Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
La guitare à l'heure du MIDI

Test de l'Axon AX 100 de Terratec

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Terratec Producer Axon AX 100
Photos
1/36
Terratec Producer Axon AX 100
Acheter

Vous avez fait le tour de vos 6 cordes et de votre multi-effet et cherchez un moyen d'approcher différement votre instrument ? Alors vous feriez bien de considérer le cas de l'Axon AX-100, un convertisseur MIDI pour guitare qui vous ouvre grand les portes du numérique.

 

Quel guita­riste, un tant soit peu en recherche d’aven­tures sonores inédites, n’a jamais rèvé de faire sortir de sa guitare un impro­bable son de synthé analo­gique, de piano élec­trique, ou même d’un stein­way à queue ? Quel compo­si­teur-guita­riste ne s’est pas un jour retrouvé désarmé face à un clavier à touches blanches et noires, avec le riff de rhodes du siècle en tête, sans possi­bi­li­tés de le jouer lui-même ? Quel grat­teux MAOiste ne s’est jamais senti envieux face à la pléthore d’ins­tru­ments virtuels en tous genre mis à la dispo­si­tion des clavié­ristes mais inac­ces­sible aux spécia­listes de la 6 cordes ?

L'Axon de Terratec

En studio comme en live, un guita­riste éclec­tique constate bien souvent que la guitare est un instru­ment à l’éten­due sonore rela­ti­ve­ment limi­tée, par rapport à la variété des sons dont jouissent les joueurs de clavier. Bien sûr, les construc­teurs d’ef­fets en tous genres riva­lisent d’ima­gi­na­tion pour trans­for­mer notre son de guitare en un son «  autre  », géné­ra­le­ment plus synthé­tique, mais on n’est jamais très loin du registre d’une guitare.

C’est à ces problé­ma­tiques que se propose de répondre Terra­tec avec l’AX100 Guitar-to-midi Conver­ter qui figure à son cata­logue depuis le rachat de la société AXON.

Prin­cipes de fonc­tion­ne­ment

Le constat de départ servant de base à l’Axon (et de ses concur­rents) est simple :

L’im­mense majo­rité des modules sonores, expan­deurs, plug-ins, et autres instru­ments acces­sibles par nos amis clavié­ristes, repose sur la norme MIDI et sont donc suscep­tibles d’être pilo­tés par un clavier maître MIDI. C’est exac­te­ment ce que propose l’Axon : trans­for­mer notre 6 cordes en un clavier maître permet­tant de contrô­ler n’im­porte quel module compa­tible MIDI !

Tech­nique­ment, le « cœur » de l’Axon est un système de détec­tion très précis du «  pitch  » des notes jouées sur chaque corde de la guitare, afin de les trans­for­mer en instruc­tions MIDI. Or, la chose n’a rien de simple à réali­ser ! En effet, les premiers systèmes de guitare-MIDI étaient très limi­tés dans leur usage à cause de la latence induite par les temps de calculs nécés­saires à la conver­sion, entre le moment où le guita­riste joue la note et celui où le son sort du module de sons MIDI.

Face à ce problème, l’Axon s’ap­puie sur la tech­nique des réseaux neuro­naux (non ne me deman­dez pas de rentrer dans le détail – j’en suis inca­pable) sensée permettre à la machine «  d’ap­prendre  » la tech­nique de jeu du guita­riste pour réduire le temps d’ana­lyse du pitch – et donc la latence. Nous verrons par la suite si cette haute tech­no­lo­gie tiens toutes ses promesses !

 

Capteur hexa­pho­nique

Si le jeu sur une gratte était unique­ment mono­pho­nique, la sortie d’une guitare pour­rait être direc­te­ment raccor­dée à n’im­porte quel conver­tis­seur MIDI, puisqu’une seule note à la fois serait jouée et conver­tie en note MIDI. D’ailleurs, l’Axon propose en face avant une entrée dédiée aux instru­ments mono­pho­niques (basse par exemple).

Là où les choses se compliquent, c’est lorsque le jeu devient poly­pho­nique. Dans la mesure où il s’opère des recou­vre­ments de fréquence, Il est impos­sible de détec­ter les hauteurs de toutes les notes compo­sant un accord via une seule et unique sortie audio – à savoir la sortie jack de notre guitare.

Le capteur hexaphonique signé Terratec

Afin d’ou­vrir toutes grandes les portes de la conver­sion MIDI poly­pho­nique aux guita­ristes il est néces­saire que notre 6 cordes soit équi­pée d’un capteur Hexa­pho­nique. Ce capteur a tout d’un micro magné­tique clas­sique, à ceci près qu’il permet de «  capter  » le son de chaque corde indi­vi­duel­le­ment, et donc de détec­ter du pitch de chaque corde indé­pen­dam­ment au sein de l’Axon.

Plusieurs marques proposent des capteurs hexa­pho­niques : Terra­tec avec l’A1X120 ou Roland avec le tout nouveau GK-3A pour les plus connus. En pratique tous ces capteurs sont inter­chan­geables et fonc­tion­ne­ront très bien avec l’Axon. Ils permettent en outre d’en­voyer des signaux MIDI basiques (Chan­ge­ment de preset (+ et -) et volume), ce qui auto­rise une rela­tive auto­no­mie du guita­riste sur scène

Instal­ler un de ces capteurs est une entre­prise qui n’a rien d’évident, dépen­dant de chaque guitare. Je ne saurais trop vous conseiller de le faire instal­ler par un spécia­liste, tant cette pose doit être précise et stable, sous peine de vous retrou­ver avec une baisse consé­quente de l’ef­fi­ca­cité dans la détec­tion des notes…

D’un point de vue esthé­tique et pratique, il est vrai que la pose d’un capteur sur une guitare peut sembler vrai­ment gênante. Toute­fois les derniers capteurs sortis se font de plus en plus petits et faciles à instal­ler (et à reti­rer). De plus, certaines guitares sont équi­pées en série d’un capteur hexa­pho­nique, notam­ment chez le fabri­cant cana­dien Godin. Celui-ci étant complè­te­ment inté­gré à la guitare, il est presque invi­sible, et très fiable.

Ce type de capteur néces­site une connec­tique bien parti­cu­lière (une broche 13 pins), dont le câble est assez épais et peu maniable. Toute­fois, ces capteurs permettent tous de reprendre la sortie Jack de la guitare (via un adap­ta­teur reliant la sortie jack au capteur), afin de véhi­cu­ler le son «  normal  » des micros de la guitare par ce même câble 13 pins. A noter d’ailleurs que tous les modules de conver­sion MIDI (dont l’Axon) disposent d’une sortie permet­tant de renvoyer le signal «  Jack  » vers un ampli, ou une console. C’est très pratique puisque cela permet d’évi­ter d’avoir plusieurs «  fils à la patte  », à savoir un câble pour le capteur, et un autre pour la sortie Jack stan­dard.

Débal­lage

L’Axon prend la forme d’un rack 1U présen­tant de manière clas­sique la plupart des réglages en face avant et des connexions en face arrière.
Face avant de l'Axon de Terratec
Face arrière de l'Axon de Terratec

Petite spéci­fi­cité de l’Axon : Une entrée jack est réser­vée aux instru­ments mono­pho­niques, comme une basse ou même un micro (Chan­teurs précis et justes recom­man­dés !) !. Ceci permet d’ou­vrir la voie de la conver­sion MIDI à de multiples instru­ments, tels que les cuivres ou les cordes via la reprise par un micro.

Face arrière de l'Axon de Terratec

Côtés connexions vers le monde exté­rieur, aussi bien en audio qu’en MIDI, le bébé de Terra­tec est plutôt bien fourni :

  • 2 sorties Audio permettent de ressor­tir le son venant de la Sound Bank Interne de la version «  SB  » de l’Axon. En effet, l’Axon peut se voir équipé d’une banque de sons au format Gene­ral MIDI, afin de pouvoir exploi­ter direc­te­ment la conver­sion en MIDI, et donc de ne pas néces­si­ter obli­ga­toi­re­ment l’ajout d’un module de sons externe. De facture assez quel­conque, ces sons sont loin d’être inuti­li­sables et trans­forment l’Axon en un tout-en-un très pratique, notam­ment en Live.
  • Vient ensuite la «  triplette  » MIDI (IN, THRU, OUT) qui va juste­ment nous permettre de nous connec­ter à n’im­porte quel module de sons MIDI.
  • Fidèle à ce concept de «  clavier maître  » pour guita­ristes, l’Axon nous propose des connexions bien connues des clavié­ristes :
  • La possi­bi­lité de bran­cher 2 pédales d’ex­pres­sion, servant à modi­fier en temps réel de nombreux para­mètres MIDI, tels que le pitch, un temps de delay, une fréquence de coupure de filtre, etc.

  • Une entrée Foots­witch «  CHAIN  » permet­tant de navi­guer au sein d’une série de presets prépro­gram­més.

  • Face arrière de l'Axon de Terratec
    Une entrée Foots­witch «  HOLD  » équi­va­lente à celle que l’on retrouve sur tous les claviers maîtres et qui servira à «  tenir  » une note ou un accord, tant qu’on ne relâche pas la pédale. Cette pédale peut toute­fois servir à contrô­ler n’im­porte quel para­mètre MIDI, sachant que tant que l’on appuie sur la pédale, le para­mètre sera à son maxi­mum, et redes­cen­dra à son mini­mum dés le relâ­che­ment.

 

  • La sortie «  audio out  », permet de redi­ri­ger le signal issu du jack de la guitare et ayant tran­sité par le câble du capteur hexa­pho­nique, vers un ampli ou une console.

    Ergo­no­mie et possi­bi­li­tés

    Disons le tout de suite, l’Axon réclame une solide connais­sance du MIDI et une bonne dose d’im­pli­ca­tion dans sa struc­ture pour en tirer la quin­tes­sence ! Seule une dizaine de boutons et un écran LCD de 2 lignes permettent de navi­guer au sein des innom­brables menus et para­mètres de la machine.

    Si le but de cet article n’est pas de réécrire le manuel pour détailler l’er­go­no­mie et l’in­té­gra­li­tés des fonc­tions dissé­mi­nées dans les menus et sous-menus de l’ap­pa­reil, sachez tout de même que de nombreuses heures d’ap­pren­tis­sage seront néces­saires pour le maîtri­ser : un prix bien maigre à payer comparé aux immenses possi­bi­li­tés offertes alors par l’Axon. En effet, d’énormes possi­bi­li­tés s’ouvrent à celui qui aura la patience et la téna­cité néces­saire !

    L'Axon de Terratec

    Au nombre de ces dernières, on citera notam­ment la possi­bi­lité d’ef­fec­tuer des « Split » (sépa­ra­tion) verti­caux et hori­zon­taux :

    Jouer de la basse avec votre guitare tout en conser­vant la possi­bi­lité d’en­chaî­ner quelques chorus de synthé analo­gique lead de temps en temps ? Rien de plus facile puisque l’AXON permet de sépa­rer les signaux MIDI corde par corde. Vous pouvez donc réser­ver vos 2 cordes graves pour un synthé bass en VSTi sur un PC (ou MAC) et les 4 cordes aigues pilo­tant direc­te­ment un Mini­moog en lead bien acide !

    Cette sépa­ra­tion peut aussi bien se faire de manière verti­cale, afin de pouvoir, par exemple, enchaî­ner une ryth­mique de piano élec­trique pour tous les accords joués avant la 5ème frette, et pouvoir passer sur un chorus démo­niaque de saxo dès cette 5ème frette dépas­sée !

    Et sachez que ces 2 types de sépa­ra­tion peuvent coha­bi­ter, pour créer jusqu’à 4 « zones », multi­pliant ainsi les possi­bi­li­tés de contrôle sonore.

    L'Axon de Terratec

    Bien sûr, si les sépa­ra­tions sont possibles, les « empi­le­ments » le sont tout autant : 2 sons diffé­rentes peuvent se chevau­cher sur un groupe de notes. De même, comme avec n’im­porte quel clavier maître, chaque note peut être assi­gnée à un son diffé­rent, ce qui ouvre quelques pers­pec­tives pour jouer, par exemple, de la batte­rie avec une guita­re…

    A ces possi­bi­li­tés s’ajoute enfin une fonc­tion­na­lité des plus inté­res­santes nommée « Pick Split ». Cette dernière sépare l’es­pace compris entre le bas du manche et le cheva­let en 3 «  zones de contrôles  » distinctes, permet­tant d’avoir accès à de multiples para­mètres rien qu’en déplaçant son jeu de main droite (pour les guita­ristes droi­tiers bien sur !).

    Si l’on combine cela aux 2 pédales d’ex­pres­sion, à la fonc­tion «  hold  » (elle-même assi­gnable à une «  zone  » parti­cu­lière) ainsi qu’à l’ar­pe­gia­teur inté­gré, on se retrouve très vite avec beau­coup plus de sons sortant de son synthé que l’on a de doigts aux mains et même de cases !

    Apprendre et compo­ser

    Au-delà des délires sonores en tous genre, l’Axon peut être un auxi­liaire péda­go­gie précieux. Relié à un ordi­na­teur et un logi­ciel tel que Finale ou Sibe­lius, il permet de retrans­crire immé­dia­te­ment une parti­tion jouée sur la guitare ! Un  » plus " indé­niable pour un profes­seur réali­sant des exer­cices pour ses élèves !

    Evidem­ment, la qualité du fichier MIDI géné­rée par l’Axon dépend en grande partie du niveau de jeu du guita­riste et demande très souvent à être retra­vaillée mais cela n’a tout de même rien à voir avec le temps demandé par une retrans­crip­tion manuelle !

    De même, un compo­si­teur pourra réali­ser des fichiers MIDI faci­le­ment, via son séquen­ceur favori, ce qui lui permet­tra de «  poser  » des idées, quitte, là encore, à retra­vailler ces fichiers MIDI «  à la main  » ulté­rieu­re­ment et à ensuite tester toutes sortes d’ins­tru­ments et de réglages.

     

    On joue ?

    Pour le guita­riste «  rock  » que je suis, les sensa­tions de jeu sont de prime abord assez désta­bi­li­santes. En effet, si la latence est très réduite, elle est tout de même présente et un certain temps d’adap­ta­tion est néces­saire. Passé celui-ci, on sent vrai­ment que la machine «  apprend  » le jeu du guita­riste et que les conver­sions se font de plus en plus précises et rapides.

    Il est toute­fois indé­niable que le jeu doit être extrê­me­ment propre. Ainsi, même si l’ap­pa­reil retrans­crit les effets typique­ment guita­ris­tiques au prix d’une program­ma­tion un peu contrai­gnante (Bend, Hammer, Pull Off), il est néces­saire d’évi­ter le plus possible les «  ghost notes  », capables de mettre en déroute la machine.

    Une machine qui vous oblige à progres­ser et à acqué­rir un jeu propre est elle fina­le­ment une mauvaise chose ? J’en laisse l’ap­pré­cia­tion a chacun !

    Conclu­sion

    L'Axon de Terratec

    L’Axon est certes une machine complexe. Son ergo­no­mie est certai­ne­ment l’un de ses plus gros points faibles. Ajou­tez à cela un manuel assez abscond, et vous obtien­drez un cock­tail apte à décou­ra­ger nombre de guita­ristes !

    Mais tout cela s’ou­blie très vite dés que l’on commence à maîtri­ser l’en­gin. Les possi­bi­li­tés se déve­loppent, l’ima­gi­na­tion s’en­vole, on se met a penser à des empi­le­ments sonores jusqu’alors incon­nus des guita­ristes. L’ac­cès à tous les synthé­ti­seurs, expan­deurs, boîtes à rythmes, et même plug-ins, via un ordi­na­teur, ouvre un monde complè­te­ment nouveau.

    Si l’on consi­dère les innom­brables contrôles en temps réel dispo­nibles sur l’Axon, on sent d’ailleurs très vite que les heures d’ex­pé­ri­men­ta­tion vont deve­nir des semaines, et les semaines des mois. Bref, l’in­ves­tis­se­ment en terme de temps est donc à mon sens ample­ment justi­fié ! Si l’on ajoute à cela la qualité de la conver­sion MIDI, et le respect des spéci­fi­ci­tés du jeu de guitare, on obtient une machine qui peut vite deve­nir un élément indis­pen­sable d’un set ! Et si la chose rebu­tera les fans d’An­gus Young et des rigs mini­ma­listes, elle ravira tout ceux que les expé­riences d’un Steve Vai, d’un Jeff Beck ou d’un Vernom Reid fascinent.

Points forts
  • Qualité de la transcription MIDI.
  • Les possibilités offertes par l'Axon : tout bonnement énormes.
  • Le cumul des splits permettant une grande souplesse.
  • La possibilité de passer l'audio par le câble pour attaquer un ampli derrière l'Axon.
  • "L'intelligence" de la machine qui apprend le jeu du guitariste pour optimiser la détection.
  • Un vrai accessoire qui transforme votre guitare et votre approche du jeu...
Points faibles
  • ...mais qui restera un gadget pour les amateurs du "je me branche dans l'ampli et je joue"
  • Manuel abscond et prise en main difficile.
  • Nécessite un jeu ultra propre, mais est-ce un mal en définitive ?
  • tomabarri 1 post au compteur
    tomabarri
    Nouvel AFfilié
    Posté le 28/01/2016 à 11:05:20
    Merci pour cet article très détaillé !
    Je viens d'acheter un GP10 dans le but premier de piloter des instrus virtuels en plug, de piloter un ordi quoi. Je me rend compte qu'il y a pas mal de latence surtout dans les cordes graves...Je recherche donc un système fiable. Est ce que l'axon est vraiment vraiment jouable pour piloter des plugs ? Avez vous une latence ? L'axon ne se fait plus en neuf et est relativement dur à trouver d'occasion, avez vous un autre produit similaire a conseiller ? MERCI. T.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.