Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
72 réactions

Comment avoir un son punchy avec le compresseur

Le guide du mixage — 33e partie

Après avoir abordé des applications concrètes de la compression au niveau macrodynamique lors des deux précédents articles, plaçons-nous maintenant du point de vue microdynamique en commençant par la quête du son « punchy ».

Accéder à un autre article de la série...

Cible

Iden­ti­fions d’abord notre cible. Qu’est-ce qu’un son qui a du « punch » ? Si nous prenons la traduc­tion litté­rale du mot anglais, il s’agit d’un « coup de point », enten­dez par là quelque chose qui a de l’im­pact, dont la puis­sance laisse une marque. Comment traduire cela d’un point de vue sonore ? Eh bien tout simple­ment par un son dont l’at­taque est prédo­mi­nante, un son qui frappe, bref, un son « pêchu ».

Avant de passer à l’as­pect tech­nique de la réali­sa­tion d’un tel son au moyen d’un compres­seur, posons-nous tout de même la ques­tion de son utilité au sein d’un mix. Un son « punchy » donne bien évidem­ment plus d’im­pact et d’agres­si­vité à l’ins­tru­ment, mais il a aussi un autre effet non négli­geable lorsqu’on se replace dans le contexte de notre puzzle sonore. En effet, la mise en avant de l’at­taque fera immanqua­ble­ment passer l’ins­tru­ment ainsi traité au-devant de la scène sans avoir à toucher au fader de volume et sans se soucier du phéno­mène de masquage fréquen­tiel. Mine de rien, cela peut s’avé­rer diable­ment utile. 

Pas à pas

Comme je vous le disais, le but est de mettre en avant l’at­taque du son. Pour ce faire, nous allons utili­ser la compres­sion d’une façon un peu parti­cu­lière puisque nous allons litté­ra­le­ment remo­de­ler l’en­ve­loppe dyna­mique du son. 

Les réglages des temps d’at­taque et de relâ­che­ment sont ici essen­tiels. Pour un son punchy mais respec­tant le timbre de l’ins­tru­ment, un temps d’at­taque suffi­sam­ment long pour lais­ser passer les tran­si­toires natu­relles sera de mise. Il est possible de rogner un peu plus en abais­sant ce temps d’at­taque, mais le timbre de l’ins­tru­ment en fera les frais. En ce qui concerne le temps de relâ­che­ment, il convient de le choi­sir rela­ti­ve­ment long de façon à ce que l’ac­tion du compres­seur atté­nue le déclin natu­rel du son, ce qui aura pour effet d’ac­cen­tuer l’écart de niveau entre les tran­si­toires et le reste du signal, d’où l’ob­ten­tion de l’im­pact recher­ché. Atten­tion cepen­dant à ne pas utili­ser un temps de relâ­che­ment trop long, car il faut abso­lu­ment que le compres­seur soit revenu au repos avant l’ap­pa­ri­tion de la prochaine tran­si­toire !

Pour ce qui est du niveau seuil, fixez-le en gardant à l’es­prit qu’il défi­nit ici la portion d’en­ve­loppe dyna­mique du signal qui sera remo­de­lée. Le ratio, quant à lui, sert à défi­nir la puis­sance de ce remo­de­lage. Plus le ratio sera élevé et plus l’écart entre les tran­si­toires et le reste du signal sera grand. Atten­tion tout de même à ne pas y aller trop fort sous peine de voir la note musi­cale complè­te­ment étouf­fée au profit de l’as­pect percus­sif de l’ins­tru­ment, enfin, sauf si c’est ce que vous souhai­tez bien sûr.

Pour finir, un mot sur le « make-up gain » et le knee. D’après vous, est-ce que l’adjec­tif « doux » peut se rappor­ter de près ou de loin à quelque chose de « punchy » ? Bien sûr que non. Mora­lité, ici la règle est « hard knee » quoi qu’il arrive. Quant au « make-up gain », vous pouvez l’uti­li­ser pour éven­tuel­le­ment remon­ter le déclin de la note jusqu’au niveau qu’il avait avant compres­sion. Mais prenez garde, cela remon­tera le niveau du signal dans son ensemble et les attaques que vous venez d’ac­cen­tuer risquent fort de taper dans le rouge. Prudence donc…

← Article précédent dans la série :
Sonner plus fort avec le compresseur
Article suivant dans la série :
Comment avoir de la rondeur avec le compresseur →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.