• J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

fp 6400 lab et pro 8001

 
AuteursMessages

mikesws

offline
mikesws
103 posts au compteur
Posteur AFfiné

31 Posté le 26/09/2012 à 18:37:39
Bonjour

Les deux amplis se valent en terme de caractéristiques, bande passante, taux de distorsion, réjection en mode commun, rapport signal/bruit,...

Je rappel que ces amplis travaillent sur une fréquence allant de 20 HZ à 20 KHz, maintenant, si un ampli reproduit une fréquence basse avec un son plus sec, c'est peut être qu'il à plus de dynamique, mais pour en être certain, il faudrait la courbe de fréquence.

Maintenant, il me paraît évident que l'association enceinte/ampli/proc doit rendre un son naturel, sans coloration du son.

C'est à celui qui utilise le système de bien gérer les paramètres des proc afin d'amener l'ensemble de son matos à ce qu'il souhaite en terme de son.

Entre nous un ampli à découpage peut aussi reproduire les basses fréquences avec beaucoup de dynamique et de rondeur, il suffit de bien régler

Bien à vous.

Djmrxpro

offline
Djmrxpro
376 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 185

32 Posté le 27/09/2012 à 10:35:17
Je doute pas qu'un ampli a découpage peut etre très bon sur les basses fréquences, la preuve le T.Amp qui est aussi a découpages m'a donné de très bons résultats.

Ce que je ne comprend pas, c'est qu'en y mettant le lab a la place je me retrouve avec un son vraiment très sec qui n'a plus de rondeur, est-ce qu'il aurait fallu compenser en augmentant un peu le 30-40Hz sur le proc ?

dj64_dodo

offline
dj64_dodo
38 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 147

33 Posté le 27/09/2012 à 14:03:16
Salut,
J'aurai tendance à gonfler un peu plus haut pour avoir de la rondeur justement. Déjà niveau filtrage je ferai du 30-120Hz (c'est ce que j'ai sur le mien).
De toute façon il n'y a pas de règle générale, et puis ça dépend de ce que toi tu veux. Donc je te conseille d'essayer différents réglages et de voir celui qui te parle le plus :)

Dorian

brikabrak

offline
brikabrak
4951 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 752

34 Posté le 27/09/2012 à 14:50:21
Bien-sur il y a toujours moyen de corriger pour obtenir le résultat souhaité, mais cela n'explique pas la différence de son entre les deux appareils qui sont censés n'apporter aucune correction...

Djmrxpro

offline
Djmrxpro
376 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 185

35 Posté le 30/09/2012 à 20:09:00
Personne n'a donc eu l'occasion de comparer le Lab. avec un autre ampli dans les mêmes conditions / réglages ?

igoranet

offline
igoranet
13 posts au compteur
Nouvel AFfilié

36 Posté le 08/10/2012 à 15:17:30
Bonjour,

Je vais bientôt monter un Lab 6400 pour mes tetes medium aigu et à la lumièere de ce que vous en dites il semblerait que c'est un excellent et puissant ampli mais avec aucune reserve de puissance (ratio P impulse/P rms) comme peut avoir n'importe quel bon ampli à alimentation traditionnelle pour lequel on aura toujours un peu de gras (durant très peu de temps ,quelques millisecondes) au dessus de la puissance nominale RMS affichée.

Quelqu'un pourrait me dire si sur des cretes court terme, le Lab peut dépasser legerement 2300 W 4 Ohms ou s'il en est purement et simplement incapable ?

Cordialement,

"Douter de tout ou croire en tout sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir"

tkc_toub

offline
tkc_toub
144 posts au compteur
Posteur AFfiné

37 Posté le 08/10/2012 à 20:25:50
igoranet : la réponse est non.Tu peu le lire toi même sur le pdf du modèle ici :
http://labgruppen.com/media/downloads/product/fP6400_ETL_spec.pdf

Pour l'histoire du son sec: il se peut aussi qu'un de tes ampli déforme le son positivement, du coup l'autre a coté parait sale.C'est un erreur que je fait souvent, avec le bon matos qui te retranscrit fidèlement un enregistrement dégeux!Ce même enregistrement qui passe "bien" sur un matos dégueux ^^.

[ Dernière édition du message le 08/10/2012 à 20:32:49 ]

igoranet

offline
igoranet
13 posts au compteur
Nouvel AFfilié

38 Posté le 09/10/2012 à 10:30:57
Citation de tkc_toub :
igoranet : la réponse est non.Tu peu le lire toi même sur le pdf du modèle ici :
http://labgruppen.com/media/downloads/product/fP6400_ETL_spec.pdf


Ok je prends note de ta réponse. J'avais effectivement lu cette spec du 6400 spécifiant sa Prms sous toute charge, et j'ai aussi noté qu'il y est spécifié des voltages peak "no load" autrement dit les tensions de cretes maximales que peut sortir l'ampli sans charge.
Ma question était : Quid avec charge ?

Bref, ta réponse a le mérite d'exister mais le document cité ne répond pas vraiment à ma question.

Exemple de document Crown qui y répond (pour du Macrotech):
http://www.crownaudio.com/media/pdf/amps/125113.pdf voir page 18 "specifications"

On y apprend la tenue en puissance sur une impulsion (One cycle tone burst) à diverses frequences ainsi que pour un train d'impulsions d'une durée de 40 mS suivant aussi la fréquence.

Dans cette exemple, pouir le modele 230 V la puissance en pont sous 4 Ohms (charge maxi) est de 2800Wrms (average) à 0.1% de THD+N.
Et le même modele dans la même config peut fournir 4040 W sur un train d'onde de 40 mS à 50 Hz ce qui pour dépoter un caisson de basse est tout à fait indiqué.

Bon c'était juste un exemple pour être certain qu'on parle bien de la même chose concernant le FP6400 mais je n'ai pas vu dans la spec que tu as mise en ligne de mention de tenue au impulsions breves etc.. comme c'est précisé pour le Crown, d'où mon questionnement.

Si tu confirmes ta réponse précédente, peux tu STP m'expliquer comment tu le sais.

Cordialement,

"Douter de tout ou croire en tout sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir"

Nick Zefish

offline
Nick Zefish
10224 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 170

39 Posté le 09/10/2012 à 18:54:37
Mais... accessoirement, quel est le but de ta question ? Que veux-tu en faire ?
Les amplis délivrent en impulsionnel une puissance légèrement supérieure à leur puissance "RMS" (typiquement 1 ou 2dB). C'est variable d'un ampli à l'autre, c'est aussi variable suivant la durée de l'impulsion, etc. Mais ce que l'on utilise généralement, c'est la puissance RMS et on dimensionne tout le système en utilisant cette donnée.

igoranet

offline
igoranet
13 posts au compteur
Nouvel AFfilié

40 Posté le 09/10/2012 à 19:27:10
Citation de Nick Zefish :
Mais... accessoirement, quel est le but de ta question ? Que veux-tu en faire ?
Les amplis délivrent en impulsionnel une puissance légèrement supérieure à leur puissance "RMS" (typiquement 1 ou 2dB). C'est variable d'un ampli à l'autre, c'est aussi variable suivant la durée de l'impulsion, etc. Mais ce que l'on utilise généralement, c'est la puissance RMS et on dimensionne tout le système en utilisant cette donnée.


Voila c'est ça. En général les amplis disposent de 1 ou 2 dB de gras. Sur du Crown MAcrotech c'est clair dans le grave.

Ce que je souhaite c'est caler mes limiteurs peak non pas à la puissance RMS de l'ampli mais à leur puissance impulsionnelle (donc 1 ou 2 dB de plus?) sans pour autant être en danger le système sachant:

1) Que les limiteurs peak ont un temps d'attaque nul (je me demande même si c'est pas un look ahead)
2) que les enceintes concernées (tops) peuvent encaisser aussi cette puissance en peak: Les tops (2 en // 4Ohms par coté) peuvent encaisser 3000 W peak. Le LAb fait 2300W RMS@4 Omhs.

Bref, je veux exploiter à fond le système et ses capacités dynamiques.
Mais ce que je crois c'est qu'avec le Lab (du fait de sa conception et son alim) je n'ai simplement aucun gras au dessus du RMS, même sur 40, 20 ou 10 ou seulement 2 mS.
D'où ma question pour en avoir le coeur net: Quel puissance peak pour le Lab sous 4 Ohms ?

Pour la tenue en puissance sur le RMS du signal (norme AES en ce qui concerne les enceintes) c'est autre chose, géré par ailleurs, avec un limiteur RMS calé bien plus bas.

"Douter de tout ou croire en tout sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir"

Revenir en haut de la page