Tech 21 Boost D.L.A.
+
Tech 21 Boost D.L.A.
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
test Pédales Boost

Test des Boost R.V.B. & D.L.A. de Tech21

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Tech 21, célèbre pour ses simulations d’ampli analogique, nous propose désormais deux nouvelles pédales de boost offrant, au choix, de la réverbe ou du délai. Possédant sur le papier des caractéristiques alléchantes, ces pédales passeront-elles le test pratique ?

Tech 21, célèbre pour ses simulations d’ampli analogique, nous propose désormais deux nouvelles pédales de boost offrant, au choix, de la réverbe ou du délai. Possédant sur le papier des caractéristiques alléchantes, ces pédales passeront-elles le test pratique ?
Boost Tech21

Après avoir révolutionné le petit monde guitaristique en sortant la petite pédale magique ‘Sansamp’ en 1989, Andrew Barta, l’ingénieur développeur en chef de la firme Tech21 n’a cessé de décliner ses gammes de produits analogiques. Les deux produits ici représentent des évolutions certaines en termes de technologie hybride analogiques-numériques, et c’est un des points clefs de ce test.

Conçues et fabriquées aux USA, ces pédales sont livrées dans un emballage en carton de couleur noir, très sobre. Un manuel, de langue anglaise uniquement, ainsi qu’un sticker Tech21 composent le packaging, très basique finalement. Les pédales Sansamp, très légères, disposent d’une coque en métal peu épaisse tandis que les inscriptions et le switch sont de couleur or. Il y a six potentiomètres sur chaque pédale et la qualité de ceux-ci apparaît comme évidente dès qu’on les tourne : on est bien là sur un pur produit US, pas de doute. Sur la pédale, un led très simple de couleur rouge indique si la pédale est activée ou non. Chaque pédale dispose d’une entrée et d’une sortie jack : nous avons affaire à des produits monophoniques. Au niveau alimentation électrique, vous pourrez, au choix, insérer une pile de 9 volts ou utiliser une alimentation secteur externe, malheureusement non fournie. À ce sujet la trappe à pile est facile à ouvrir et à fermer, un bon point !

Un design sobre et élégant, un poids réduit : on reste à 100% sur le look qui a fait le succès des pédales Sansamp. De plus, elles donnent une très bonne impression de robustesse.

Technologie hybride

Accessoires

La marque tech21 se distingue de bon nombre de concurrents par sa capacité d’innovation. Fidèle à sa réputation, les pédales boost ici présentes sont originales à plus d’un titre. Dotées d’un noyau numérique basé sur des DSP, elles intègrent quatre contrôles analogiques sur les six présents au total, ce qui est assez original pour être souligné. Les potentiomètres de mix, feedback, tonalité et level sont en effet analogiques, pour un son plus ‘organique’, au grain résolument vintage. Seules les commandes telles le delay time ne sont pas analogiques. Pourquoi ? Car seule la technologie numérique permet de générer un décalage d’une seconde sans ‘abîmer’ le signal. Ceci est également vrai pour la durée de réverbération. En clair, l’idée générale est d’offrir un son propre que l’on pourra salir après au moyen des réglages flutter (pour le délai) ou Rumble (pour la réverbe)… Un bon point également pour le potentiomètre de mix, qui, de par son fonctionnement analogique permet d’aller d’un signal 100% sans effet à un signal 100% dans l’effet. Ceci rend très flexible l’usage de pédale, soit en série sur une chaîne d’effets guitare, soit en parallèle sur une boucle d’effets.

Une autre technologie très intéressante présente sur ces pédales se nomme ‘buffered bypass’. En effet, lorsque vous activez le bypass d’une pédale, vous passez d’un circuit complet à un circuit ‘court’, entraînant parfois des clics, voire même des craquements. Le système buffered offre une haute impédance à la fois à l’entrée et à la sortie de la pédale, afin de linéariser le signal. Ce bypass, dit ‘actif’, est parfois critiqué, car il colore légèrement le son.

Un autre inconvénient à cette électronique active : il vous faudra débrancher le jack d’entrée de la pédale dès que vous ne vous en servirez plus sous peine de vider vos batteries pour rien !

Boost de là

La pédale de délai est donc monophonique. Ce détail a son importance, car cela limite le champ d’utilisation. Une seule source sonore sera donc traitée, et aucun effet de panoramique (ping pong, etc.) ne pourra être produit. D’autre part, Tech21 annonce que la commande time offre un réglage de la durée du délai de 30 millisecondes à une seconde, avec un réglage central ‘à midi’ de 300 millisecondes. C’est pas mal, sachant qu’en matière guitaristique, 1 seconde c’est quand même énorme ! À noter également que la commande ‘flutter’ présente sur la pédale offre une émulation d’écho à bande, introduisant un léger chorus/déphasage du son. Le circuit boost donne quant à lui un signal pouvant aller jusqu’à +9 dB, ce qui est plus que suffisant pour le guitariste soliste.
D.L.A.

Pour ce test, j’ai branché la pédale non pas en parallèle sur une boucle d’effets, mais en série, afin de profiter au maximum du ‘grain’ donné par le produit. Dès l’allumage, on se rend d’ailleurs compte que l’on est sur une pédale de boost ! Le potentiomètre de réglage du niveau de sortie est vraiment efficace et vous pourrez ajuster votre volume très facilement. Lorsque l’on est en branchement série, on se rend compte malheureusement d’un élément quelque peu gênant : le souffle (voir extrait audio). Il est omniprésent sur cette pédale, et s’intensifie lorsque vous tournez le bouton mix vers la gauche (pour avoir plus de signal direct). Si vous souhaitez une utilisation sans souffle, il faudra donc plugger la pédale en boucle d’effets, et mettre le réglage mix à fond. Cet inconvénient est dû très certainement à l’entrée active de la pédale. À vous de jouer avec les réglages pour limiter le souffle…

Passé cette petite déconvenue, il faut admettre que cette pédale est remarquable ! Le délai se tient très bien même avec un réglage ‘time’ à fond d’une seconde. Les réglages feedback et time sont vraiment efficaces, et vous pourrez régler des délais à la limite de l’audible ! Passés ces extrêmes il est aussi possible de régler simplement un très beau délai, très propre et surtout naturel. Ici, les sons offrent bon nombre d’harmoniques, on est loin des délais numériques. Cette impression de naturel se renforce encore lorsque l’on active le potentiomètre flutter. Celui-ci fait dériver le son jusqu’à provoquer un léger chorus détuné, à l’image des échos à bande vintage. Et c’est très réussi.

Le son général de cette pédale DLA est une pure réussite : on a l’impression de jouer sur une pédale 100% analogique, alors que seulement quatre des six réglages sont analogiques et que la pédale est d’une manière générale gérée par un DSP, donc numérique. On se retrouve à jouer avec les réglages comme un gamin, tant les sons peuvent être triturés dans tous les sens. Miam on en redemande !

Exemples audio : 1 seconde, flutter, rock reverb, small, souffle

Boost ton attitude

Après avoir sincèrement pris mon pied à jouer sur le délai, voilà que je branche la réverbe dans les mêmes conditions (branchement en série). La pédale de réverbe possède grosso modo les mêmes fonctionnalités que celle de délai, à l’exception près du réglage ‘rumble’ qui remplace le ‘flutter’ du délai. Là aussi, on a un super boost (+ 9dB, ça se sent dans l’ampli…) plus la réverbération. Toujours le problème de souffle, mais on s’y habitue à la longue…

R.V.B

Dès le branchement de cette réverbe, on se rend compte que l’effet est de très bonne qualité. Les réglages sont là encore très efficaces (il aurait été étonnant du contraire) et il est simple de régler une petite réverbe sympa, voire plein de réverbes très sympas tant les combinaisons sont nombreuses (reverb small)… J’ai rarement vu une réverbe aller aussi loin dans les réglages de cette manière : lorsque l’on pousse la profondeur et le feedback, on obtient des couleurs de sons magnifiques (big extrem), on peut même faire larsener la pédale ! (big avec larsen). Dans tous les cas de réglage possibles, la spatialisation est excellente et l’effet n’est jamais plat.

Le grain analogique est ici aussi très présent et on n’a jamais le sentiment d’être sur une pédale moderne. Ce son ‘à l’ancienne’ est renforcé par le réglage ‘ramble’ qui permet de contrôler les contours extrêmes graves de l’effet pour produire des sons encore plus ‘contourés’, chauds et vintages. Lorsque le réglage ‘ramble’ est poussé à fond, on a le sentiment que l’effet prend de la rondeur, il s’épaissit (rvb rumble).

Disposant d’un tronc technologique commun avec le délai, cette pédale de réverbe permet un nombre incalculable de spatialisations, toujours en mono, mais avec un grain, une épaisseur que l’on ne retrouve pas en général sur un produit numérique. D’autre part, il est vraiment facile de trouver un bon son de réverbe : les réglages sont faits pour être exploités à n’importe quel niveau. On apprécie !

Conclusion

Ces deux pédales de boost ont les qualités de leurs défauts. Elles ne sont pas stéréos, soufflent pas mal et ne disposent pas de tous les réglages que l’on pourrait souhaiter. Nous regrettons notamment l’absence d’un tap tempo pour le délai (les mesures sont en plus assez imprécises sur le potentiomètre..) et l’absence de preset (il faudra mémoriser vos réglages ou les noter sur le manuel, Tech1 ayant prévu des pages vierges reprenant la façade des pédales). Mais fort est de constater que ces produits sont destinés au musicien avant tout : ludiques, dotées de sonorités vintage, d’une fonction boost plus que pratique et d’une dynamique énorme. Ces deux pédales Sans Amp possèdent une réelle personnalité sonore et le concept hybride offre véritablement une avancée en matière sonore. Ces deux petites boîtes ne colorent pas le son à proprement parler, et, bien au contraire, respectent le grain de votre instrument et de votre ampli. Les traitements analogiques donnent moelleux et rondeur, le son reste vivant après traitement. Encore une fois, Tech21 sort des produits hors normes, simples et bien pensés.

[+] Bonne ergonomie, prise en main facile
[+] Robustesse
[+] Son vintage grâce aux traitements analogiques
[+] Boost super efficace

[-] Sorties mono limitant le champ d’application
[-] Pas de presets
[-] Pas de tap tempo sur le délai
[-] Souffle

Points forts Points faibles
  • Bonne ergonomie, prise en main facile
  • Robustesse
  • Son vintage grâce aux traitements analogiques
  • Boost super efficace
  • Sorties mono limitant le champ d’application
  • Pas de presets
  • Pas de tap tempo sur le délai
  • Souffle
À propos de nos tests
Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail