Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
Plug & record

Test de l’Izotope Spire (2nd Generation)

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
iZotope Spire Studio (2nd Generation)
Photos
1/22
iZotope Spire Studio (2nd Generation)

Mais qu’est ce que c’est que ce truc qui ressemble au radio-réveil de Dark Vador ? Et depuis quand Izotope fait-il du matériel ? Inutile de dire que Spire intrigue ! Reste à voir ce qui se cache dans la boîte noire…

Connu pour ses algorithmes de haute volée au travers de produits comme Ozone ou RX, Izotope ne s’était en effet jamais illustré dans le domaine du matériel jusqu’à cet énigmatique Spire qui nous arrive en déjà V2. De quoi s’agit-il ? D’une solution compacte pour s’enregistrer simplement pour peu que vous possédiez un smartphone ou une tablette tournant sous iOS ou Android, sachant que le produit semble avoir d’abord été pensé pour les aficionados de la pomme. Vous voilà prévenu : nous ne sommes pas face à une interface que vous pourrez utiliser avec un ordinateur, tout comme nous ne sommes pas face à un enregistreur qui pourra se passer d’un appareil tactile pour être contrôlé.

Photo 29-04-2021 10 08 32En face de quoi sommes-nous alors ? D’un cylindre noir d’une douzaine de centimètres de haut et de diamètres et qui pèse 624 grammes. Autant le dire, avec ces dimensions et ce poids, on ne dira pas que le Spire est fait pour tenir dans la poche, mais Izotope encourage toutefois l’usage nomade en proposant une housse pour un supplément de 30 balles. Reste à s’intéresser aux équipements de l’objet lui-même dont les contrôles se résument à un disque tactile gradué de led et cinq touches : Record, Play, New Song, Soundcheck et Volume.

Photo 29-04-2021 10 08 21Côté connectiques, c’est relativement spartiate puisqu’on a droit à deux sorties casques au format minijack, deux entrées micro/instrument sur combo Jack/XLR avec alim fantôme et… et c’est tout ! Pas de connectique pour un éventuel câble USB 2, 3 ou C : nada. Juste un bouton-poussoir pour allumer la machine et une petite grille à l’avant de l’appareil qui indique la présence d’un micro embarqué, lequel est omnidirectionnel.

Au-delà du design original, on voit mal ce qui justifie le prix comme le poids du Spire jusqu’à ce qu’on apprenne qu’il intègre une batterie offrant une autonomie de 4 heures et qu’il communique avec votre smartphone ou tablette via le Wi-Fi. En regard d’une excellente finition, on comprend bien mieux le prix du coup, comme le poids de l’engin qui n’en fait peut-être pas le must du portable mais lui permet d’être bien stable sur la table du salon.

Voyons maintenant la chose à l’usage.

Souncheck s’occupe de tout

Izotope a très bien pensé son produit sur le plan de la prise en main : un assistant vous guide depuis votre smartphone dans toute la configuration du Spire et on a vite fait de se retrouver prêt à enregistrer son premier chef-d’oeuvre. Et c’est là que cela devient intéressant…

Photo 29-04-2021 10 07 17Pour ce faire, il convient de presser la touche Soundcheck et de jouer ou chanter ce que l’on s’apprête à enregistrer. L’appareil va non seulement régler automatiquement le gain du préampli mais aussi reconnaître la source audio que vous lui présentez et la traiter intelligemment au moyen des algos d’Izotope (Denoiser, Declicker, etc. )… pour peu que vous soyez abonné à Spire Pro sans quoi les traitements seront plus basiques.

Photo 29-04-2021 10 53 47Voilà qui s’avère idéal pour qui ne veut pas se prendre la tête, sachant qu’il est possible d’appliquer un effet à la prise : cela va de la réverb à la simulation d’ampli en fonction de ce que vous vous apprêtez à faire. Quelques taps sur le métronome intégré (un accordeur eut aussi été le bienvenu et vous voici donc en train d’enregistrer votre première piste sur Spire Studio, puis une seconde et une troisième, etc.

Photo 29-04-2021 16 12 47L’appli s’avère très claire et même si elle demeure spartiate au niveau de l’editing, elle permet de vite obtenir des choses intéressantes. La partie mix est notamment très bien faite dans son parti-pris graphique : chaque piste y est représentée par un picto qu’on déplace sur un pad XY : plus le picto est haut, plus le volume monte, tandis que le panoramique se règle intuitivement en déplaçant le point latéralement.

Photo 29-04-2021 10 56 31Et évidemment, lorsqu'on finalisera le morceau, une sorte de mini Ozone intégré s'assurera d'optimiser la balance spectrale du mix et le loudness du morceau, avant de partager cela sur les réseaux sociaux, les plateformes d'hébergement audio ou d'exporter les pistes séparées...

Seul gros hic dans tout ce processus : les effets applicables aux pistes a posteriori ne sont pas disponibles tant que le Spire est connecté au téléphone. On le déconnecte donc pour s’apercevoir alors qu’on ne dispose plus de retour son à moins d’utiliser un casque Bluetooth : pas vraiment pratique à l’usage sachant qu’il faudra donc jongler entre un casque filaire et un casque Bluetooth, lesquels n’ont pas le même rendu… C’est pour moi le plus gros raté du concept Spire, d'autant qu'au moment de l'export, si vous voulez jouir du mini Ozone intégré, vous devrez vous reconnecter à Spire !

Reste à parler du microphone embarqué tout à fait convenable si l’on accepte les avantages et inconvénients du choix d’un omnidirectionnel : d’un côté, il est permissif sur le placement et confère un son naturel à la prise sans l’effet de proximité qu’on aurait avec un cardioïde, de l’autre, il chope généreusement la pièce… Heureusement, les traitements de Spire Pro sont là pour amoindrir cela, pour peu que vous y soyez abonné, et rien ne vous empêche d’utiliser un ou deux micros cardio pour faire vos prises. Petit détail intéressant d’ailleurs, l’entrée 2 du Spire ne shunte pas, contrairement à l’entrée 1, le micro embarqué de l’appareil : on peut donc tout à fait utiliser un statique en close miking et récupérer le son d’ambiance de la pièce via le micro intégré. C’est vraiment très bien vu.

Notons-le par ailleurs : les entrées acceptent du niveau ligne sans que vous ayez rien à déclarer. Vous pouvez donc connecter n’importe quel clavier ou boîte à rythmes sans vous prendre la tête : le Soundcheck s’occupe de tout. Voilà bien encore une chose qui ravira les débutants…

Bref, l’expérience est convaincante dans la mesure où le Spire est simple à utiliser et constitue un excellent bloc-notes pouvant stocker plus de 8 heures d'enregistrement. Nul doute qu’un album sortira un jour réalisé avec ce seul équipement donc, ce qui n’empêche pas pour autant de lui trouver des défauts.

Grand public mais pas pour tout le monde ?

Au-delà des reproches adressés précédemment, on continuera de trouver que même si le prix de l’appareil est justifié par sa qualité et les équipements embarqués, il demeure trop élevé pour ce qui reste une solution d’appoint. Certes le Soundcheck et les algos Izotopiens sont un plus non négligeable, tout comme le workflow global avec l’appli, mais à trois fois le prix d’un Tascam DP-006, deux fois le prix d’un Zoom H4n et une fois et demie le prix d’une Apogee One, bien des utilisateurs pourraient ne pas céder aux promesses du Spire, même si ce dernier est bien plus qu'un simple enregistreur portable sur bien des aspects et simplifie grandement la tâche du home studiste.

Cela est d’autant plus vrai que si Izotope communique très fièrement sur le côté Wireless du Spire, ce dernier n’est pas aussi nomade qu’on l’aurait voulu : sa taille comme son poids font qu’il demeure un outil plus transportable que réellement portable, et le fait que la housse de transport ne soit pas fournie avec l’appareil est d’ailleurs parfaitement cohérent avec son usage. Ce n’est pas un problème en soi, mais vu qu’à la fin, l’appareil risque de passer sa vie sur un bureau ou la table du salon, on se dit que la batterie embarquée qui alourdit l’appareil et prend de la place n’est pas des plus essentielles…

Bref, face à ce parti-pris semi-nomade par réellement convaincant, on serait bien intéressé par une variante sédentaire et simplifiée du Spire, ce qui permettrait de descendre son prix comme son poids… Quitte à faire des économies, on pourrait aussi tout à fait se passer de l’arceau tactile à LED au profit d’une bête molette flanquée d’un petit vu-mètre. Ce dernier est en effet très joli, mais aussi probablement coûteux à produire...

Ces reproches ne ternissent toutefois pas le vrai capital sympathie du produit qui permet de mettre en boîte une idée très vite, la preuve :

audiofanzine-spire
00:0000:52

(avec la participation involontaire de ma descendance en fin de morceau, attestant le fait que nous sommes bien en présence d'un micro omnidirectionnel...Pour le reste, notez qu'un ampli virtuel d'Izotope a été utilisé sur la basse comme la guitare, ainsi qu'une réverbe sur la voix qui, une fois l'optimisation avant export faite, se retrouve plus au fond qu'il me semblait l'avoir mixée... Mais bon...)

  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 08 32
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 08 21
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 07 17
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 07 10
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 28-04-2021 14 49 19
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 28-04-2021 14 42 53
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 28-04-2021 14 42 49
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 28-04-2021 14 42 47
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 28-04-2021 14 42 43
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 28-04-2021 14 29 19
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 50 58
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 56 31
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 55 56
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 55 12
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 53 57
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 53 47
  • iZotope Spire Studio (2nd Generation) : Photo 29-04-2021 10 51 39
  • Photo 29-04-2021 16 12 47
  • Photo 29-04-2021 16 12 43

 Précisons aussi pour finir, car nous ne nous sommes pas attardés dessus n'ayant pas testé le Spire premier des nom, ce que sont les nouveautés de cette 2nd Generation par rapport à la première : on dispose de meilleurs préamps, d'une capacité de stockage interne étendue, permettant plus de 8 heures d’enregistrement et on nous offre 6 mois d’abonnement à Spire Pro pour iOS sont également fournis à l’achat de l’interface. Tout cela pour 500 euros. Bref, sans doute pas de quoi revendre son Spire pour acheter le second vu que les fonctions de l'appareil demeurent les mêmes.

Conclusion

On sent le produit conçu pour ce large public ayant envie de réaliser ses chansons sans avoir à investir l’univers un peu intimidant du home studio classique qui pose tant de questions sur l’équipement à choisir et nécessite un temps d'apprentissage non négligeable. Ici, il suffit d’un smartphone et d’un casque (enfin deux plutôt) pour commencer à produire sans trop se prendre la tête grâce à une ergonomie d’ensemble bien étudiée. Sur ce point, Spire ne déçoit pas en proposant un matériel performant et les fameux algos d’Izotope améliorant sensiblement la qualité de vos prises.

Le seul hic viendra en fait du prix réclamé pour une solution relativement fermée que vous ne pourrez pas utiliser au-delà de vos équipements tactiles et qui s’avère plus transportable que réellement portable. On serait donc bien intéressé de voir débarquer un Spire Lite sans batterie et avec une classique molette pour remplacer l’arceau tactile à LED, histoire d’essayer de se rapprocher de la barre des 300 euros où le concept global séduirait un bien plus large public. À bon entendeur...

7/10
Points forts
  • Look réussi
  • Concept original
  • Autonomie de 4 heures sur batterie
  • 2 entrées et 2 prises casques pour jouer avec un(e) pote
  • Le Soundcheck : juste génial à l’usage, on voudrait ça sur toutes les interfaces
  • Bonne qualité du micro et des préamps
  • Possibilité d’utiliser le micro embarqué en même temps qu’un micro
  • L’appli Spire Studio extrêmement simple à utiliser
  • Les algos d’Izotope embarqués
  • Globalement, c’est fun et parfait pour les néophytes de l’enregistrement
  • Le prix est certes compréhensible en regard des équipements (batterie, wi-fi, arceau à LED) et de la qualité…
Points faibles
  • …mais un peu cher tout de même pour une solution d’appoint…
  • …surtout si l’on considère l’abonnement à Spire Pro, la housse non fournie…
  • …et l’impossibilité d’utiliser ça avec un ordinateur en l’absence de connectique USB
  • Obligé de se déconnecter du Wi-Fi Internet pour se connecter au Spire
  • Obligé de se déconnecter du Spire pour appliquer des effets a posteriori, ce qui fait qu’on devra utiliser un casque Bluetooth ET un casque filaire
  • Plus transportable que réellement portable
Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

  • 8oris
    8oris
    Je poste, donc je suis
    5439 posts au compteur
    Citation de Los Teignos :
    Citation de Vectorboy :
    Je ne comprends pas vraiment ce système de notes (7/10) façon test de jeux-vidéos à l'ancienne... la conclusion et le système de plus + et de moins - suffit à nous éclairer sur les qualités et défauts du produit !


    Perso, je suis contre les notes. Mais il faut passer par là pour être mieux référencé par Google. Alors il y a note, purement indicative et sujette au temps qui passe, d'où son relatif intérêt.

    Et puis, les notes donnent une vague indication, nous y sommes culturellement très habitués.
    En tout cas, super test, très intéressant. Bon, par contre, c'est un produit qui semble condamné par son tarif.
  • Los Teignos
    Los Teignos
    Admin
    7797 posts au compteur
    Citation de Vectorboy :
    Je ne comprends pas vraiment ce système de notes (7/10) façon test de jeux-vidéos à l'ancienne... la conclusion et le système de plus + et de moins - suffit à nous éclairer sur les qualités et défauts du produit !


    Perso, je suis contre les notes. Mais il faut passer par là pour être mieux référencé par Google. Alors il y a note, purement indicative et sujette au temps qui passe, d'où son relatif intérêt.
  • Vectorboy
    Vectorboy
    Posteur AFfamé
    433 posts au compteur
    Je ne comprends pas vraiment ce système de notes (7/10) façon test de jeux-vidéos à l'ancienne... la conclusion et le système de plus + et de moins - suffit à nous éclairer sur les qualités et défauts du produit !
  • stadja
    stadja
    Nouvel AFfilié
    10 posts au compteur
    @skarabee.nc : j'ai utilisé les deux et par contre, c'est vraiment plus agréable et facile à utiliser que le tascam... c'est quasiment pas comparable !
  • skarabee.nc
    skarabee.nc
    Posteur AFfolé
    959 posts au compteur
    pour le prix, sachant qu'il coute trois fois le prix d'un DP006 et que celui-ci est à 160 roros, la question elle est vite répondue: c'est trop cher, mon fils...
  • stadja
    stadja
    Nouvel AFfilié
    10 posts au compteur
    J'adore le spire pour mes enregistrements de petites chansons française.
    Mais "Obligé de se déconnecter du Spire pour appliquer des effets a posteriori" c'est un vrai vrai défaut sur le long terme !
  • Mötoo - KissMee Records
    Mötoo - KissMee Records
    Posteur AFfiné
    131 posts au compteur
    Bien cool cet enregistreur. Je viens de trouver une v1 et ça marche impec !
    Peut être plus de détails sur les différences parce que je ne trouve pas que ce soit évident...
    Un truc qui serait vraiment génial serait une synchro avec Link...J'ai fait la demande au support, on ne sait jamais...
  • the bubble
    the bubble
    Squatteur d'AF
    3399 posts au compteur
    Merci pour ce test.

    Une petite précision: l'auto volume est une fonction qui existe déjà sur d'autres matériels, comme notamment les roland quad et octo capture, que wil avait testé à l'époque. D'ailleurs le test s'appelait "roland fait du quad". Par contre, que l'appareil trouve tout seul quelle est la source (qu'il devine l'instrument) est nouveau et assez révolutionnaire. Par contre, à mon sens, l'appareil restera un jouet tant qu'il ne sera pas possible d'écouter et appliquer des effets sans déconnecter/déconnecter/associer via usb à un pc. c'est vraiment dommage car ça casse tout les bons côtés de l'engin, avec le prix apparemment.

    Je regrette aussi qu'il n'y ai pas de mesures via audio précision, mais c'est que ça ne doit pas être possible avec ce truc je suppose.
  • sacdesport
    sacdesport
    Posteur AFfiné
    199 posts au compteur
    Et au fait le prix est ou svp ?

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.