Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
TC Electronic Classic Sustain + Parametric EQ
Photos
1/19

Test des pédales Classic Series de TC Electronic

Compresseur / sustainer Guitare de la marque TC Electronic

Écrire un avis ou Demander un avis
test
Le retour de l’effet prodigue

TC Electronic, qui n’en est pas à son coup d’essai dans la réalisation d’effets dédiés aux guitaristes (Série G et Vintage...), enfonce le clou avec sa gamme de pédales 'Classic serie'. Au programme : un booster, un phaser et un sustaineur / égaliseur censés produire un son 'seventies' en diable...

TC Elec­tro­nic, qui n’en est pas à son coup d’es­sai dans la réali­sa­tion d’ef­fets dédiés aux guita­ristes (Série G et Vinta­ge…), enfonce le clou avec sa gamme de pédales 'Clas­sic serie’. Au programme : un boos­ter, un phaser et un sustai­neur / égali­seur censés produire un son 'seven­ties’ en diable…

Surfant sur la vague des pédales au son rétro, TC Elec­tro­nic propose ici des produits 100% tran­sis­tors, au design sobre et élégant.

Ergo­no­mie

Boite

Les trois pédales ont la même forme, la même couleur (noire) et sont dotées des mêmes maté­riaux. Le package se compose d’une boîte en carton, d’un manuel en anglais, d’une brochure et bien sûr, du produit. Dommage que ne soient pas inté­grés au manuel des exemples de réglage, car cela faci­li­te­rait gran­de­ment la prise en main de ces pédales.

La première impres­sion au débal­lage est plutôt bonne, la coque métal­lique est assez épaisse, sans pour autant donner un poids exces­sif au produit, juste ce qu’il faut pour que la pédale soit stable au sol. Les poten­tio­mètres sont gros et costauds, le switch on/off est solide égale­ment, et le tout est très bien assem­blé. Nous avons donc affaire ici à un produit qui, sauf usage brutal, résis­tera bien dans le temps. Chaque pédale dispose d’un jack d’en­trée et un de sortie au format 6,5mm mais égale­ment d’une entrée pour une alimen­ta­tion externe 9V (20 mA), laquelle n’est pas four­nie par le construc­teur.

Sur la face arrière, le slot d’in­ser­tion de pile 9V est en plas­tique, mais assez épais. À ce sujet, ce slot est bien fait, car il offre un caré­nage interne de la pile lui évitant de se bala­der. Ce système de trappe est vrai­ment bien pensé.

Sur la face avant une diode 'blanche ou bleue’ affiche l’ac­ti­vité de la pédale. La couleur de cette diode est très agréable et visible d’as­sez loin, un bon point de plus. D’autre part, la latence d’ac­ti­va­tion de l’ef­fet (lorsque vous appuyez sur le switch) est très courte, permet­tant un usage 'live’ sans problèmes.

Clas­sic Boos­ter

La pédale clas­sic Boos­ter offre un double mode boost/distor­sion swit­chable, un réglage de niveau d’en­trée, un noise gate, deux bandes d’éga­li­sa­tion (aigus & graves) ainsi qu’un contrôle de niveau de satu­ra­tion. Le mode Boost porte bien son nom (!) en offrant véri­ta­ble­ment une épais­seur dans le signal. Il est clai­re­ment tourné vers les médiums aigus, mais augmente (dans une moindre mesure il est vrai) égale­ment les basses. Si l’on peut obte­nir d’ex­cel­lents sons clairs avec le mode boost, il faut toute­fois manier avec prudence le poten­tio­mètre de sortie du signal, qui fait très vite crun­cher le son, en donnant un son sale de type fuzz très 70’s.
Classic Booster

Le mode Distor­sion marque tout de suite sa couleur en donnant un son riche en gain et en harmo­nique, très hard rock, modu­lable au moyen de son poten­tio­mètre de gain. Là aussi, le niveau de sortie est très influent sur le son, géné­rant de nombreuses harmo­niques rendant les réglages poin­tus. Le réglage de distor­sion offre un gain limité qui ne permet pas d’ob­te­nir des sons autres que rock. Il est clair que cette pédale est orien­tée old school, avec une distor­sion très crémeuse, qui se carac­té­ri­sera en fonc­tion égale­ment de votre set de micros guitares. Que cela soit en mode Boost ou en mode Distor­sion, l’équa­li­seur remplit bien leur rôle – à utili­ser avec parci­mo­nie, ils sont effi­caces, mais salissent égale­ment très vite le son!

Un bémol : le noise gate inté­gré est très puis­sant. Même avec le poten­tio­mètre à zéro, il est encore actif, ce qui est réel­le­ment gênant lorsque vous jouez avec le volume de votre guitare dimi­nué, car il retire du sustain. C’est d’au­tant plus dommage que cette pédale est vrai­ment pauvre en souffle et en para­site. Comme vous pouvez le consta­ter sur cet extrait où je dimi­nue progres­si­ve­ment le volume de la guitare, le son s’étouffe alors que le poten­tio­mètre de noise gate est réglé à 0.

Dans l’en­semble, cette petite boîte offre de nombreuses possi­bi­li­tés sonores avec une sensi­bi­lité au volume et à l’at­taque très bonne, ce qui permet d’ob­te­nir plusieurs sons avec les mêmes réglages. Un coup de cœur parti­cu­lier pour le mode Boost, qui épais­sit le son à souhait, sans le crun­cher exces­si­ve­ment.

Clas­sic sustain + para­me­tric EQ

Classic sustain + parametric EQ

Cette pédale est assez riche en réglages : elle offre un poten­tio­mètre de sustain, un niveau de sortie, un réglage de fréquence centrale, un noise gate (mini­po­ten­tio­mètre) et un Boost pour les fréquences aiguës. À cela vient s’ajou­ter un poten­tio­mètre permet­tant de choi­sir entre notch (creux) et peak (crête).

Le poten­tio­mètre de réglage de la fréquence centrale est un des éléments majeurs de cette pédale. Il permet de chan­ger la carac­té­ris­tique tonale du son en offrant de nombreuses combi­nai­sons possibles, par exemple du jazz au funk en son clair. Dans cet extrait audio, vous pour­rez consta­ter que la palette sonore est très large, et qu’en plus à chaque niveau de réglage, le son est large­ment exploi­table !

Le Boost aigu permet de faire ressor­tir les fréquences hautes, donnant encore plus de possi­bi­li­tés à la pédale. Person­nel­le­ment, je trouve le son bien plus dyna­mique lorsque cette fonc­tion est acti­vée. D’autre part le noise gate s’avère moins gênant sur cette pédale que sur la pédale de Boost, cela est certai­ne­ment dû aux circuits de trai­te­ments qui sont diffé­rents, mais là aussi, nous avons affaire à une pédale qui ne souffle presque pas.

Voici main­te­nant un extrait audio qui va vous permettre d’en­tendre les diffé­rences de son généré par le poten­tio­mètre fonc­tion. L’ex­trait part de 'notch’ pour arri­ver vers 'peak’. Nous enten­dons très clai­re­ment sur cet extrait l’ar­ri­vée progres­sive d’une courbe médium aiguë, venant 'durcir’ le son en accen­tuant les attaques de média­tor.

Le sustai­ner de cette pédale est très puis­sant et il ne faudra pas hési­ter à monter le niveau de sortie pour ampli­fier le signal. La partie EQ de ce produit est remarquable, car il permet litté­ra­le­ment de jouer au sound desi­gner. Le nombre de couleurs tonales que vous pouvez atteindre avec cette pédale est énorme, et là encore, la dyna­mique du signal de réfé­rence est respec­tée.

Clas­sic TC XII Phaser

Phaser

La pédale  Phaser XII possède trois poten­tio­mètres de réglages, 'LFOs­peed’ pour la vitesse du phaser, 'width’ pour la profon­deur de l’ef­fet, et 'fonc­tion’ pour la présence du signal. À cela vient s’ajou­ter un switch de filtre (4/8/12) qui, combiné au bouton 'fonc­tion’  permet d’ob­te­nir un nombre énorme de carac­té­ris­tiques tonales.

Les premiers essais donnent tout de suite une impres­sion de profon­deur d’ef­fet très agréable, avec là encore, peu de souffle et une dyna­mique superbe. Cette pédale rappelle très clai­re­ment les effets de type MXR, mais avec plus de réglages. Le filtre de fonc­tion permet­tant d’af­fi­ner le son de la guitare rentrant dans l’ef­fet avec une grande préci­sion, et en jouant sur les paliers 4/8/12 vous pouvez en plus inten­si­fier la présence de manière simple.

De Pink Floyd à Van Halen, la palette de son est là, et exploi­table dans toutes les posi­tions. Le trai­te­ment est impres­sion­nant, le son épais et moel­leux, on n’a jamais l’im­pres­sion d’avoir un son synthé­tique, bref, c’est du tout bon. Par exemple, lorsque l’on pousse le LFO speed et le Width à fond, on obtient un son 'psyché' encore très exploi­table ! Autre exemple encore, avec un LFO speed moins rapide, et une profon­deur d’ef­fet (width) moins fort, on obtient un phaser idéal pour une ryth­mique funky.

La qualité sonore ainsi que les possi­bi­li­tés de cette pédale sont réel­le­ment excep­tion­nelles, sans pour autant être une usine à gaz.

Conclu­sion

Pile

Le test de ces pédales fut un réel plai­sir, avec une mention spéciale à la pédale Phaser XII qui m’a forte­ment impres­sionné, tant par ses possi­bi­li­tés de réglages que par sa qualité de rendu sonore. En plus de leur qualité de concep­tion et de fabri­ca­tion, ces pédales offrent de nombreuses possi­bi­li­tés très inté­res­santes en termes de réglages ainsi que des palettes sonores maîtri­sées, toujours exploi­tables, et ce, quels que soient les réglages que vous effec­tuez. Le seul bémol tech­nique de ce test réside au niveau du noise gate de la pédale Boost-Distor­sion, trop présent, même avec le réglage au mini­mum. TC aurait dû prévoir un switch 'off’ pour ce dernier.
 
Dans un marché déjà saturé de pédales d’ef­fets en tout genre, TC Elec­tro­nic se posi­tionne là encore en vrai spécia­liste de l’ef­fet, avec des produits rigou­reux, agréables à utili­ser et dotés d’une grande musi­ca­lité.

Vendues unitai­re­ment au prix de 269 €, chacune de ces pédales se posi­tionne clai­re­ment sur le marché du haut de gamme des effets. Mais à ce prix-là, vous faites un véri­table inves­tis­se­ment pour des années, voire pour la vie !

 

[+] La qualité géné­rale
[+] Les réglages, la poly­va­lence
[+] Le son

[-] Le noise gate de la pédale Boost-Distor­sion!
[-] Le manuel qui n’est pas en français et pas assez complet

Remer­cie­ments : la société Distri-pan, distri­bu­teur des micros Audix, pour m’avoir prêté un i5 (micro dyna­mique) pour la réali­sa­tion des enre­gis­tre­ments de ce test.

Points forts
  • La qualité générale
  • Les réglages, la polyvalence
  • Le son
Points faibles
  • Le noise gate de la pédale Boost-Distorsion!
  • Le manuel qui n’est pas en français et pas assez complet
Soyez le premier à réagir à cet article

    Vous souhaitez réagir à cet article ?

    Se connecter
    Devenir membre
    cookies
    Nous utilisons les cookies !

    Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
    Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement
    Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
    Google Analytics
    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
    Publicités
    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

    Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

    Tous nos cookies
    Cookies non soumis à consentement

    Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

    Google Analytics

    Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

    Publicités

    Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


    Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
    Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.