Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

L’égalisation après la réverbe

Le guide du mixage — 72e partie
Partager cet article

Cette semaine, nous allons terminer notre tour d’horizon du contrôle spectral de la réverbération en discutant de l’égalisation post-réverbe.

Accéder à un autre article de la série...

Après

Si l’éga­li­sa­tion avant réver­bé­ra­tion ou le « Damping » sont d’une certaine façon plus ou moins option­nels, le contrôle fréquen­tiel post-trai­te­ment est pour sa part primor­dial à mon sens. La plupart des plug-ins de réver­bé­ra­tion disposent d’une section basique d’éga­li­sa­tion en sortie. Toute­fois, pour cette tâche de la plus haute impor­tance, je vous conseille d’uti­li­ser votre égali­seur de prédi­lec­tion placé en insert du bus auxi­liaire dédié à la réverbe, direc­te­ment après cette dernière.

L’objec­tif ici est, somme toute, simple à comprendre. Il s’agit de sculp­ter le son réver­béré de façon à ce que celui-ci complète votre mix sans pour autant voler la vedette aux véri­tables « stars » du morceau, à savoir les divers instru­ments. Pour ce faire, je vous conseille d’abor­der la chose comme si votre bus auxi­liaire de réverbe était une piste instru­men­tale comme les autres. Ainsi, à l’ins­tar de la campagne d’éga­li­sa­tion que nous avons menée en début de mix, il convien­dra d’ef­fec­tuer un dégrais­sage du bas du spectre, puis un nettoyage conscien­cieux du bas/médium suivi d’un léger ajus­te­ment dans les médiums et le haut du spectre, pour finir avec un combat systé­ma­tique contre le phéno­mène de masquage fréquen­tiel. En procé­dant de la sorte, votre réverbe devrait se fondre au cœur du mix et ne plus trop se faire remarquer, mais son absence devrait cruel­le­ment se faire sentir si d’aven­ture vous veniez à « muter » son bus auxi­liaire.

Informatique musicale

Atten­tion, la méthode que je préco­nise ici a pour but d’ob­te­nir une réver­bé­ra­tion trans­pa­rente, neutre et surtout discrète, comme il est de mise dans les produc­tions actuelles. Cepen­dant, si votre objec­tif est de vous rappro­cher d’un son plus typé, par exemple l’exu­bé­rance des années 80, il faudra bien évidem­ment procé­der autre­ment. Par exemple, vous pour­riez envi­sa­ger l’usage d’un filtre en plateau dans le grave afin d’ac­cen­tuer la chaleur du rendu ainsi que la sensa­tion d’es­pace gigan­tesque. Une ampli­fi­ca­tion des aigus donnera, quant à elle, un effet surréa­liste tapa­geur. Malgré tout, je vous invite tout de même à vous méfier de ces usages exces­sifs sous peine de noyer votre mix sous un monceau de réver­bé­ra­tion dégou­li­nante. De plus, cela ne vous dispense en aucun cas de combattre le masquage fréquen­tiel, d’au­tant qu’alors, le phéno­mène risque fort d’être encore plus présent.

Pour finir, sachez qu’à ce stade, l’éga­li­sa­tion peut égale­ment vous servir à mode­ler la sensa­tion de distance induite par la réver­bé­ra­tion. En effet, via un filtre en plateau dans le registre aigu, vous pouvez faci­le­ment éloi­gner ou au contraire rappro­cher un objet sonore en appliquant respec­ti­ve­ment une atté­nua­tion ou une ampli­fi­ca­tion. Nul besoin d’em­ployer des modi­fi­ca­tions outran­cières toute­fois, des mouve­ments d’à peine un ou deux déci­bels repré­sentent déjà de très gros chan­ge­ments en la matière.

La semaine prochaine, nous verrons comment utili­ser des trai­te­ments de la dyna­mique en conjonc­tion avec les réver­bé­ra­tions afin sculp­ter plus avant le rendu sonore.

← Article précédent dans la série :
Le « Damping », ou amortissement, dans les réverbes
Article suivant dans la série :
Réverbe et Gate →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.