Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
< Tous les avis Gibson Explorer '76 Reissue
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Gibson Explorer '76 Reissue
Photos
1/822
Gibson Explorer '76 Reissue
Acheter
Mikl O Mikl O
Publié le 18/09/05 à 00:42
L'Explorer, j'en avais rêvé, et Gibson l'avait inventé avant même que je sois en projet dans la tête de mes parents... Une gueule, rendue célèbre par Jame Hetfield et bon nombre d'autres grateux, copiée par beaucoup (ESP, Ibanez, ...). A l'époque où je l'ai acheté (1994), on parlait encore en francs, et elle coûtait neuve dans les 6000-7000 balles. Un coup de cul de bol énôÔôrme a fait que j'ai trouvé ma titine à 3200 francs NEUVE dans un magasin qui liquidait son stock... J'ai fais un emprunt sur 10 ans à mes parents pour me la payer à cette époque mais, 11 ans après, je ne regrette rien. Rien de rien.

C'est de la Gibson, donc c'est lourd, c'est pas toujours bien pensé, mais ça sonne et on a l'impression de jouer en charentaises. Corps acajou, manche acajou, touche palissandre, manche rounded 50 (qui a dit "tronc d'arbre" ?), 22 frets, Tune-O-Matic et Stopbar, mécanique mini grovers. Pour le son, 2 humbuckers céramique Gibson, 496R manche & 500T chevalet, avec 2 volumes et 1 tone. C'est bien fini, bien assemblé, propre, agréable, et tout simplement beau à regarder.

2 petites notes, cependant... La valoche de transport, énorme. Non, mais vraiment : ça rentre dans aucun coffre, ça pèse une tonne, c'est décoré avec l'exquis satin et la fameuse moumoute fuschia made in Gibson, mais ça peut passer sous un camion, la guitare n'aura pas une égratignure... Ensuite, le fameux vernis cellulosique Gibson. C'est joli, mais c'est super fragile. Faut faire gaffe quand on bouge (surtout vu l'encombrement de la bête), quand on la pose sur un pied ou sur un plastique, quand on achète des produits d'entretient... Bref, c'est pas le gros vernis qui tache infâme de chez Fender (oui, c'était méchant et gratuit), mais c'est parfois bien relou à gérer.

UTILISATION

A l'utilisation, cette gratte est une merveille... en rythmique. Elle se pose tout seule dans un angle idéal avec une bonne répartition du poids, tout tombe là où il faut, tout est accessible, rien ne vient gonfler pendant qu'on joue (genre le sélecteur Les Paul), et les mains sont agréablement posées. Le manche est agréable (une fois bien réglé), les frets aussi... le pied. A noter cependant que je la trouve plus agréable à jouer debout qu'assis.
Pour ce qui est du son, ben c'est une Gibson (d'il y a 11 ans, en plus...) : vous grattez, ça sonne. Par contre, les frets les plus hautes ne sont pas super accessibles. Si la gratte est un pied totale en rythmique (lourde, de préférence), elle devient rapidement relou en solo : il faut aller chercher les notes assez loin, et le poids de la bête n'arrange rien quand on veut la monter un peu pour faciliter la tâche.

SONORITÉS

AAAAAAAAaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh, la sonorité... Tout d'abords, soyons clair, cette gratte a été pensée à la base pour le jazz, et les micros d'origine s'en ressentent : le micro chevalet est clair, mais manque de précision dans les grosses disto, et le micro manche a un son un peu étouffé, trop suave et là encore manquant de précision. La guitare est très polyvalente, plaisante en jazz, blues, rock ou metal, mais moyenne partout et géniale nulle part. Bref, d'origine, c'est "bien mais pas top".

Du coup, on change les micros. Comme beaucoup, je pensais partir sur le classique kit Zakk Wylde EMG 81/85, et puis j'ai jeté un oeil du côté de l'homme pour qui l'Explorer n'a plus aucun secret, celui qui la connait probablement mieux que quiconque et qui lui a donné ses lettres de noblesse, j'ai nommé le sieur James Hetfield. Je m'attendais à trouver sur sa gratte le même kit que son collègue Hammett, soit un double EMG 81, mais non ! Hetfield utilise une alliance de 2 EMG, un 81 et un 60 (respectivement en chevalet et manche). EMG 60, tiens tiens tiens, pas super courant... mais super intéressant. J'ai testé pour vous, et j'ai adopté : c'est merveilleux. Le 81, tout le monde connait, c'est le micro patator disto dans ta face, le gros son, le truc qui explose. Le 60, en revanche, on connait moins, et c'est dommage. Fait pour le jazz à la base, il est très rond, extrêment précis, cristallin, et bien plus subtil que le 85 à la même place. On obtient un son grave très étonnant, puissant sans être agressif, très précis sans être froid, en un mot : bluffant.
Avec un 81/85, on spécialise à mon avis la gratte dans une utilisation rock/metal. Avec un duo 81/60, on garde la polyvalence d'origine, mais avec un son en aigu bien plus péchu et précis, et un son en grave qui change tout. Avec les micros d'origine, je jouais quasiment que sur le micro aigu, y compris les morceaux clean ou les ballade, car le son du micro grave était vraiment trop bizarre. Depuis le 60, je redécouvre tout un tas de morceau. Passez un "Nothing Else Matters" avant et après, vous comprendrez ce que je veux dire.

Sonorité : 6/10 avant, 10/10 après (allez, moyenne de 8 :D )

AVIS GLOBAL

J'ai cette gratte depuis 11 ans. A l'époque où je l'ai acheté, j'étais pas fixé sur le modèle, je cherchais plutôt un son, LE son, et une ergonomie... J'ai essayé un peu tout, même si c'était quand même bien orienté metal : des Jackson (les RR en particulier), des Ibanez (y a rien a faire, leur manches, je peux pô), la Dimebag Darell Washburn et celle d'origine de chez Dean, des BC Rich, et même 2 ou 3 Les Paul. L'Explorer faisait partie des candidates, mais je n'avais jamais réussi à en trouver une (ça n'a pas l'air de s'être arrangé depuis, d'après ce que j'ai pu lire ça et là...). Et puis je suis tombé dans ce magasin, à Nantes, qui vidait son stock, je l'ai essayé, et j'ai eu l'impression d'être tombé sur Excalibur : c'était elle, et pas une autre. En 11 ans, elle ne m'a jamais déçue, jamais trompé. Elle sort de chez le luthier (ça faisait quelques années qu'elle n'y avait plus mis les pieds), et les réglages ont été tout à fait mineurs, et essentiellement dûs à mon changement de tirant de cordes.

Elle convient parfaitement à mon jeu, à mon gabarit (ah oui, nains rachitiques s'abstenir), à mon utilisation. J'aime son confort, sa fiabilité, son son, son ergonomie, sa simplicité efficace. Pas vraiment de reproches, plus des "ça aurait été parfait si..." : elle est très encombrante, et très lourde. Si vous êtes musclé comme un flan au pruneaux, la station debout sera pénible. De même, si vous jouez dans un endroit exigu, vous n'allez pas garder un joli vernis longtemps... Le seul vrai reproche, en fait, sera esthétique : la version noire que j'ai est vendue avec une imonde plaque blanche et les put$%* de gros boutons plastocs moches Gibson. En claire, faut faire faire une plaque noire et trouver des boutons en métal noirs, et c'est impecs. Ah, et investir dans des strap locks au risque de se retrouver avec une multiple fracture des os du pied...

Si c'était à refaire ? J'irais tête baissée... En fait, ça fait de nombreuses années que j'ai envie d'acheter une autre gratte, mais elles ont toutes, pour l'instant, un truc qui leur manque par rapport à l'Explorer.

Elle a de la gueule, et a le son, le confort... oui, elle a des défauts, mais qui s'oublient dès qu'on branche l'ampli et qu'on commence à jouer. Bref, allez-y sans hésiter, vous ne le regretterez pas... si vous en trouvez une...
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.