Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Pédago
73 réactions

Comment financer sa démo ?

Les solutions de financement pour enregistrer un E.P.

En 2007, Radiohead fit un pied de nez mémorable à l’ensemble de l’industrie musicale : leur album sortait alors en téléchargement direct depuis leur propre site plusieurs mois avant qu’il ne soit disponible dans les bacs, et surtout, son prix était librement fixé par l’internaute. Cela n’empêcha aucunement les Anglais de faire un carton et permit même de créer des émules.

Vos préten­tions ne sont peut-être pas aussi élevées, néan­moins, la réali­sa­tion d’une démo de qualité, notam­ment lorsqu’on souhaite enre­gis­trer « live en studio », néces­site de mettre la main au porte-monnaie. Or, lorsque ce dernier est drama­tique­ment vide, la solu­tion la plus simple et la moins risquée consiste à deman­der à son public, exis­tant et/ou poten­tiel, de parti­ci­per au finan­ce­ment.

Le finan­ce­ment parti­ci­pa­tif

Le prin­cipe de base est simple : vous êtes un petit (ou un gros !) groupe qui veut enre­gis­trer une demo, un single, un album, un clip… de bonne qualité, dans un studio correct avec un « ingé son » digne de ce nom. Pour cela, vous avez besoin de fonds, mais vous n’en aurez que lorsque vous aurez vendu votre musique une fois qu’elle sera enre­gis­trée, et nous savons tous à quel point il est diffi­cile de vendre de la musique de nos jours.

Tradi­tion­nel­le­ment, les maisons de disques distri­buaient des « avances » sur les ventes de disques afin que le groupe soit en mesure de faire face aux frais engen­drés par l’en­re­gis­tre­ment. Le finan­ce­ment parti­ci­pa­tif offre grosso modo la même chose, sauf que ce sont les fans qui sortent le cash pour vous aider à réali­ser votre E.P. (ou single, album, clip…). En contre­par­tie, vous serez tenus de leur donner… ce que vous voulez, en fonc­tion du montant déboursé. Par exemple : pour 5 € : un auto-collant, pour 15 € : la démo en télé­char­ge­ment en format non compressé, pour 1000 € : un jaquard à l’ef­fi­gie des musi­ciens tricoté à la main par votre grand-mère… 

La majo­rité des plate­formes ne valident les dons et les contre­par­ties que lorsque le plafond est atteint, ce qui limite les risques de se retrou­ver sur la paille en ayant dû hono­rer ses commandes sans avoir eu assez de fonds pour pouvoir effec­tuer un enre­gis­tre­ment conve­nable. 

Pour conqué­rir la France et l’Eu­rope

Financer son projet musical

Le système génère tant d’ar­gent que les sites de « crowd­fun­ding » pullulent. Ainsi, je ne présen­te­rai ici que les « poids lourds » du secteur, qui ont au mini­mum 3 ans de présence sur le web.

My Major Company : Fondé par Michaël Gold­man (le fils de Jean-Jacques), le site français fonc­tionne à plein tube. La commis­sion s’élève à 10 % de la somme totale.

Ulule : Les Pari­siens s’ap­puient sur leurs statis­tiques mises à jour en temps réel pour affir­mer être le plus grand site euro­péen de crowd­fun­ding. Les frais de fonc­tion­ne­ment vont de 2 à 8 %, en fonc­tion de la somme collec­tée et du type de paie­ment choisi par les inter­nautes.

Kiss Kiss Bank Bank : Le site de crowd­fun­ding publie un taux de réus­site supé­rieur à 66 % pour les projets musi­caux. La plate­forme prélève 8 % des fonds collec­tés, dont 3 % de frais bancaires. 

Les trois sites annoncent des sommes totales collec­tées très proches, autour des 20 millions d’eu­ros chacun, ils sont joignables par télé­phone et dispo­nibles par mail pour vous aider à créer votre projet en ligne. 

Pour conqué­rir le monde

Indie­gogo : Ce géant du finan­ce­ment parti­ci­pa­tif, présent dans plus de 224 pays, propose de verser les deniers récol­tés même si l’objec­tif n’est pas atteint, moyen­nant un prélè­ve­ment de 9 %. Le taux tombe à 4 % en cas de réus­site du projet auquel il faut ajou­ter, dans les deux cas, 3 à 5 % de frais bancaires. Les corres­pon­dances s’ef­fec­tuent exclu­si­ve­ment par mail.

Kicks­tar­ter : La plate­forme a dépassé le milliard de dollars collec­tés grâce à une présence impor­tante sur le marché améri­cain malgré un taux de réus­site se situant autour des 40 % et un système « tout ou rien » du même genre que ceux utili­sés par les « petites » boites françaises précé­dem­ment citées, en récol­tant 5 % des recettes. Pour anglo­philes compé­tents et ambi­tieux. 

Les alter­na­tives

N’ou­bliez pas que d’autres systèmes de finan­ce­ment exis­taient avant l’ap­pa­ri­tion de l’ADSL et que certaines formes de mécé­nat persistent malgré la crise. Pensez notam­ment à contac­ter le service cultu­rel de votre mairie, qui peut parfois mettre un local à votre dispo­si­tion le temps d’un enre­gis­tre­ment ou à certaines banques, qui orga­nisent régu­liè­re­ment des concours pour jeunes musi­ciens sans le sou. 

Enfin, vous pouvez mutua­li­ser vos besoins avec d’autres musi­ciens/groupes pour divi­ser le coût de certains inves­tis­se­ments, en expo­sant votre projet sur Mupiz, l’in­dis­pen­sable réseau social virtuel du musi­cien.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.