Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Magix Samplitude 7 Pro
Photos
1/2
Magix Samplitude 7 Pro

Séquenceur généraliste de la marque Magix appartenant à la série Samplitude

Sujet F. échantillonnage : je suis perdu

  • 16 réponses
  • 4 participants
  • 1 304 vues
  • 1 follower
1 F. échantillonnage : je suis perdu
Je suis perdu devant tous les paramètres concernant les fréquences d'échantillonnage, les résolutions, et les qualités de traitement.

Ma MOTU envoie un flux 24 bits à l'ordinateur. Donc je me dis : je vais enregistrer dans Samplitude en 24 bits histoire de ne rien perdre des perfs de la MOTU.
Donc je coche "24 bits" dans paramètres d'enregistrement. Mais ça ne marche pas :(
Après avoir tout essayé, je me rends compte qu'il faut également que je coche "48 000 Hz" dans paramètres d'enregistrement. Si je veux rester en 44.1kHz, il faut que je coche "16 bits" dans paramètres d'enregistrement. Pourquoi ? :???:

Autre chose : je bosse sur un projet VIP en 16 bits / 44.1kHz.
Dans ce projet, je veux enregistrer une nouvelle piste en 24 bits. Comme vu plus haut, il faut également que je choisisse 48 000 Hz pour que l'enregiqtrement marche. Je me pose peut-être trop de questions mais je me dis : comment peut-il y a voir dans le même projet VIP des pistes en 44.1 kHz et d'autres en 48 kHz ???

J'ai plein d'autres choses de ce genre qui me tracacent (notamment à propos des résolutions et de la qualité des effets, si ça vous interresse...).
Je suis en train de m'arracher les cheveux et si ça continue, je reviens au bon vieux travail en 16 bits / 44.1 kHz !
2
La résolution INTERNE de SAM est de 16 bits ou 32 bits flottants au choix de l'utilisateur.
La résolution des signaux vers et depuis la carte son se fait en 16, 24 ou 32 bits, également au choix de l'utilisateur.
Qu'as tu spécifié dans les options globales audio (option/system audio/playback devices) ?
Est ce bien en accord avec les paramètres d'enregistrement ?

Rien ne t'empêche de faire l'importation ou l'acquisition de signaux audio dans une fréquence d'échantillonnage différente de celle de ton projet. Mais alors la hauteur et la vitesse ne seront pas les meme ...
3
J'ai choisi la résolution interne en 32 bits et la résolution du periphérique en 24 bits (il est écrit dans le manuel de la MOTU : "dans tous les cas, la MOTU envoie un flux 24 bits à l'ordinateur", quelques soient les réglages que je fais dans Samplitude).

Je me demande à quoi bon travailler en 24 bits vu qu'au final tout le monde écoutera la musique sur CD à la norme Red Book 44.1 /16bits.

Il y a à mon avis 3 étapes où on peut choisir la résolution :
1. A l'enregistrement. J'ai une carte son 24 bits, je suis tenté d'en profiter en enregistrant en 24 bits.
2. Au mixage : application des effets, eq, etc... Je peu choisir de tirer le meilleur de samplitude en choisissant la meilleur résolution et les meilleurs qualités pour les effets.
3. Au mastering sur CD : quoique j'ai fait avant, je suis OBLIGE de revenir à du 44.1 / 16 bits. (En plus il y a 6 options de Dithering possible et le mode d'emploi est carrément flou à ce sujet).

Alors je me dis : je travaille dès le début en 16 bits / 44.1 kHz, c'est le plus simple et en plus les fichiers sont moins lourds.
Mais même dans ce cas là, il y a plusieurs moments où je me trouve confronté à les propositions de résolution / qualité d'effets.
Par exemple, la résolution du périphérique : dois-je quand-même indiquer que c'est un 24 bits ?
Autre exemple : le facteur de qualité de la Room Similator : "normal" est-il suffisant ?
Il y a une seule chose de sûr, c'est qu'avec 16 bits / 44.1 kHz, je ne suis plus obligé de choisir 1 parmis les 6 modes de Dithering...
Je suis vraiment tenté d'aller au plus simple. Reste à savoir si on y perd beaucoup en qualité.
4
Tout d'abord je dirais que la principale chose à faire est d'ECOUTER.

Citation : Je me demande à quoi bon travailler en 24 bits vu qu'au final tout le monde écoutera la musique sur CD à la norme Red Book 44.1 /16bits.



Ca c'est à toi de voir.
SAM te permet de travailler avec une haute résolution mais libre à toi de la restreindre.
Les développeurs de SAM ont toujours veillés à ne faire aucun compromis sur la qualité audio. D'ou tous les réglages que l'on trouve un peu partout dans le soft, y compris dans le calcul de la réverbe à convolution ...
Ces reglages permettent de configurer SAM en fonction de tes besoin et de la machine sur lequel il tourne (compromis compromis ... vitesse de calcul processeur, taille des fichiers sur le disque, ...).

Je crois savoir qu'une configuration 'classique' est de travailler en 24bit/48KHz vers la carte audio.
A ECOUTER, pour entendre la différence sur ton système audio.

Citation : 3. Au mastering sur CD : quoique j'ai fait avant, je suis OBLIGE de revenir à du 44.1 / 16 bits. (En plus il y a 6 options de Dithering possible et le mode d'emploi est carrément flou à ce sujet).



Forcément mais ce n'est pas ca qui doit te freiner.
Je ne suis pas spécialiste mais les algo de dithering sont là pour ca.
La encore je crois que les Pow-r sont pas mal du tout (pas de compromis ...).
A ECOUTER, pour entendre la différence sur ton système audio.

Citation : Par exemple, la résolution du périphérique : dois-je quand-même indiquer que c'est un 24 bits ?



Oui. Ca ne mange pas de pain, ca.

Citation : Je suis vraiment tenté d'aller au plus simple. Reste à savoir si on y perd beaucoup en qualité.



Voila. Il suffit d'écouter et de tirer les conclusions en ce qui te concerne ...
5
Franchement, j'entends pas la différence entre du son joué en 24 bits ou en 16 bits.

Prenons 2 cas possibles :
1 : je travaille en 16 bits du début à la fin et je grave le CD en 16 bits.
2 : je travaille en 24 bits jusqu'au gravage de CD en 16 bits à la fin.
A ton avis, on entends une différence entre le CD numéro 1 et le numéro 2 ? (j'ai l'intime conviction que non).
6

Citation : Franchement, j'entends pas la différence entre du son joué en 24 bits ou en 16 bits.



Si tu es bien sur de ne pas l'entendre, alors travaille en 16 bits.
7
Tu l'entends toi ?

Il y avait un article dans Diapason sur le SACD et le DVD audio. Ils pensaient que l'intérêt du 24 bits c'était de graver ensuite sur SACD en 5.1.
8
En principe, il faut enregistrer au maximum de la capacité de la carte, 24/96 ou 24/192 si elle le permet (et les HDD suivent !) MAIS sous réserve que la capacité maxi de la carte soit réelle et pas un argument commercial. En effet, certaines cartes permettent le 24/96 ou 24/192 mais souffrent de décrochages suivant la fréquence ! D'autres génèrent des artéfacts, du souffle, ...
Pour ton cas, vu les références, y'a pas de soucis avec MOTU : Je te recommande donc d'enregistrer en 24/96.
Pourquoi ? Parce qu'ensuite, lorsque tu vas triturer le son avec des effets, ton travail sera plus précis, et lors du retour à 16/44 le résultat sera plus riche ! MAIS l'écart - audible ? - dépend fortement du générateur sonore, du type de musique, et du type de dithering (appliquer tel ou tel procédé suivant le morceau, voire les passages !). Tu comprendra aisément que si tu composes en sons type sampleur AKAI 12 bits, ou si tu appliques des effets pour salir le sons, monter en résolution est discuttable, quoique !
Comme souvent, y'a pas de magie, mais y'a plusieurs recettes : tantôt ça colle à la peau, tantôt c'est en décalage...
Bon courage
9
Je viens de refaire des tests.
Après avoir tout essayé, y'a pas moyen, ça plante (ou ça n'enregistre rien) dès que je veux enregistrer autre chose que du 44.1 / 16. :8O:

Alors j'ai réinstallé Samplitude (sans l'update 7.22 cette fois-ci). Et là, surprise : dans Options / Système, le choix de driver "WDM" n'existe plus et il est remplaçé par "MME 24/32 WDM je sais pas quoi". Donc je choisi celui-là pour tester (avant je choisissait le WDM). Et là, nickel, toutes les entrées/sorties de la MOTU sont accessibles et j'arrive à enregistrer avec toutes les fréquences et résolutions possibles. :mdr:

Du coup, je crois que je ne vais pas installer l'update 7.22, vu que ça marche mieux sans apparemment...

Sinon, j'ai fais quelques tests de Dithering : je n'entends aucune différence entre ceux proposés, notamment les POW-r.
Par contre, en travaillant en haute résolution, la Room Simulator semble quand-même donner un son plus riche. Ce qui est normal en théorie.

A confirmer avec d'autres tests...
10
Alors j'ai encore fait une multitude de tests (et réeinstallé Samplitude et la MOTU).

Avec les drivers WDM : ça marche très bien sauf que ça ne veut pas enregistrer plus de 2 pistes simultanément en 24 bits :x:
Avec les drivers ASIO : ça marche très bien (même en 24 bits)...
... sauf que, en lecture, un son joué à gauche est envoyé vers une sortie droite de ma MOTU et vice versa ! :furieux:

Conclusion : je peux choisir entre 2 modes dans Options-Système : le mode WDM et le mode ASIO. MAis chacun de ces 2 modes a de gros défauts :(((
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.