Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
67 réactions

Le volume au mastering

Home Mastering — 22e partie

Cet avant-dernier article de notre série consacrée au mastering maison est sans doute celui que vous attendez tous. En effet, aujourd’hui nous allons vous donner quelques astuces pour avoir « Ze Gros SON qui tâche ». Mais commençons d’abord par une petite mise en garde…

Accéder à un autre article de la série...

Disclai­mer

Nous vous l’avons seriné tout au long de notre périple, mais nous allons tout de même le répé­ter une dernière fois : plus fort ne veux pas dire mieux, et dans la guerre au volume, tout le monde est perdant, vous, votre musique et même l’au­di­teur. Ainsi, les tech­niques qui vont suivre ne sont pas à prendre comme des recettes magiques, mais plutôt comme des armes de destruc­tion massive qu’il faut mani­pu­ler avec toutes les précau­tions possibles. Afin de vous prému­nir de tout déra­page, pensez donc à toujours effec­tuer des compa­rai­sons avant/après trai­te­ment à volume perçu égal. Vous devriez alors très vite vous rendre compte des dégâts engen­drés, à vous de voir si le jeu en vaut la chan­delle. 

Pour quelques dB de plus…

Home mastering

La première astuce dont nous allons parler consiste à appliquer deux étages de compres­sion. Pour cela, utili­sez un premier compres­seur dans votre chaîne d’in­sert avec des réglages « doux », à savoir un ratio faible (~1,5:1), un temps d’at­taque suffi­sam­ment long pour ne pas trop attaquer les crêtes et un seuil réglé de façon à obte­nir 1 à 1,5 dB de réduc­tion de gain. Ce compres­seur sert de « liant » pour le mix et permet déjà de réduire genti­ment la dyna­mique, ce qui faci­li­tera le travail du deuxième compres­seur. En parlant du loup, ce dernier pourra être réglé d’une façon rela­ti­ve­ment plus musclé afin d’ob­te­nir 2 à 3 dB de réduc­tion de gain supplé­men­taire sans que cela ne soit trop préju­di­ciable. 

La deuxième tech­nique n’est ni plus ni moins qu’une décli­nai­son de la première, mais cette fois-ci avec des limi­teurs. En réglant le seuil de deux limi­teurs succes­sifs de façon à obte­nir −1,5 à −2 dB sur chacun d’eux, vous obtien­drez un résul­tat beau­coup plus trans­pa­rent qu’en utili­sant un seul limi­teur réglé à −3 ou −4 dB. Par consé­quent, vous pouvez éven­tuel­le­ment pous­ser le bouchon un peu plus loin…

Home mastering

Une autre « recette » pour gagner en niveau sonore sans pour autant sacri­fier les tran­si­toires consiste à utili­ser la tech­nique de la compres­sion paral­lèle. Pour ce faire, envoyez votre mix dans un bus auxi­liaire sur lequel vous aurez glissé un compres­seur réglé au-delà de la cruauté : ratio aussi élevé qu’à l’envi, attaque ultra-rapide pour anni­hi­ler jusqu’au moindre souve­nir d’une quel­conque tran­si­toire et seuil au ras des pâque­rettes. Bais­sez complè­te­ment le fader de ce bus, puis remon­tez-le petit à petit jusqu’à obte­nir la sensa­tion de volume souhaité. Ce sous-mixage du bus ultra compressé avec le mix origi­nal permet de gonfler le niveau RMS tout en conser­vant le natu­rel des crêtes du signal source.

Pour finir, sachez qu’il peut être inté­res­sant de tritu­rer la tech­nique précé­dente en ajou­tant un égali­seur à la suite du compres­seur afin de cibler une certaine plage de fréquences lors de la compres­sion paral­lèle. D’autre part, rien ne vous empêche de combi­ner toutes ces astuces, mais c’est à vos risques et périls !

← Article précédent dans la série :
Le rendu au mastering
Article suivant dans la série :
Tout sur le Home Mastering →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.