Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Sujet Editorial du 5 janvier 2019 : commentaires

  • 81 réponses
  • 23 participants
  • 2 473 vues
  • 20 followers
Los Teignos

Los Teignos

8436 posts au compteur
Administrateur·trice du site
Premier post
1 Posté le 05/01/2019 à 01:50:05

Ayé ! L’année 2019 est officiellement là, accompagnée de son usuel cortège de voeux et de bonnes résolutions. Pour ce premier édito de l’année, l’heure sera toutefois au bilan pour l’industrie du disque qui semblerait proche de dire au revoir à la vente de musique sur supports physiques comme dématérialisés. En 2018, une étude nous informe que les ventes d’albums aux USA se seraient effondrées de 18,2%, tandis que celles des morceaux auraient chuté de 28,8%. En vis-à-vis de cela, la consommation de musique en streaming aurait augmenté de 35,4% sur la même période. Bref, le cercueil n’est sans doute pas encore complètement cloué, mais il semble bien que dans la musique comme dans le cinéma ou le monde du logiciel, on passe d’une consommation de produits à une consommation de services.

Fort heureusement pour nous, les instruments sont encore bien réels, même si les baffles se dématérialisent eux-aussi. La preuve avec la pédale BluGuitar en test cette semaine, une petite boîte bleue qui a plus d’un cabinet sous le capot.

Sur ce, bon week et à la semaine prochaine.

Los Teignos
From Ze AudioTeam

__________________________________________________________________________________
Le GIEC chiffre à 3,3 milliards le nombre de victimes du réchauffement climatique. On en parle ?

 

nem

nem

1256 posts au compteur
AFicionado·a
2 Posté le 05/01/2019 à 03:26:39
Musella

Musella

1102 posts au compteur
AFicionado·a
3 Posté le 05/01/2019 à 04:06:34
Citation : "...mais il semble bien que dans la musique comme dans le cinéma ou le monde du logiciel, on passe d’une consommation de produits à une consommation de services."

Je ne suis pas d'accord avec ce qui se dessine !
On veut nous orienter vers ce système car il est le plus rentable pour eux !

On va louer de la musique, de la vidéo, du logiciel que l'on ne pourra plus écouter comme l'on veut car nous ne possédons pas, physiquement, le support :

On parle du pouvoir d'achat mais on ne parle pas de l'argent que l'on nous prend tous les mois pour, justement, ces abonnements à tel ou tel truc ! C'est une belle arnaque !!!

Je suis peut-être de la vieille école mais j'aime avoir mon support de musique, que j'ai acheté, car il y a toute une symbolique derrière !
Certes j'ai un abonnement à Deezer mais c'est pour écouter ce que je compte acheter ! Cela me permets d'être plus sûr de mon achat.

On va bientôt nous dire que c'est pas écolo d'avoir des vinyles, des CD et qu'il faut, tout comme pour le papier, s'en passer !

Alors voilà, je n'adhère pas à ce système du tout dématérialisé car il ne me correspond pas.

J'imagine la bibliothèque du futur : une boîte à chaussure, remplie de cartes mémoire, collée sur le mur avec des LEDs clignotantes !
Je préfère largement mon grand meuble en bois, avec mes très vieux livres, remplis d'histoires, de souvenirs, d'aventures, de gravures et d'images...

J'ai beau être informaticien, je reste attaché à la culture du vrai support de culture et de logiciels !

[ Dernière édition du message le 05/01/2019 à 04:09:04 ]

Supermoskito2030

Supermoskito2030

20 posts au compteur
Nouvel·le AFfilié·e
4 Posté le 05/01/2019 à 04:08:14
Hello ! Une bonne année 2019 à toutes et à tous, immatérielle ou pas... :oo: vive la musique, sous toutes ses formes !
Anonyme

Anonyme

Ce·tte membre n’existe plus
5 Posté le 05/01/2019 à 06:39:18
Pareil que Musella. Je viens même d'acheter un CD... :-D
Je compte en acheter un autre dans les prochains jours, des vieilleries il est vrai. Clapton, King Crimson.
J'achète mes bouquins dans une librairie indépendante, après m'être promené dans les rayons. Ou alors je zyeute sur le net des idées avant de passer commande chez mon libraire préféré. Je vais au cinéma dans ma salle municipale ou toujours chez des indépendants, jamais de multiplex, j'ai pas d'abonnement à des machins genre Netflix. Je refuse d'utiliser Uber (vu que j'ai pas de smartphone ça aide), Air B'n'B, Deliveroo et consorts...
Ma maigre, petite, modeste contribution à la préservation d'un vieux modèle social et culturel.

Citation :
On va bientôt nous dire que c'est pas écolo d'avoir des vinyles, des CD et qu'il faut, tout comme pour le papier, s'en passer !

Quant on sait la consommation d'énergie d'un data center, qu'on fout sous les latitudes les plus septentrionales pour mieux les refroidir... et mieux réchauffer l'atmosphère. Bref, la culture ça pollue. :oops2:

A y est, j'ai fait mon vieux con.
Bonne année à tous, joyeuses pâques et tout ça...
Wills01

Wills01

198 posts au compteur
Posteur·euse AFfiné·e
6 Posté le 05/01/2019 à 07:30:31
S’il y a toujours deux heures de queue a l’entree du musee d’Orsay, c’est que l’art de la peinture reste noble et rare... pourtant, on peut tous aller voir sur la toile des excellentes photos de tous ces tableaux... et bien, en musique, je pense que c’est un peu pareil... entendre une musique dans le metro, dans les magasins et dans son smartphone toute la journee n’arrivera pas a tuer le plaisir que prendront toujours les amateurs d’art et qu’ils continueront a prendre le temps d’ecouter un bon Jazz dans un sous sol surchauffé ou une chorale dans une église si tel est leur gout. Cette dematerialisation a outrance touche surtout la musique de tous les jours, les petits tubes concoctés en serie sur un modèle rythmique et un format bien calibre... Donc, non, la musique qui dure, celle qui trzverse les ages, ne peut pas etre un « service » comme un tableau de Cezanne ne peut etre remplace par des clips sur la Provence...

L’art ne se décrète pas… il se constate..

legeje

legeje

52 posts au compteur
Posteur·euse AFfranchi·e
7 Posté le 05/01/2019 à 07:37:10
Une bonne annee a vous tous ,
Concernant le vinyle il faut dire que les magasins sont inondés de repressages a 15€-20€-30€ alors que l'on trouvent encore
les originaux a 2€ en brocante.
Anonyme

Anonyme

Ce·tte membre n’existe plus
8 Posté le 05/01/2019 à 07:46:48
Le numérique c'est quand même vachement mieux :bravo:

Meilleurs vœux, toussa ... :8)
olosphère.music

olosphère.music

1 post au compteur
Nouvel·le AFfilié·e
9 Posté le 05/01/2019 à 08:52:21
Le transport ferroviaire à tué le transport fluvial... la dématérialisation efface peu à peu les supports physiques. Les artistes doivent monter sur scène (ou exposer) pour gagner leur vie, fini les royalties conséquentes et cela fait le bonheur des organisateurs de spectacles privés et publics. Le changement par internet est plutôt un progrès je trouve.
the ephemeral

the ephemeral

1697 posts au compteur
AFicionado·a
10 Posté le 05/01/2019 à 09:05:58
Citation :
l’heure sera toutefois au bilan pour l’industrie du disque qui semblerait proche de dire au revoir à la vente de musique sur supports physiques comme dématérialisés.


Quid du rôle du musicien/artiste dans notre société aujourd'hui :???:

Á quoi bon continuer de branler égoïstement le manche de ma guitare seul dans mon coin si je sais que mes créations ne seront jamais reconnues à leurs justes valeurs ? :volatil:

Ou bien alors jouer simplement "pour le plaisir" ? :noidea::lol:

L'ère du numérique c'est surtout l'ère des plaisirs solitaires, bien qu'il parait qu'on peut aussi faire joujou en réseau, afin de se sentir moins "déshumaniser" (mais qu'est ce que je raconte) :?!:

Il y avait un disque de je ne sais plus trop qui ... je ne sais plus quand ... le titre était Ok Computer je crois ... un album concept, qui traitait essentiellement des aspects négatifs de la société moderne, tels que le malaise social, le consumérisme ou encore la stagnation politique (wikipédia)
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.