa­thiques : la coque offre une rainure qui permet de loger le cordon USB de l’ap­pa­reil sur tout son pour­tour. C’est malin en termes de range­ment et vous assure de ne jamais oublier votre câble ; on aime­rait voir ce genre d’at­ten­tion chez toute la concur­ren­ce… Passée cette origi­na­lité, préci­sons-le que pour le reste, le Micro­Lab n’est qu’un Mini­Lab sur lequel on a retiré des choses pour gagner de la place et faire bais­ser le prix : exit les pads RVB et les enco­deurs donc, tandis que le connec­teur Jack pour pédale de sustain s’est aussi fait la malle. Ultime diffé­rence : les rubans sensi­tifs sont descen­dus à hauteur de clavier comme sur un Keys­tep.

Ce qui reste ?

controles2Un clavier de 25 mini­touches de facture tout à fait correcte en termes de toucher comme de préci­sion et deux bandes tactiles pour le Pitch Bend et la modu­la­tion qui sont, ma foi, tout à fait jouables sans qu’on regrette trop les molettes. S’ajoutent à cela trois boutons de fonc­tion flanqués d’un bouton Shift pour dédou­bler les fonc­tions auxquelles ils sont assi­gnés : Oct – et Oct + servent ainsi égale­ment à faire défi­ler les presets dans les logi­ciels Analog Lab et Analog Lab Lite, tout comme le ruban de modu­la­tion, tandis que le pitch bend servira à faire défi­ler les caté­go­ries des mêmes logi­ciels. Hold permet pour sa part soit de tenir les notes, soit de passer en mode Chord. Souli­gnons enfin qu’en combi­nant Shift et les 16 premières touches du clavier, on peut hyper faci­le­ment passer d’un canal MIDI à l’autre comme sur tous les claviers de contrôle Artu­ria : c’est telle­ment pratique qu’on voudrait là encore que les concur­rents en prennent de la graine.

Le seul regret concer­nant ces contrôles vient des limites de l’édi­tion des assi­gna­tions : si vous pour­rez via l’uti­li­taire MIDI Control Center éditer les courbes de vélo­cité du clavier et le contrô­leur continu asso­cié à la molette de modu­la­tion, vous ne pour­rez pas accé­der aux fonc­tions propo­sées par les 4 boutons. Autant le dire à ceux qui auraient souhaité, au hasard, pilo­ter un Komplete Kontrol avec les fonc­tions de navi­ga­tion du clavier ou encore dispo­ser de commandes pour le bloc de lecture de leur STAN…

Et pour quelques softs de plus…

analoglablite4Ça n’éton­nera personne : le Micro­Lab est livré en bundle avec Analog Lab Lite, une version allé­gée du ROMpler d’Ar­tu­ria propo­sant 550 sons (au lieu de 6500 dans la version complète d’Ana­log Lab) issus de la V-Collec­tion avec une édition limi­tée à 8 para­mètres par preset : une très bonne boîte à sons synthé­tiques qui se voit complé­tée par une version 8 pistes de l’ex­cellent Bitwig et du Grand Piano Model D d’UVI.

Si ce dernier est tout à fait recom­man­dable et parfai­te­ment perti­nent dans le contexte des plus gros claviers d’Ar­tu­ria, les Keylab à 49, 61 ou 88 touches, notons qu’il frise le hors-sujet dans le contexte d’un clavier à 25 mini­touches qui ne se prête en rien au jeu pianis­tique. Il y avait sans doute mieux à choi­sir dans le cata­logue fourni d’UVI ou dans celui tout aussi fourni d’Ar­tu­ria… Mais conve­nons que c’est un bien maigre reproche à adres­ser à ce Micro­Lab qui ne présente pas de réel défaut en regard de son objec­tif de compa­cité et de son prix.

  • Arturia Microlab : cordon2
  • Arturia Microlab : fullsize
  • Arturia Microlab : fullsize2
  • Arturia Microlab : controles
  • Arturia Microlab : molettes
  • Arturia Microlab : cordon
  • Arturia Microlab : controles2
  • analoglablite4

Conclu­sion

Il est bien dur de trou­ver des défauts à ce petit Micro­Lab qui remplit parfai­te­ment ses objec­tifs fonc­tion­nels de contrô­leur MAO en regard de sa taille et de son prix, avec un design bien plus attrayant que la moyenne des concur­rents. À la rigueur, on pour­rait lui repro­cher son tarif qui n’est pas bien loin d’un Mini­Lab mieux doté en termes de contrôles, mais il est autre­ment plus compact et pour certains, ce détail sera prio­ri­taire.

On pourra aussi discu­ter son prix, sensi­ble­ment plus cher que celui des mini­cla­viers de même taille propo­sés par Korg ou Akai, mais le confort apporté par les rubans sensi­tifs pour le pitch bend et la modu­la­tion est un vrai plus qui mérite bien ce surcoût de mon point de vue. Et vu que le bundle est rela­ti­ve­ment géné­reux, on le recom­man­dera sans trop se poser de ques­tions à ceux qui cherchent un bon compro­mis entre compa­cité et confort de jeu.

Nul doute qu’on devrait en tous cas le retrou­ver dans plus d’un sac à dos musi­cal sous peu.

9/10
Points forts
  • Bon rapport taille/fonctionnalités
  • Les rubans sensitifs pour le pitch bend et la modulation
  • Le look
  • Le cordon USB de bonne taille…
  • …rangeable sur le pourtour de l’appareil
  • Bon grip qui permet de jouer sans que l’appareil glisse
  • Un bundle très correct
Points faibles
  • Le choix de l’UVI Grand Piano, un peu hors-sujet sur 25 minitouches
  • Édition des assignations MIDI limitée
  • Pour à peine plus cher, le Minilab est plus complet… mais autrement plus gros
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.