Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
culture

Des instruments à vous donner la chair de poule

Spécial Halloween : les instruments qui font peur

C'est Halloween et vous avez décidé de faire peur à tout le monde. Alors autant le faire en musique !

Le Théré­mine

On commence cette sélec­tion d’ins­tru­ments spéciale Hallo­ween avec le Théré­mine, instru­ment élec­tro­nique datant de 1919 (!) et équipé de deux antennes permet­tant au musi­cien de faire varier respec­ti­ve­ment la hauteur de la note et son volume selon la distance à laquelle il place ses mains. Alors OK, c’est extrê­me­ment diffi­cile à jouer, car le musi­cien a besoin de rester parfai­te­ment immo­bile et ses bras et mains doivent bouger de manière très précise, mais son timbre, pouvant rappe­ler la voix humaine ou la scie musi­cale, reste assez unique.

 

Évidem­ment, des Théré­mines virtuels existent, c’est plus simple à jouer, moins cher et moins encom­brant ! Dispo­nible chez Soun­di­ron

Les ondes Marte­not

On peut citer aussi les ondes Mater­not basées sur le même prin­cipe que le Théré­mine, sauf que cette fois-ci le clavier permet une utili­sa­tion plus aisée.

 

Côté virtuel, on en trouve chez Sonic­cou­ture

Le Water­phone

On conti­nue avec le Water­phone, instru­ment à fric­tion inventé dans les années 60 qui peut se présen­ter sous forme de réser­voir que l’on peut frot­ter avec une baguette et relié à un tube entouré de tiges en bronze que l’on peut frot­ter avec un archet. Son nom vient du fait que l’on peut mettre de l’eau dans le réser­voir afin de provoquer notam­ment des varia­tions de hauteurs et de l’écho. Le résul­tat pour­rait faire penser au chant des baleines et pose incon­tes­ta­ble­ment une ambiance étrange et irréelle.

 

Côté virtuel, il faut aller chez Soun­di­ron encore une fois.

Le sifflet de mort aztèque

Atten­tion, on a ici un véri­table instru­ment venu tout droit de l’en­fer. Le prin­cipe est simple, c’est un sifflet, il suffit donc de le porter à la bouche et de souf­fler un bon coup. Le résul­tat est à faire dres­ser les poils.

 

Soun­di­ron, encore eux, ont fait un instru­ment virtuel basé sur le sifflet de la mort, et ça se passe ici.

Le Blas­ter Beam

Le Blas­ter Beam est un instru­ment élec­tro­nique d’en­vi­ron 5 mètres de long. Une grande poutre en métal permet de tendre des câbles métal­liques que l’on peut frap­per avec à peu près tout ce qu’on veut afin de produire des sons assez sombres, voire sinistres. L’ins­tru­ment a été énor­mé­ment utilisé au cinéma depuis les années 70 et conti­nue de l’être encore aujour­d’hui.

 

The Appre­hen­sion Engine

On termine avec un instru­ment assez récent, créé par les compo­si­teurs de musique de film Mark Korven et Tony Duggan-Smith. Leu but est simple : créer l’ins­tru­ment le plus terri­fiant de tous les temps, rien que ça. Étei­gnez les lumières et lancez cette vidéo, fris­sons garan­tis.

Et pour quelques samples de plus…

Évidem­ment, au-delà des instru­ments virtuels mention­nés précé­dem­ment, on trouve quan­tité de banques de samples dédiées ou suscep­tibles d’être utili­sées pour réali­ser de la musique angois­sante, à commen­cer par le Sick Bundle de Soun­di­ron qui propose en 7 volumes et près de 21 Go de samples pour Kontakt de quoi abor­der en toute (in)quié­tude la musique de cinéma d’hor­reur. Hurle­ments, mugis­se­ments, grin­ce­ment de métal, impact d’outre-tombe, boîtes à musique désac­cor­dées ou textures angois­santes, il semble ne rien manquer à cette collec­tion qui est en promo à l’heure où sont écrites ces lignes.

Tant qu’on est chez Soun­di­ron, on ira jeter une oreille à Frendo : si vous aimez les portes qui grincent et le bruit que fait une faux rouillée en râclant le sol d’un garage mal éclairé, vous allez être servi…

Assu­ré­ment moins dramatque, l’Hallo­ween Pump­kins d’Au­dio­thing n’en demeure pas moins inté­res­sant. Avec un nom pareil, on ne s’éton­nera pas décou­vrir une banque de 12 instru­ments pour Kontakt collant avec l’es­prit d’Hal­lo­ween et pas forcé­ment dans une optique effrayante, façon Étrange Noël de Mr Jack…

Le sérieux revient toute­fois avec le CRYP­TAR Eter­nal Light d’Atom­hub dont le nom comme le design de l’in­ter­face ne trompent pas : on est bien ici dans la théma­tique de l’hor­ri­fique mais avec un point de départ origi­nal : des sons de pianos et… de guitares !

Star de quan­tité de musiques d’hor­reur, le piano tient assu­ré­ment une grande place, à plus forte raison quand il est désac­cordé ou joué avec des usten­siles divers et variés. Dans ce registre, on n’hé­si­tera pas à aller voir l’IR­CAM Prepa­red Piano d’UVI ou le plus abor­dable mais non moins inté­res­sant Advan­ced Piano. Tout aussi recom­man­dable, le Decons­truc­ted Piano de Cine­ma­tique Instru­ments est issu de la destruc­tion complète d’un piano. Et pour le piano désac­cordé ? Disons que le choix est large mais qu’en la matière, Imper­fect Samples a fait assez fort avec son Broken Upright.

Varia­tion autour du piano jouet, le Haun­ted Piano de Rhyth­mic Robot est comme souvent avec cet éditeur méta­mor­phisé au gré de trai­te­ments parti­cu­liè­re­ment réus­sis. Pour instal­ler la peur, il est d’ailleurs courant d’en appe­ler à l’en­fance de l’au­di­teur, de le faire reve­nir à cette époque où il avait peur du noir et du monstre tapi sous le lit. Et pour ce faire, il n’y a rien de plus effi­cace que de recou­rir aux sons de jouets. Deux produits se distinguent de ce point de vue : le très complet Complete Toy Museum d’UVI et le Kine­tic Toys de Native Instru­ments, plus barré dans son inter­face mais très inté­res­sant tout de même. Dans ce même sillage, on pourra aller voir l’ex­cel­lente Musique Box de Soun­di­ron pour Kontakt, ou celle gratuite de Waves­fac­tory.

Chez ce même éditeur, on ira récu­pé­rer Whis­pers, une banque gratuite pour Kontakt qui, comme son nom l’in­dique, vous propose diffé­rents murmures gorgés de réverbe et parfai­te­ment inquié­tants…

Et toujours au rayon gratuit, et toujours pour Kontakt, on se hâtera de récu­pé­rer le Auror­ror de Fluf­fyAu­dio, un ensemble de 210 textures inquié­tantes réali­sées à partir d’ins­tru­ments variés.

On finira enfant pas les cordes avec un nom propre­ment terri­fiant : PP017 EVO GRID 1 ! Devant le succès de sa banque gratuite pour Kontakt Scary Strings, Spiti­fire s’est décidé à propo­ser un instru­ment beau­coup plus abouti sur ce même concept de nappes de cordes hantées et en perpé­tuel mouve­ment.

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.