Lexicon MPX-100
+
test Test Lexicon MPX-100

Test Lexicon MPX-100

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

La Lexicon MPX100 est la reverb de base du célèbre constructeur. Rappelons que la Lexicon PCM91 correspond de nos jours à la référence dans les modules de réverbération.

Si un effet s'est vulgarisé dans les 15 ans qui viennent de s'écouler, il s'agit bien des reverbs. Lorsque l'on voit les images d'archive, on voit le chemin parcouru entre nos modules et ces engins gros comme un four à poulet avec sa grosse mollette de Schwartzy parce que l'on manipulait une vis sans fin sur une plaque ou un ressort. Si Rudy Van Gelber (l'ingénieur du son génial de Blue Note - maître de tous) avait imaginé qu'un jour il pourrait obtenir la reverb de la trompette de Miles Davis pour moins de 2100 Francs ! Les premiers bénéficiaires sont sans aucun doute les home studistes. Aujourd'hui, arrive la deuxième révolution avec le MAC/PC et ses plugins. Fort est à parier que l'ingé du studio orgueilleux de sa Lexicon ou de sa TCElectronic a du mal à s'imaginer que nous, home studistes, aurons ces mêmes effets integrés à l'achat d'un logiciel de studio virtuel dans les années qui viennent.

La Lexicon MPX100 fait donc partie des derniers modules de reverb et autres effets bon marché en hardware. En plus de la reverb, Lexicon propose les effets de tremolo, rotary, chorus, flanger, pitch, delay, echo. Elle se présente sous la forme d'un rack 1U profond de quelques centimètres pour des raisons de standard. On aurait très bien pu l'imaginer en demi rack comme le fait Alesis ou Roland avec le JV1010. Je dois avouer que mettre un module de ce genre dans un rack SBK d'un demi mètre de profondeur devient ridicule !!!
Etant stéréo, la MPX100 possède 2 entrées/sorties jacks symétriques. Comme toujours, ce module peut être utilisé en mono.Arrière du multieffets MPX100 de Lexicon Etant bourré d'algorithmes utilisant la stéréo, je conseille de brancher les retours en stéréo. Pour les chanceux qui ont des tables avec plusieurs départs d'effets avec contrôle du panoramique, 2 départs d'effets (fond gauche/fond droit) peuvent être utilisés pour profiter de toutes les possibilités de ce module. Et, si, en plus, vous avez beaucoup de voies sur votre console, on peut également profiter de 2 voies pour le retour du module - ainsi on dispose d'une équalisation des effets. Il y a deux catégories de programme:

- Les programmes de reverberation plus les programmes qui combinent les reverberations avec d'autres effets comme le chorus par exemple.
- Les combinaisons d'autres effets comme par exemple le pitch/detune.


La finition de ce module, comme toujours chez Lexicon, est excelente mais "tristounette". On est très loin du vert de Joemeek, du bleu de novation ou orange du Virus. On a un gros "potard" avec des clics rassurants (Cf. la molette de Schwartzy) pour choisir les programmes, ensuite un autre potentiomètre plus en rapport avec la force moyenne d'un musicien pour choisir les variations. A gauche, les 3 potentiomètres classiques - input,mix,output - et, au milieu, les 2 potentiomètres de réglage d'effet - un pour le mélange des programmes (2 effets simultanés), l'autre pour l'ajuster. Et c'est tout.

Test

Pour effectuer le test, nous sommes partis, comme toujours, d'un master de voix et saxo sans aucun effet. Nous avons ensuite testé les différents programmes. En fin de session, est venu nous rejoindre un ami guitariste. Enfin, l'avenir du Hardware étant sur la scène, nous avons connecté le MPX100 directement derrière un préamp/compresseur moyen de gamme (le Tubpac) puis haut de gamme (le Symetrix 528E) et nous avons enregistré le résultat dans des conditions de direct... C'est lors de ce test que nous avons "découvert" la puissance du pitch/detune.

La manipulation est simple, la documentation est "inutile" pour un habitué. Par contre, il s'agit d'une bible pour un débutant. Tous les effets sont expliqués en détail avec une historique et une tentative d'explication du résultat. Le tout dans la langue de Molière que dis-je de Mc Solar voire même d'un commentateur sportif - Bravo !
Les resultats arrivent au bout de 10 minutes. Par contre, les potentiomètres sont nerveux. Un millimètre et on change de son. J'ai eu des crampes pour effectuer ce test! On notera aussi une tendance au clip très désagréable qui oblige à utiliser un niveau d'entrée faible sans que cela soit génant d'ailleurs. Enfin, problème un peu plus préoccupant, le MPX100 a la faculté d'entrer en "autoclip / dead lock" à une minime variation de courant ou à une entrée beaucoup trop forte. Dans ce cas, le seul moyen est de débrancher le module et reconnecter. Votre serviteur ayant eu la chance de tester ce module lors d'un vrai concert se trouva fort dépourvu quand la variation de courant fut venue....
En utilisation studio, ce module fait bien son office sans problème majeur. Cela étant, je conseille vivement de brancher les retours sur les tranches de la console pour éliminer un son parfois un peu métallique. Curieusement, pour une guitare ou une flûte, ce module fait des miracles. Le couple ovation / MPX100 est, en particulier, une pure merveille. Il est presque à se demander si ce module n'a pas été fait pour cet instrument.

Avis personnel

Ce module est inconstant. La reverb est par exemple excelente pour une guitare mais un peu metallique pour un saxo ou une voix. Le pitch/detune est d'une efficacité fabuleuse alors que certaines reverbs sont un peu juste. C'est sûr, ce module ne laissera pas indifférent et est déjà une référence dans le home studio.
Le chorus, par exemple, m'a beaucoup branché (variation 5). J'ai ainsi obtenu un son redoutable en mettant le chorus du MPX100 puis la reverb type Hall de ma vieille Alesis 3 - encore référence en home studio selon moi. Reste le point principal : son prix... Ne suis-je pas en train de demander la Lune pour un produit aussi bon marché ?

La MPX 100 n'avait pas de concurrent (rapport qualite/prix). Mais aujourd'hui vient de sortir chez le frère ennemi TCelectronic la Mone.


Fiche technique et bilan

Convertisseur AN/NA : 20 bits
Traitement interne : 24 bits
Fréquence d'échantillonnage : 44,1 kHz
Bande passante : 20 à 20 000 Hz
Entrées/sorties analogiques : Jacks 6,35
Sortie numérique : S/PDIF
Programmes : Ambiance, Plate, Chamber, Reverse, Chorus, Pitch, Délai 5,7 sec.
Structure : Audio double-mono permettant d'affecter deux sources différentes sur deux effets indépendants simultanément
Saisie du tempo : Par bouton pédale ou MIDI
Alimentation : Externe
Prise pour pédale : Pour by-pass et saisie de tempo


Points forts Points faibles
  • Finition parfaite
  • Simplicite d'utilisation
  • Documentation exemplaire
  • Pitch/detune redoutable
  • Certaines reverbs metalliques
  • Tendance a l'"autoclip/deadlock" en cas de variation de courant ou trop forte entrée
À propos de nos tests
Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail