Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
pédago

Doubler, c'est facile

Astuces et conseils pour doubler ses prises

L'un des moyens les plus efficaces de donner plus d'ampleur et de puissance à une piste est de la doubler.

L’exemple typique concerne les parties de guitare ryth­mique qui, une fois doublées, peuvent réel­le­ment épais­sir le son d’un mix tout en favo­ri­sant une image stéréo équi­li­brée et large sur toute la durée du morceau. Mais cela ne s’ap­plique pas qu’aux guitares ryth­miques. On peut aussi doubler le chant ou des chœurs pour créer des effets inté­res­sants, des sections de cuivres ou de cordes et, tout compte fait, n’im­porte quelle partie dont le son doit être épaissi.

Soyez précis

Il est impor­tant de très bien connaître la partie à jouer avant de la doubler : pour que le résul­tat soit convain­cant, il est essen­tiel que le double colle parfai­te­ment à la partie origi­nale sur le plan ryth­mique. Évitez que la prise initiale tombe exac­te­ment sur le premier temps tandis que la seconde traîne sur la seconde double-croche ! Il y aura toujours suffi­sam­ment de petites varia­tions natu­relles – nous ne sommes pas des robots – pour que les deux parties se distinguent suffi­sam­ment l’une de l’autre et donnent un son vrai­ment ample quand elles sont espa­cées dans l’image stéréo.

Vous vous deman­dez peut-être pourquoi ne pas dupliquer la prise origi­nale et l’uti­li­ser comme double. Tout simple­ment parce que, dans ce cas, le résul­tat sonne toujours comme une seule prise, les deux parties étant parfai­te­ment iden­tiques. En retar­dant la prise dupliquée de quelques milli­se­condes (ou en modi­fiant très légè­re­ment sa hauteur tonale), le résul­tat sonnera beau­coup moins bien. Essayez, vous verrez. Le fait de rejouer la partie pour enre­gis­trer une seconde prise donne de bien meilleurs résul­tats. 

Tout est dans le retour casque

Avec le Pan, mettez la première prise d’un côté et la nouvelle de l’autre pour entendre plus faci­le­ment ce que vous faites à l’en­re­gis­tre­ment.

Pour pouvoir enre­gis­trer une seconde prise « bien en place », il est impor­tant que votre retour casque vous permette de distin­guer aisé­ment la partie origi­nale et la prise que vous faites. Je vous suggère de muter tous les instru­ments super­flus et de ne lais­ser que le mini­mum pour dispo­ser d’un réfé­ren­tiel tonal et ryth­mique fiable. Avec le Pan, je vous conseille de placer la partie origi­nale d’un côté du casque et la partie doublée de l’autre. Ainsi, vous les enten­drez sépa­ré­ment, ce qui vous aidera à bien jouer dans le tempo.

Au besoin, n’hé­si­tez pas à utili­ser les fonc­tions d’édi­tion de votre DAW pour redres­ser la partie doublée a poste­riori.

Guitare à gogo

Dans nombre de morceaux rock, pop et métal, des guitares ryth­miques doublées (et parfois plus) jouent des accords de puis­sance qui sonnent plus gras que nature et donnent l’im­pres­sion d’un mur de guitares. Pour obte­nir ce gros son, l’une des astuces consiste à accor­der les guitares plus bas. Le son d’une guitare accor­dée plus bas a nette­ment plus « d’am­pleur » que celui d’une guitare accor­dée norma­le­ment.

Person­nel­le­ment, je trouve qu’ac­cor­der les guitares un demi-ton plus bas donne de bons résul­tats. Avec un accor­dage encore plus grave, les cordes deviennent vrai­ment molles, ce qui pose des problèmes de justesse, sauf si vous utili­sez un tirant de cordes élevé, auquel cas vous savez certai­ne­ment déjà tout sur l’ac­cor­dage d’une guitare. Bien entendu, si vous avez accordé votre guitare plus bas, vous devrez jouer la partie doublée en la trans­po­sant d’au­tant vers le haut pour retrou­ver la tona­lité origi­nale. Ça ne devrait pas être bien compliqué avec la plupart des parties en accords de puis­sance.

Dans le genre rock, voici un court exemple (batte­rie MIDI, guitare lead, basse, guitare ryth­mique) dont la partie de guitare ryth­mique, jouée en accords de puis­sance et placée à peu près au centre du mix, n’est pas doublée.

00:0000:00

Voici le même exemple avec, cette fois, une partie de guitare ryth­mique doublée, les deux pistes étant tota­le­ment à gauche et à droite du mix.

00:0000:00

Une autre consi­dé­ra­tion concerne le son : allez-vous utili­ser le même son pour les deux prises ou modi­fier légè­re­ment vos réglages ? Tout dépend de ce que vous voulez faire. En utili­sant le même son, vous obtien­drez un « mur sonore » plus homo­gène. Avec un son diffé­rent (parce que vous avez changé d’am­pli, de modé­li­sa­tion, de micro ou de guitare), le résul­tat donnera l’im­pres­sion que deux musi­ciens ont joué la même partie. Tout dépend de ce que vous pensez être le mieux pour le morceau. Au mixage, testez diffé­rents réglages de Pan : de 9 heures à la butée gauche ou de 3 heures à la butée droite. 

Même si vous ne recher­chez pas le gros son « high-gain », le fait de doubler les guitares donne de bons résul­tats dans de nombreux styles musi­caux. J’ai déjà doublé des parties de guitare en son clair ou même des parties de guitare acous­tique et ai obtenu de très bons résul­tats.

Tous avec moi

Si vous doublez une voix lead pour l’épais­sir, vous verrez certai­ne­ment les choses diffé­rem­ment au moment du mix. Le chant lead étant quasi­ment toujours au centre de l’image stéréo, vous voudrez certai­ne­ment qu’il en soit de même (ou presque) pour son double. Dans ce cas, vous pouvez abais­ser la voix doublée et en lais­ser juste ce qu’il faut pour épais­sir un peu la première prise dans le contexte du mix. Il est donc primor­dial que les deux prises soient très précises sur le plan ryth­mique : le résul­tat doit sonner comme une seule et unique prise, pas comme deux parties distinctes.

C’est mieux la deuxième fois 

Il est impor­tant de savoir doubler des prises parce que ce procédé est bien plus effi­cace que la plupart des effets ajou­tés a poste­riori. Cepen­dant, tous ces conseils ne sont que des sugges­tions desti­nées à vous donner un bon point de départ. N’hé­si­tez pas à faire des essais pour trou­ver votre propre son.

 


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.