Vibratos Guitare
Pièces détachées Guitare Vibratos Guitare
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Le top des vibratos pour guitare

top Les meilleurs types de vibratos pour guitare électrique
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Loin d’être un accessoire futile, le vibrato s’est imposé au fil du temps comme un élément central du jeu de nombreux guitaristes. Qu’ils soient adeptes de subtiles modulations en son clair ou de dive bombs rageurs et pleins de saturation, les amateurs de la tige ciblent souvent des types de vibratos précis. Il ne s’agit donc pas ici d’établir un top des fabricants, mais bien de choisir parmi les grands archétypes du monde de la Whammy Bar. Et vous, quel est votre type de vibrato préféré ?

Quel est votre type de vibrato pour guitare préféré ?

  • 1 Vibrato Bigsby (107 - 27%)
  • 2 Vibrato avec sillet bloque cordes de type Floyd Rose (99 - 25%)
  • 3 Vibrato avec sillet bloque cordes pivotant sur roulement à bille de type Kahler ou Vigier (64 - 16%)
  • 4 Vibrato flottant à 2 vis de type Fender (48 - 12%)
  • 5 Vibrato de type Jazzmaster ou Jaguar (42 - 10%)
  • 6 Vibrato dit « vintage » à 6 vis de type Fender (37 - 9%)
  • 7 Vibrato de type Maestro Vibrola (6 - 1%)
Sondage réalisé du 29/05/2016 au 06/06/2016 - 403 participants - 1 réponse par participant

Résultats

Vous avez majoritairement plébiscité deux types de vibratos bien différents dans notre dernier sondage : le vibrato Bigsby et le Floyd Rose. Esprit vintage et modernité se côtoient donc dans notre top, également marqué par une quasi-égalité entre les vibratos pivotant sur roulement à billes, les vibratos flottants à deux points, et les vibratos de Jazzmaster et Jaguar. Quelques votes seulement les séparent, et ils intègrent donc à égalité notre podium :

N° 1 - Vibrato Bigsby

Le Bigsby est l’un des premiers vibratos à s’être imposé dans l’univers de la guitare, et ce, dès les années 50. À la base, Paul Bigsby était censé améliorer le Vibrola Kauffman du guitariste Merle Travis. Mais devant les difficultés de tenue d’accord rencontrées, il élabora finalement un tout nouveau système. Son fonctionnement est très simple : la tige est reliée à une plaque en métal pivotante, à laquelle les cordes sont attachées. Il est alors possible de faire varier la hauteur des notes jouées de quelques demi-tons supérieurs ou inférieurs. Si le Bigsby n’est pas le vibrato le plus réputé pour sa tenue d’accord, son look « à l’ancienne » et son efficacité tout en subtilité lui confèrent encore aujourd’hui un pouvoir de séduction indéniable. On le retrouve ainsi sur de nombreux modèles des plus grandes marques comme Epiphone, Fender, Gibson, Gretsch, ou encore Guild.

N° 2 - Vibrato de type Floyd Rose

À l’image de Bigsby, la société Floyd Rose est avant tout l’histoire d’un homme. Marqué par les expérimentations de Hendrix et de Ritchie Blackmore avec leurs vibratos de Stratocaster, le jeune guitariste amateur Floyd D. Rose se heurta rapidement aux problèmes d’accordage. Il faut dire que le bon vieux 6 points supportait mal les excès. Une rapide analyse convainquit Rose qu’un blocage des cordes au niveau du sillet pourrait garantir la stabilité de l’accord. Après un premier test concluant à l’aide d’un tube de super-glue, il se mit à élaborer le fameux sillet bloque-cordes. Le Floyd Rose était né. Très vite, des artistes s’emparent du nouveau système, dont la légende Eddie Van Halen. Ce dernier participera même au parachèvement du Floyd Rose en posant les bases du Fine Tuner, ces petites molettes permettant d’accorder la guitare au niveau du chevalet. Aujourd’hui, le Floyd Rose a conquis la planète et s’est imposé comme un symbole du heavy métal et des musiques rock extrêmes. Il a posé les jalons d’une nouvelle approche du vibrato, et de nombreuses marques se sont engouffrées dans cette vague.

N° 3 - Vibratos pivotant sur roulement à billes, flottant à deux points, et de type Jazzmaster/Jaguar

C’est un trio qui occupe la troisième place de notre classement. Dans la droite lignée du Floyd Rose et de ses héritiers, vous avez été nombreux a plébisciter les vibratos avec bloque-cordes pivotant sur roulement à billes et systèmes affiliés. Avec ces mécanismes, les couteaux permettant au vibrato de pivoter sont remplacés par des roulements beaucoup plus sûrs et durables. Que ce soit les systèmes de Kahler ou de Vigier, nous avons probablement affaire aux vibratos « extrêmes » les plus perfectionnés. Les deux autres systèmes partageant cette troisième place sont plus classiques. Le vibrato à deux points a remplacé le traditionnel 6 points sur de nombreux modèles Fender. Plus flottant que son illustre aîné, il permet des variations un peu plus amples. La tige vissée a aussi fait place à une tige Pop-In plus pratique. Enfin, c’est un outsider surprenant qui complète notre top : le vibrato des guitares Jazzmaster et Jaguar. Fixé sur la plaque du cordier entre les cordes de Si et Mi, la tige actionne un ressort caché sous la plaque qui fait pivoter le bout de métal auquel les cordes sont attachées. Ce système unique cher aux artistes Surf Rock possède même un mécanisme pour bloquer le cordier, et ainsi préserver son accordage même lorsqu’une corde est cassée. Attention tout de même, puisqu’il nécessite un réglage aux petits oignons pour être efficace et pour bien placer la tige qui ne se visse pas.

Vous pouviez voter pour :

  • Vibrato de type Maestro Vibrola
  • Vibrato Bigsby
  • Vibrato dit « vintage » à 6 vis de type Fender
  • Vibrato de type Jazzmaster ou Jaguar
  • Vibrato flottant à 2 vis de type Fender
  • Vibrato avec sillet bloque cordes de type Floyd Rose
  • Vibrato avec sillet bloque cordes pivotant sur roulement à bille de type Kahler ou Vigier
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail