Live
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

A vos setlists, prêts, partez !


pédago Une préparation stratégique de votre prestation fera toute la différence
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Bien réfléchir à votre setlist est l’une des clés d’un concert réussi. Que vous jouiez solo ou dans un groupe, un même concert pourra être formidable ou simplement bon selon l'ordre dans lequel vous jouez vos chansons. Il arrive qu’une partie du public s’en aille au beau milieu du spectacle pour cause de setlist mal élaborée.

Classez vos chansons par catégories

Pour commencer, on recommandera de dresser une liste de base de toutes les chansons disponibles pour votre concert. En face de chaque nom de chanson, indiquez sa tonalité et son tempo approximatif. Pour ce dernier, vous pouvez utiliser une notation en BPM ou simplement indiquer s'il est lent, modéré ou rapide. Une fois vos chansons ainsi classées, vous aurez moins de mal à préparer votre prestation (ou vos prestations).

Quel que soit le lieu où vous vous produisez et le genre de musique que vous jouez, il est essentiel de se mettre le public dans la poche dès le début, de retenir son attention tout au long de la prestation, d'arriver à un crescendo à la fin, et de quitter la scène en lui donnant envie d'en entendre plus.

Si vous partagez l'affiche avec d'autres groupes, vérifiez bien le nombre de minutes qui vous sont allouées, de façon à prévoir votre liste en fonction. Ça peut changer sur le lieu du concert, si jamais des groupes durent un peu trop ou pas assez longtemps, mais au moins vous aurez d'emblée une estimation la plus précise possible de la durée de votre prestation.

Commençons par le commencement

Si vous voulez séduire le public dès la première chanson, celle-ci devra être forte. Car dans la musique comme partout, les premières impressions sont fondamentales. Cela étant dit, il y a des paramètres à prendre en considération lors du choix de votre première chanson. 

Tout d'abord, dans le cas où plusieurs groupes sont à l'affiche et que pour cette raison vous ne pouvez pas faire de balance digne de ce nom, alors votre première chanson sera en gros utilisée à cet effet. À moins que vous n'ayez déjà l'habitude de jouer dans ces lieux, il vous faut partir du principe qu'il vous faudra plusieurs chansons pour faire les ajustements requis par la salle, même si vous avez pu faire une balance correcte.  

Il est donc primordial de choisir en ouverture un morceau que vous connaissez sur le bout des doigts. Ça n'est ni le lieu ni le moment de tester une nouvelle chanson ou d'en jouer une qui contienne des harmonies vocales piégeuses, car vous avez de grandes chances de ne pas encore être en phase avec le niveau des retours de scène. Vous risquez d’être déstabilisé dans une certaine mesure par l'ambiance sonore de la scène, raison pour laquelle il est essentiel que vous n'ayez pas à réfléchir en plus aux arrangements ni à faire des efforts pour vous souvenir de votre partie. Dans le même ordre d'idées, il vaut mieux aussi partir sur quelque chose d'éprouvé pour la seconde chanson, dans la mesure où il vous faudra probablement plus d'une chanson pour être à l'aise avec le son du lieu.

On continue...

Vous avez choisi vos deux ou trois chansons d'ouverture, fortes mais pas difficiles ; vous allez maintenant dresser une liste de morceaux pour le reste du concert, en gardant présent à l'esprit de : A) retenir l'attention du public tout au long du concert et B) présenter vos meilleures chansons. 

Prenez en compte le tempo et la tonalité, dans cet ordre. Si vous avez deux chansons d'affilée dans la même tonalité, il n'y a pas mort d'homme. En revanche, vous devrez faire plus attention à la question du tempo. Faites votre possible pour ne pas mettre à la suite plusieurs chansons au tempo lent-à-modéré, car vous risquez de perdre votre public. À mesure que vous avancez vers la fin du concert, essayez de faire monter la tension jusqu'à la dernière chanson. Passez d'une grande énergie à une énergie plus grande encore. 

Sur vos setlists, indiquez les tonalités et toute remarque utile à chaque chanson

Si vous ne jouez que des chansons acoustiques douces, l'idée d'une grande énergie n'est pas forcément pertinente, mais même dans ce cas-là vous devez vous méfiez du risque de longueur. Si ce que vous jouez est globalement calme, vous pouvez remplacer l'énergie par de l’intensité. 

Encore quelques remarques sur les facteurs à prendre en compte dans le choix de l'ordre : Si votre groupe a plus d'un chanteur et que les deux chanteurs se partagent le chant à parts égales, on recommandera dans la mesure du possible de ne pas faire se suivre deux morceaux chantés par la même personne. Pensez aussi à qui entame et qui conclut le concert.

Dans le cas où vous êtes un groupe de reprises et où certains de vos morceaux sont peu identifiables alors que les autres sont plus connus, ne jouez pas trop de morceaux méconnus à la suite. On appliquera le même principe si vous mélangez des compositions avec des reprises. Efforcez-vous de placer stratégiquement vos compositions entre et autour des reprises plutôt que d'en aligner plusieurs ensemble.  

Si votre prestation se répartit sur plus d'une apparition, considérez chacune comme un concert en soi, mais ne perdez pas de vue l’ensemble de votre prestation. Si vous vous produisez dans un club susceptible de se remplir davantage après la première partie, gardez vos chansons les plus fortes pour la ou les partie(s) suivante(s). Si au contraire ce sont les premières parties qui retiennent le public, n'économisez pas vos meilleurs titres pour la suite. L'important, c'est de jouer ce que vous avez de mieux lorsque le public est le plus nombreux.

Enfin, choisissez une chanson que vous pourrez jouer en rappel le cas échéant, sans avoir à perdre du temps sur la scène à vous demander ce que vous allez bien pouvoir jouer.

On met tout ça sur papier

Une fois votre liste de titres terminée, il est toujours utile d'en imprimer une copie pour chaque membre du groupe, avec une police de caractères la plus grosse possible dans la limite d’une seule page (par partie de prestation). Incluez-y les tonalités et les remarques ; par exemple pour le cas où, sur un titre donné, ça n'est pas la personne habituelle qui lance le tempo, de façon à ce que tout le monde s'en souvienne. 

Ne perdez pas de temps entre les chansons, afin de maintenir la dynamique de la prestation. Si vous perdez trop de temps entre vos chansons, ça rallongera la durée du concert, et vous risquez de voir le club vous demander de jouer votre "dernière chanson" alors qu'il vous en reste encore plusieurs sur la liste si chèrement planifiée.  

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail