Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Le film de votre mix

Le guide du mixage - 6e partie

Aussi éloquente soit-elle, cette analogie avec un puzzle occulte tout de même un aspect majeur de la musique. En effet, un puzzle ne représente au final qu’une image statique. Or par essence, la musique est tout en mouvement. Il convient donc de compléter notre casse-tête en y ajoutant un nouveau paramètre : le temps !

Accéder à un autre article de la série...

La quatrième dimen­sion…

Au niveau « macro­sco­pique », la gestion de l’évo­lu­tion dans le temps des diffé­rents éléments de votre titre est essen­tielle. C’est tout simple­ment la chose qui rend votre morceau vivant ! Pour reve­nir à la méta­phore « puzz­lesque », la dimen­sion tempo­relle trans­forme l’image figée en un véri­table film. Les pièces du puzzle y tiennent un rôle : person­nage prin­ci­pal, secon­daire, ou simple élément du décor. En tout cas, tout ce beau monde a la capa­cité de s’ani­mer, se trans­for­mer pour racon­ter une histoire. Et il incombe à l’in­gé­nieur du son de respec­ter et subli­mer cette histoire. Pour ce faire, il dispose d’une fonc­tion primor­diale : l’au­to­ma­tion. Lorsqu’on y pense, les nuances de jeu des musi­ciens, la construc­tion de la compo­si­tion et l’évo­lu­tion de son arran­ge­ment jouent déjà avec cette dimen­sion tempo­relle. Mais l’au­to­ma­tion des trai­te­ments et effets au stade du mixage ouvre des pers­pec­tives de créa­tions d’am­biance et de mise en scène tout aussi impor­tantes. Par exemple, l’au­to­ma­tion d’une réver­bé­ra­tion peut faire bascu­ler le lieu où se déroule l’ac­tion d’une grande salle de concert à une minus­cule boîte d’al­lu­mettes. C’est aussi grâce à l’au­to­ma­tion que vous pouvez axer l’at­ten­tion de l’au­di­teur sur la voix prin­ci­pale, un instru­ment soliste ou la mélo­die au moment adéquat. Mine de rien, cela change abso­lu­ment tout au niveau de la progres­sion drama­tique de la chan­son.

Automation in audio mixing

D’autre part, l’au­to­ma­tion permet égale­ment de gérer l’évo­lu­tion des arti­cu­la­tions entre les instru­ments. Prenons un exemple concret que tout le monde devrait connaître : La nuit je mens, superbe chan­son du regretté Alain Bashung. Ce titre commence par une intro avec simple­ment une guitare et une voix. Puis la basse rentre en scène. Eh bien juste à ce moment-là, si vous tendez l’oreille, vous enten­drez clai­re­ment que le bas du spectre de la guitare acous­tique est un peu plus raboté. Dans ce cas, c’est l’au­to­ma­tion de l’éga­li­sa­tion sur la guitare qui permet une arti­cu­la­tion tout en douceur entre les deux instru­ments.

La dimen­sion tempo­relle inter­vient aussi à un niveau micro­sco­pique, direc­te­ment en rapport avec le rythme du titre à mixer. En effet, énor­mé­ment de trai­te­ments du signal audio comportent des réglages dépen­dants du temps. Que ce soit l’at­taque ou le relâ­che­ment d’un compres­seur, le retard d’un delay, ou bien encore le decay d’une réver­bé­ra­tion, tous ces réglages jouent avec le temps de façon micro­sco­pique. Cela influe énor­mé­ment sur le feeling, le groove de la musique. Il convient donc d’ef­fec­tuer ces réglages avec la plus grande atten­tion. Vous consta­te­rez très vite que si vous réglez ces para­mètres en respec­tant plus ou moins le rythme de votre morceau, le résul­tat n’en sera que meilleur.

Le prochain article mettra un point final à cette théo­rie du puzzle et ouvrira enfin les portes du travail de mixage à propre­ment parler.

← Article précédent dans la série :
Les différents outils du mixeur
Article suivant dans la série :
La vision de son mix →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.