Fender Bassman 100 (Silverface)
+
Fender Bassman 100 (Silverface)

Bassman 100 (Silverface), Tête d'ampli Basse de la marque Fender appartenant à la série Bassman.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Votre Bassman 100

 
AuteursMessages

Mikus62

offline
Mikus62
151 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 62

11 Posté le 02/06/2015 à 11:47:31
Citation de jefbyos :
Je ne comprends pas cette réponse Mikus62... Il n'y à aucune obligation de la sorte. Personnellement j'ai déjà employé mon BASSMANN 100 avec des baffles jusqu'à 16 Ohms sans le moindre problème (en respectant "à minima" la puissance de sortie de l'ampli, bien entendu). Ce serait l'inverse en réalité, si une tête est donnée pour une charge de 8 Ohms et n'est pas indiquée pour une utilisation avec une charge inférieure (ou réglée improprement, dans le cas d'une tête disposant d'un sélecteur d'impédance de sortie) : là il faut éviter de descendre en dessous des recommandations sous peine d'endommager son matériel.

Tout ceci est résumé ici...

https://fr.audiofanzine.com/construction-de-micros-amplis-pr/editorial/dossiers/une-histoire-d-ohms.html

Après j'ai peut-être mal compris le sens de cette remarque ?


C'est juste que le bassman 100 est donnée pour une charge total de sortie de 4 ohms

Une histoire d'ohms:
"L'impédance d'un ampli exprime la résistance que peut supporter (ou que s'attend à rencontrer) l'ampli quand on lui branche un baffle. En effet le circuit électronique est conçu pour fonctionner avec une impédance définie, souvent par construction très faible (environ dix fois moindre que celle du baffle associé), ce qui rend les étages de sortie particulièrement vulnérables aux trop fortes charges. C'est pourquoi les constructeurs expriment dans leurs notices l'impédance que peut supporter l'ampli. Si on lui oppose trop ou pas assez de résistance, on peut potentiellement (selon les cas, on le verra) risquer d'endommager l'ampli."

[ Dernière édition du message le 02/06/2015 à 11:55:18 ]

jefbyos

offline
jefbyos
186 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 92

12 Posté le 02/06/2015 à 14:33:05
Certes, mais plus loin dans la partie "branchement des baffles sur un ampli à lampes" :

Citation :
La règle est de brancher le ou les baffles sur un ampli réglé pour avoir une impédance égale ou plus faible que l’impédance totale des baffles.

(...)

Ainsi, si vous branchez un seul baffle en 8 ohms, sélectionnez l’impédance 8 ohms, ou moins. Si vous branchez deux baffles de 8 ohms chacun, sélectionnez l’impédance 4 ohms. Si vous branchez deux baffles de 16 ohms chacun, sélectionnez l’impédance 8 ohms, etc., reportez-vous aux calculs précédents pour connaître l’impédance de vos baffles branchés seuls ou en association.


Ceci étant, cela recoupe les différentes sources et discussions sur cet éternel problème de l'amplification lampes, ou l'on retrouve régulièrement des personnes préconisant de ne jamais dévier de l'impédance nominale de l'ampli. Par principe de précaution et de bonne utilisation, elles ont nécessairement plus raison que les autres. C'est l'assurance d'exploiter son matériel dans les meilleures conditions de sécurité et de performances - ou, du moins, celles prévues par le constructeur. Moi-même je possède un baffle en 4 Ohms dont je privilégie toujours l'utilisation, sauf rares occasions. Et je recherche toujours le matching quand je dois utiliser un autre baffle que le mien. Mais il m'est arrivé de devoir faire autrement, mon ampli n'en à absolument pas souffert...

D'autres indiquent prudemment qu'une telle configuration fatigue plus rapidement les composants de l'étage de sortie. Ce qui, de fait, ramène la discussion sur la conception de l'ampli et au choix des composants, déterminant une telle tolérance... Les amplis Fender de cette période sont réputés pour assez bien tolérer un mismatch (donné par certains tech à 2:1, supérieur comme inférieur). Les amplis Marshall, en revanche, sont réputés bien plus sensibles au mismatch. Bien sûr ce sont des généralités (ces deux marques n'ont pas produit qu'un ampli, et ont pu faire évoluer leur approvisionnement en composants selon les périodes, ect), bref : cela dépend du modèle et de sa conception, de sa fabrication en somme...

Ce à quoi il faudrait ajouter que l'impédance d'un baffle n'est pas fixe, elle varie en fonction de la fréquence à reproduire, de la charge acoustique... Ce serait trop simple sinon !

Voici un lien qui me semble assez intéressant au sujet de ces questions d'impédance :

http://www.geofex.com/tubeampfaq/tubefaq.htm#transformers
Revenir en haut de la page