Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
M-Audio la joue Solo

Test de la M-Audio Firewire Solo

Partager cet article
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
M-Audio Firewire Solo
Photos
1/258
M-Audio Firewire Solo

Interface audionumérique FireWire de la marque M-Audio appartenant à la série FireWire.

Autrefois réservée à des interfaces audio onéreuses, la norme FireWire n'en finit plus de se démocratiser. La preuve avec cette toute nouvelle Firewire Solo conçue par M-Audio à l'intention des musiciens itinérants.


La Firewire solo est la dernière née des interfaces audio "nomades" de la société M-Audio utilisant la technologie Firewire. Complétant les autres produits de la gamme (FW1814, FW410, Audiophile Firewire), ce nouveau produit est plus particulièrement dédié aux "songwriters", avec une connectique adaptée à l'enregistrement rapide et simple, par exemple, d'une guitare et d'une voix.

 

Déballage

Nomade, vraiment ?

Le terme d' "interface nomade", utilisé par les constructeurs pour désigner de nombreuses cartes son Firewire, est très souvent un peu éxagéré.

S'il est vrai que ces interfaces peuvent être alimentées par le bais d'un port FireWire, la plupart des PC portables sont incapables de délivrer le courant nécessaire via le port en question, leur connectique Firewire se résumant le plus souvent à une prise au format 4 broches.

Et même dans le cas d'iBook embarquant des connecteurs 6 broches, il faut avoir conscience que l'autonomie électrique d'un portable sera grandement réduite si une carte dotée d'alims fantômes puise dans ses accus.

De ce fait, vous devrez le plus souvent brancher votre portable et/ou la carte sur le secteur, ce qui restreint un tant soit peu l'aspect nomade de la chose...

Dés le déballage, Cette interface fait très bonne impression. Complètement métallique et assez lourde, elle semble faite pour supporter n'importe quelle maltraitance infligée par un passage en "live" un peu actif, où à une crise d'inspiration en milieu hostile ! Les potards et boutons sont accessibles et bien placés, et la connectique semble de qualité correcte.

La carte est livrée avec son adaptateur secteur externe (hé oui, un de plus), mais on regrettera l'absence d'un simple interrupteur sur la carte, ce qui aurait évité d'avoir à la débrancher en fin d'utilisation. Défaut qui peut être partiellement contourné lorsque la carte est branchée à une interface FireWire permettant de l'alimenter directement.

La Firewire Solo est d'ailleurs livrée avec 2 câbles FireWire, l'un prévu pour se connecter sur un ordinateur portable (l'une des extrémité possède 6 broches, et l'autre est au format 4 broches), l'autre possédant 2 extrémités 6 broches, permettant donc d'alimenter la carte avec une carte FireWire appropriée.


Vue de 3/4 de la FireWire Solo

Côté Hard...

Vue de face de la FireWire Solo

La Firewire Solo dispose de 2 entrées en face avant :

  • 1 entrée dédiée à la prise micro, au format XLR, possédant un préampli dédié et son alimentation fantôme 48volts (afin d'alimenter les micros statiques).
  • 1 entrée D.I., conçue donc pour accepter des signaux au niveau instrument, guitares et basses notamment.
  • La sortie casque est elle aussi disposée en face avant, avec un potard contrôlant le volume de sortie. Ce potard contrôle à la fois le niveau de la sortie casque et celui des 2 sorties symétriques en face arrière. C'est dommage, un contrôle indépendant du volume entre la sortie casque (pour les prises) et les sorties principales (pour le mix) aurait été plus efficace.

Arrière de la FireWire Solo

A l'arrière, nous retrouvons 2 connecteurs FireWire (format 6 broches), une entrée/sortie numérique au format S/PDIF, les sorties principales (symétriques) et une paire d'entrées au niveau ligne (asymétriques). Ces entrées ne peuvent toutefois pas être activées et utilisée en même temps que les 2 entrées de la face avant. Un switch en face avant permet de sélectionner la paire d'entrées qui sera utilisée par votre logiciel de DAW. Un choix de conception bizarre, dont il est difficile de comprendre l'intérêt.

Pas non plus d'entrée sortie MIDI au menu, choix encore une fois regrettable puisque cette absence relativise l'aspect " tout en un " du produit.


Côté Soft

Côté logiciel, M-audio ne nous gâte pas vraiment puisque la carte est livrée avec… son driver uniquement ! Pas de logiciel d'enregistrement, pas de séquenceur, même en version de démonstration. Il vous faudra donc inclure l'achat d'un logiciel dédié à l'enregistrement dans votre budget pour pouvoir commencer à utiliser cette carte.

La Firewire Solo partage le même driver que les autres cartes de la série. Celui-ci permet un routing puissant, façon "table de mixage virtuelle" permettant de diriger n'importe quelle entrée vers n'importe quelle sortie, entrées/sorties logicielles incluses. Un onglet "hardware" permet quand a lui de gérer la taille des buffers ASIO et WDM, le monitoring direct et la synchronisation. La fréquence d'échantillonnage est fixée en standard a 44,1khz, et ne pourra être modifiée que par un logiciel hôte. Les réglages effectués pourront être sauvegardés sous forme de preset et pourront donc être rappelés le cas échéant.

La carte est en outre dotée de drivers GSIF 2, assurant la compatibilité avec le Gigastudio 3 de Tascam, ainsi que de drivers Coreaudio pour les utilisateurs Mac.

 

A l'usage

Intérieur de la FireWire Solo

A l'utilisation, cette carte s'est avant tout révélée très stable, même à des latences faibles (de l'ordre de 3 ms lors de mes tests). Aucun crash n'a été à déplorer. Il faut dire qu'avec seulement 2 canaux à enregistrer en simultané (4 en comptant le S/PDIF), la norme FireWire n'est normalement jamais prise en défaut.

Côté son, aucun reproche n'est à formuler. Les preamplis embarqués, même s'ils ne peuvent rivaliser avec du matériel dédié, sont tout à fait corrects pour les prises micro, de voix ou d'instruments. L'entrée D.I. dédiée remplit, elle aussi, parfaitement son office, et permet de récupérer sans souci un signal provenant d'une basse ou d'une guitare branchée en direct dans la carte. Aucun souffle particulier n'est à déplorer lors des prises.

Un petit bench valant mieux qu'un long discours, vous trouverez ci-après les résultats obtenus par l'incontournable RightMark Audio Analyzer...

Benchmark RightMark Audio Analyzer

Chaîne de test : Boucle fermée externe (line-out - line-in)
Résolutions audio testées : 24 bits /48 kHz, 24 bits / 96 kHz, 16 bits / 44 kHz.




Résumé

Test 24/48 24/96 16/44
Réponse en fréquences (de 40 Hz à 15 kHz), dB: +0.15, -0.08 +0.10, -0.07 +0.15, -0.09
Niveau de bruit, dB (A): -94.4 -96.8 -93.8
Plage dynamique, dB (A): 94.4 96.7 92.8
Taux de distorsion harmonique, %: 0.0034 0.0037 0.0032
IMD, %: 0.0065 0.0072 0.0075
Stereo crosstalk, dB: -96.3 -95.4 -95.6



Réponse en fréquences

Spectrum graph


Niveau de bruit

Spectrum graph


Plage dynamique

Spectrum graph


Taux de distorsion harmonique (à -3 dB FS)

Spectrum graph


Intermodulation distortion

Spectrum graph


Stereo crosstalk

Spectrum graph

Conclusion

Cette carte son, malgré quelques choix de conception discutables, remplit très bien son office, alliant stabilité logicielle et qualité de son. Associée à un ordinateur portable, elle est une option à considérer sérieusement pour se construire une solution d'enregistrement de qualité très correcte et facilement transportable.


Points forts
  • Fabrication sérieuse.
  • Format compact.
  • Bonne qualité audio tant au niveau de la préamplification que des convertisseurs.
  • Driver stable et offrant un routing puissant.
  • Prix très agressif pour une interface FireWire.
Points faibles
  • Il faut choisir entre les entrées de façade et celles de l'arrière.
  • Aucun logiciel n'est fourni avec la carte.
  • Il ne lui manque que le MIDI pour être complète...
Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies

    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies

    Cookies non soumis à consentement

    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

    Préférences du site

    Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

    Connexion

    C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

    Analytics

    Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies

    Cookies non soumis à consentement

    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

    Préférences du site

    Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

    Connexion

    C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

    Analytics

    Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.