Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
2 MIN POUR... comprendre la mécanique de frustration / récompense dans un mix
Partager cet article

Los Teignos a deux minutes pour vous expliquer comment jouer de la mécanique d'attente et de récompense dans un mix sur les plans du spectre, du volume ou de la largeur stéréo. C'est parti avec Katy !

Alors on va pas traî­ner sitôt que vous serez abonné à la chaîne d’Au­dio­fan­zine. S’il n’y a pas de recette infaillible pour réali­ser un tube qui marche, ça n’em­pêche pas qu’il y ait des ficelles à l’oeuvre dans quan­tité de tubes, et notam­ment dans leur produc­tion qui se débrouille souvent pour que le refrain soit le climax de la chan­son. L’idée globale, c’est de mettre l’au­di­teur en attente pendant tout le couplet et de récom­pen­ser cette attente avec le refrain, tant sur le plan du spectre, que de la dyna­mique ou de l’image stéréo.

Voyons ça avec le Teenage Dream de Kathy Perry : la chan­son démarre avec une petite guitare aigre­lette, un beat simple et la voix de la chan­teuse. Et soyez atten­tif à plusieurs points : déjà, tout se trouve plutôt au centre de l’image stéréo, mais on a surtout au mieux des choses dans le bas médium avec le kick et la caisse claire et non dans le bas réel­le­ment. La basse arrive ensuite en prenant bien garde de ne pas être plus basse que le beat, tandis que le mixeur commence à dispo­ser des petites choses aiguës dans le champ stéréo : quelques notes de synthé à gauche, un char­ley à droi­te… Sur le pré-refrain, on double juste la voix de la chan­teuse pour gagner en inten­sité mais ce n’est que sur le « We’ll be young fore­ver » que le mixeur fait vrom­bir quelque chose dans le bas pour lancer le refrain. Et là, on ouvre tout : le bas du spectre avec un vrai kick bien solide dans ses fonda­tions et une vraie basse entière, mais aussi la stéréo avec des synthés doublés dispo­sés de part et d’autre du champ. Et le volume se retrouve sensi­ble­ment augmenté.

L’ef­fet est impa­rable : le refrain délivre de toute la frus­tra­tion spec­trale et spatiale du couplet… Et c’est une leçon de mix : sachez mettre en attente votre audi­teur pour mieux le récom­pen­ser car c’est ce qui donne du contraste à la chan­son et la rend plus exci­tante. Les produc­teur du Call me maybe de Carly Rae Jespen et We Are Never Ever Getting Back Toge­ther de Taylor Swift ne se sont pas privés pour utili­ser la même stra­té­gie de faux kick et de fausse basse dans un espace restreint et qui ne prennent leur dimen­sion que lors du refrain.

Voilà, j’es­père que ça vous donnera des idées pour vos prods, sachant qu’il ne me reste qu’à vous dire de liker, commen­ter et parta­ger cette vidéo. Ciao !

2 minutes pour : 120 secondes pour découvrir l'audio et la musique Voir tous les épisodes de "2 minutes pour : 120 secondes pour découvrir l'audio et la musique"
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.