Overdrives guitare
Effets à saturation pour guitare Overdrives guitare
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Les meilleures pédales d'overdrive pour guitare électrique

Bien débuter Le top des pédales d'overdrive pour guitare
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

La pédale d'overdrive est un classique intemporel des effets destinés à la guitare, et trouver l'overdrive de ses rêves est bien souvent l'aventure de toute une vie. C'est un véritable objet de culte, dont les fabricants se sont emparés en multipliant l’offre au fil des années. Face à ce marché saturé, il est difficile d'y voir clair et de naviguer sereinement parmi les produits. Nous vous proposons donc d'éclairer votre prochain en partageant votre expérience, et en votant pour votre machine préférée parmi une sélection de 34 pédales incontournables.

Quelle est votre pédale d'overdrive pour guitare préférée ?

  • 1Ibanez TS808 Tube Screamer(130 - 16%)
  • 2Ibanez TS9(99 - 12%)
  • 3Fulltone OCD Obsessive Compulsive Overdrive Pedal(88 - 11%)
  • 4Xotic BB Preamp(51 - 6%)
  • 5Boss SD-1 Super Overdrive(48 - 6%)
  • 6Maxon OD-808(48 - 6%)
  • 7Boss BD-2 Blues Driver(36 - 4%)
  • 8Klon KTR Centaur Overdrive(33 - 4%)
  • 9Electro-Harmonix Soul Food(23 - 3%)
  • 10MXR Custom Badass Modified Overdrive(23 - 3%)
  • 11Fulltone Fulldrive2 Mosfet(23 - 3%)
  • 12AnalogMan King of Tone(20 - 2%)
  • 13Maxon OD-9(20 - 2%)
  • 14Moog MF-Drive(17 - 2%)
  • 15Mad Professor Sweet Honey Factory(15 - 2%)
  • 16Blackstar LT-Drive(14 - 2%)
  • 17Joyo JF-02 Ultimate Overdrive Pedal(13 - 2%)
  • 18Bogner Ecstasy Blue(11 - 1%)
  • 19Electro-Harmonix Germanium Overdrive Pedal(10 - 1%)
  • 20Suhr Shiba Drive(10 - 1%)
  • 21Way Huge Pork Loin(9 - 1%)
  • 22Catalinbread Dirty Little Secret MKIII(8 - 1%)
  • 23Visual Sound Route 808(8 - 1%)
  • 24TC Electronic MojoMojo(7 - 1%)
  • 25Marshall BB2-Bluesbreaker II(7 - 1%)
  • 26Wampler Paisley Drive(7 - 1%)
  • 27Mooer Green Mile(5 - 1%)
  • 28JHS Charlie Brown V4(5 - 1%)
  • 29Digitech DOD Overdrive Preamp 250(5 - 1%)
  • 30Carl Martin Classic DC Drive(4 - 0%)
  • 31Mooer Blues Crab(3 - 0%)
  • 32Keeley Electronics Red Dirt(3 - 0%)
  • 33Bogner La Grange(2 - 0%)
  • 34T-Rex Alberta II(2 - 0%)
Sondage réalisé du 01/07/2016 au 11/07/2016 - 807 participants - 1 réponse par participant

Résultats :

Sans grande surprise, notre top des pédales d’overdrive pour guitare a consacré les classiques du genre. Un trio se détache largement, avec à sa tête la TS808 d’Ibanez. Les cinq places suivantes sont dominées par les pédales phares de Boss et les Tube Screamer version Maxon. Heureusement, quelques trublions se sont invités dans la cour des grands, dont Xotic et son BB Preamp !

C’est parti pour un petit tour d’horizon des 8 premières pédales de notre classement.

 

N° 1 - Ibanez TS808 (prix moyen : 196€)

Est-il nécessaire de présenter la plus célèbre des pédales d’overdrive ? Son boîtier vert en a fait fantasmer plus d’un depuis sa sortie à la fin des années 70. Il faut dire que la TS808 est passée entre les mains des plus grands guitaristes, et qu’elle a contribué à façonner le son de tout un pan du blues rock. Appréciée pour sa capacité à faire sortir un instrument du mix, la TS808 est toujours au catalogue d’Ibanez. Le modèle aujourd’hui proposé par la marque reprend la puce japonaise JRC-4558 d’origine (il ne s’agit pas pour autant des puces d’époque), mais des versions différentes ont été commercialisées, dont certaines équipées d’une puce Texas Instruments RC4558P. Des modèles Reissue et Anniversary sont régulièrement proposés pour rendre hommage à d’anciennes itérations de la TS808.

 

N° 2 - Ibanez TS9 (prix moyen : 139 €)

Sortie au début des années 80, cette pédale reprend le circuit de sa grande sœur, la TS808, mais avec une section de sortie retravaillée. Le son est donc très proche de la Tube Screamer originale, mais il est réputé plus doux et moins brillant.

Certains modèles possèdent une puce JRC-4558D, mais d’autres versions ont également été commercialisées notamment avec des puces JRC-2043DD ou TA75558. La Reissue actuellement proposée par Ibanez embarque cette dernière, alors que Maxon utilise une JRC-4558D (aujourd’hui renommée NJM) pour son OD-9 (12e de ce sondage).

 

N° 3 - Fulltone OCD (prix moyen : 159 €)

Bien qu’elle soit moins célèbre que les modèles Ibanez que nous venons d’évoquer, l’OCD jouit également d’une excellente réputation et est l’un des best-sellers des Américains de Fulltone. Elle doit probablement cela à la volonté de Michael Fuller de proposer une pédale d’overdrive ne sacrifiant pas la dynamique malgré le procédé d’écrêtage à diode.

L’amplificateur opérationnel de la machine utilise un transistor JFET et une paire de transistors MOSFET plus loin dans la chaîne. Sa conception lui offre une grande polyvalence, et une réserve de gain importante.

 

N° 4 - Xotic BB Preamp (prix moyen : 236 €)

Xotic fait figure de Petit Poucet parmi les grands noms de notre top. Pour autant, ces Californiens se sont imposés petit à petit dans l’industrie de la pédale guitare, et ce dès leur lancement en 1998.  Le BB Preamp peut faire office de clean boost de 30 dB+, mais possède également un étage de préamplification pour obtenir un overdrive plus compressé et doux. Ajoutez à cela un EQ 2 bandes en lieu et place du traditionnel bouton de tonalité, et vous obtenez une excellente pédale plébiscitée par nos lecteurs.

 

N° 5 - Maxon OD808 (prix moyen : 116 €)

Lorsque la firme japonaise Ibanez commença à commercialiser des pédales au début des années 70, son fondateur Hoshino Gakki se tourna vers la société Nisshin Onpa spécialisée dans la pédale OEM, et conclut un accord de licence. C’est donc Nisshin Onpa qui conçut et produisit de nombreuses pédales estampillées Ibanez dès 1974. En 2002, la collaboration entre les deux firmes a cessé, et Nisshin Onpa a continué sa production de Tube Screamer sous l’alias Maxon.

L’OD808 reprend la puce JRC4558 classique de la TS808, mais des résistances ont été modifiées pour obtenir moins de bruits intempestifs. Cette version possède un boîtier plus petit, et est vendue moins cher que sa concurrente.

 

N° 6 - Boss SD-1 (prix moyen : 54 €)

Entre Boss et les guitaristes se joue une relation d’amour/haine. Parfois critiqués, les effets du japonais s’avèrent pourtant être d’excellents rapports qualité-prix, et on les retrouve par conséquent sur de nombreux pedalboad à travers le monde. La SD-1 fit son apparition au début des années 80, où l’ambiance était chaude et les mecs rentraient. Elle est très semblable à la TS808, mais avec un écrêtage asymétrique, ce qui lui confère un peu plus de volume, et plus d’harmoniques.

Jusque dans les années 90, les SD-1 étaient fabriqués au Japon, puis la production fut délocalisée à Taiwan. Si les modèles japonais et taiwanais embarquent tous une puce JRC4558DD, ils sont différents par bien des aspects. De nombreux composants et matériaux ne sont pas communs, et l’assemblage des pédales made in Taiwan est parfois critiqué pour sa qualité plus faible.

 

N° 7 - Boss BD-2 (prix moyen : 84 €)

Initialement destinée aux joueurs de blues, la BD-2 est un classique dans l’univers des pédales d’overdrive. Elle est souvent considérée comme plus transparente que la TS808, et se concentre moins sur les fréquences médiums. Les graves et les aigus seront donc plus mis en valeur. Certains guitaristes la trouvent d’ailleurs un peu criarde sur un ampli clean de type Fender. Mais, comme souvent avec les grands standards peu onéreux, de nombreuses modifications sont possibles en passant par des « moddeurs » talentueux comme Keeley ou AnalogMan.

 

N° 8 - Klon KTR

Attention, pédale de légende ! La KTR est une réplique de la Klon Centaur. Le modèle original a été lancé en 1994, et s’est vite imposé comme une réussite absolue, avec notamment comme ambassadeur l’immense Jeff Beck. Bill Finnegan, son concepteur, cherchait à reproduire le son de son Fender Twin Reverb poussé à fond, mais à plus faible volume. Déçu par les TS808 et TS9 (encore elles !), il s’attela à créer un overdrive dont le son serait moins compressé et plus vaste avec des fréquences basses. Aidé par deux ingénieurs diplômés du MIT, il travailla avec acharnement (près de 60 heures par semaine selon lui) pour concevoir une pédale haut de gamme dont le moindre composant était personnalisé. Ainsi naquit la Klon Centaur. Pendant 15 ans, Finnegan produisit 8 000 exemplaires, avant de stopper brutalement son activité, harassé par le travail accompli.

En 2008, il commença à imaginer un successeur à la Centaur, mais dont la conception permettrait une production plus aisée et plus importante : la KTR. Plus petite que son illustre prédécesseur, elle reprend ses circuits et son fonctionnement, dont son système unique d’écrêtage à diode à semi-conducteur au germanium. Toutefois, la KTR utilise des composants montés en surface à l’inverse de la Centaur classique. Finnegan a également ajouté un switch pour choisir entre le mode d’origine avec buffer, et un nouveau mode True Bypass.

 

Les autres pédales de ce sondage :

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail