Bien Débuter
Forums thématiques Bien Débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Astuces et conseils pour doubler ses prises

Bien débuter Doubler, c'est facile
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

L'un des moyens les plus efficaces de donner plus d'ampleur et de puissance à une piste est de la doubler.

L'exemple typique concerne les parties de guitare rythmique qui, une fois doublées, peuvent réellement épaissir le son d'un mix tout en favorisant une image stéréo équilibrée et large sur toute la durée du morceau. Mais cela ne s'applique pas qu'aux guitares rythmiques. On peut aussi doubler le chant ou des chœurs pour créer des effets intéressants, des sections de cuivres ou de cordes et, tout compte fait, n'importe quelle partie dont le son doit être épaissi.

Soyez précis

Il est important de très bien connaître la partie à jouer avant de la doubler : pour que le résultat soit convaincant, il est essentiel que le double colle parfaitement à la partie originale sur le plan rythmique. Évitez que la prise initiale tombe exactement sur le premier temps tandis que la seconde traîne sur la seconde double-croche ! Il y aura toujours suffisamment de petites variations naturelles – nous ne sommes pas des robots – pour que les deux parties se distinguent suffisamment l'une de l'autre et donnent un son vraiment ample quand elles sont espacées dans l'image stéréo.

Vous vous demandez peut-être pourquoi ne pas dupliquer la prise originale et l'utiliser comme double. Tout simplement parce que, dans ce cas, le résultat sonne toujours comme une seule prise, les deux parties étant parfaitement identiques. En retardant la prise dupliquée de quelques millisecondes (ou en modifiant très légèrement sa hauteur tonale), le résultat sonnera beaucoup moins bien. Essayez, vous verrez. Le fait de rejouer la partie pour enregistrer une seconde prise donne de bien meilleurs résultats. 

Tout est dans le retour casque

Avec le Pan, mettez la première prise d'un côté et la nouvelle de l'autre pour entendre plus facilement ce que vous faites à l'enregistrement.

Pour pouvoir enregistrer une seconde prise « bien en place », il est important que votre retour casque vous permette de distinguer aisément la partie originale et la prise que vous faites. Je vous suggère de muter tous les instruments superflus et de ne laisser que le minimum pour disposer d'un référentiel tonal et rythmique fiable. Avec le Pan, je vous conseille de placer la partie originale d'un côté du casque et la partie doublée de l'autre. Ainsi, vous les entendrez séparément, ce qui vous aidera à bien jouer dans le tempo.

Au besoin, n'hésitez pas à utiliser les fonctions d'édition de votre DAW pour redresser la partie doublée a posteriori.

Guitare à gogo

Dans nombre de morceaux rock, pop et métal, des guitares rythmiques doublées (et parfois plus) jouent des accords de puissance qui sonnent plus gras que nature et donnent l'impression d'un mur de guitares. Pour obtenir ce gros son, l'une des astuces consiste à accorder les guitares plus bas. Le son d'une guitare accordée plus bas a nettement plus « d'ampleur » que celui d'une guitare accordée normalement.

Personnellement, je trouve qu'accorder les guitares un demi-ton plus bas donne de bons résultats. Avec un accordage encore plus grave, les cordes deviennent vraiment molles, ce qui pose des problèmes de justesse, sauf si vous utilisez un tirant de cordes élevé, auquel cas vous savez certainement déjà tout sur l'accordage d'une guitare. Bien entendu, si vous avez accordé votre guitare plus bas, vous devrez jouer la partie doublée en la transposant d'autant vers le haut pour retrouver la tonalité originale. Ça ne devrait pas être bien compliqué avec la plupart des parties en accords de puissance.

Dans le genre rock, voici un court exemple (batterie MIDI, guitare lead, basse, guitare rythmique) dont la partie de guitare rythmique, jouée en accords de puissance et placée à peu près au centre du mix, n'est pas doublée.

00:0000:00

Voici le même exemple avec, cette fois, une partie de guitare rythmique doublée, les deux pistes étant totalement à gauche et à droite du mix.

00:0000:00

Une autre considération concerne le son : allez-vous utiliser le même son pour les deux prises ou modifier légèrement vos réglages ? Tout dépend de ce que vous voulez faire. En utilisant le même son, vous obtiendrez un « mur sonore » plus homogène. Avec un son différent (parce que vous avez changé d'ampli, de modélisation, de micro ou de guitare), le résultat donnera l'impression que deux musiciens ont joué la même partie. Tout dépend de ce que vous pensez être le mieux pour le morceau. Au mixage, testez différents réglages de Pan : de 9 heures à la butée gauche ou de 3 heures à la butée droite. 

Même si vous ne recherchez pas le gros son « high-gain », le fait de doubler les guitares donne de bons résultats dans de nombreux styles musicaux. J'ai déjà doublé des parties de guitare en son clair ou même des parties de guitare acoustique et ai obtenu de très bons résultats.

Tous avec moi

Si vous doublez une voix lead pour l'épaissir, vous verrez certainement les choses différemment au moment du mix. Le chant lead étant quasiment toujours au centre de l'image stéréo, vous voudrez certainement qu'il en soit de même (ou presque) pour son double. Dans ce cas, vous pouvez abaisser la voix doublée et en laisser juste ce qu'il faut pour épaissir un peu la première prise dans le contexte du mix. Il est donc primordial que les deux prises soient très précises sur le plan rythmique : le résultat doit sonner comme une seule et unique prise, pas comme deux parties distinctes.

C'est mieux la deuxième fois 

Il est important de savoir doubler des prises parce que ce procédé est bien plus efficace que la plupart des effets ajoutés a posteriori. Cependant, tous ces conseils ne sont que des suggestions destinées à vous donner un bon point de départ. N'hésitez pas à faire des essais pour trouver votre propre son.

 

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail