LiveAujourd'hui à 12h30, on étudie les différentes offres de la Komplete 14 et on tire des conclusions
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
10 réactions

Du bon usage des présets

Le guide du mixage — 53e partie

Pour clore définitivement ce chapitre relatif à la gestion de la dynamique, je vous propose cette semaine une petite réflexion quant au bon usage des présets pour ce genre de traitement.

Accéder à un autre article de la série...

Comme je vous le disais à l’oc­ca­sion du chapitre consa­cré à l’éga­li­sa­tion, le problème prin­ci­pal avec les présets, c’est que le créa­teur de ces pré-réglages ne sait abso­lu­ment rien du signal que vous souhai­tez trai­ter. De plus, il n’a bien évidem­ment pas un accès direct à votre caboche et ne connait donc pas sur le bout des doigts votre vision du mix en cours. Cepen­dant, dans le cas des trai­te­ments de la dyna­mique, la chose est beau­coup moins gênante pour peu que vous preniez quelques précau­tions…

Préset et match

Si personne ne peut prétendre maîtri­ser parfai­te­ment le contenu spec­tral d’un signal audio qu’il n’a jamais entendu, la chose est en revanche moins vraie lorsque nous consi­dé­rons unique­ment les varia­tions de la dyna­mique d’un instru­ment bien iden­ti­fié. En effet, si par exemple une guitare élec­trique est bien enre­gis­trée et correc­te­ment jouée, l’im­pact du jeu du musi­cien est d’une certaine façon « minime » sur les varia­tions de la micro-dyna­mique du signal. De fait, son jeu en cocotte ou en « power chord » aura toujours quelque chose de fami­lier avec le même type de jeu effec­tué par un autre musi­cien ; la diffé­ren­cia­tion entre l’at­taque du signal et son déclin sera toujours sensi­ble­ment la même. Il en découle donc qu’un préset judi­cieu­se­ment nommé « Power Guitar in your Face » aura toutes les chances de présen­ter des temps d’at­taque et de relâ­che­ment adap­tés pour l’oc­ca­sion, pour peu qu’il ait été réalisé par un desi­gner digne de ce nom. Sans rentrer dans des détails trop tech­niques, sachez qu’en ce qui concerne les réglages de ratio et de « knee », c’est à peu près la même tisane et ils devraient conve­nir. Bien entendu, si cela fonc­tionne pour une guitare, il en va de même pour tout autre type d’ins­tru­ment à partir du moment où le préset lui est clai­re­ment destiné. Atten­tion, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : les réglages des constantes tempo­relles, du ratio et du knee ne seront pas parfaits, mais ils devraient consti­tuer un excellent point de départ et ne néces­si­te­ront pas de grosses retouches afin de vous satis­faire.

Les presets dans le mixage audio

Mais alors, quelles sont les précau­tions à prendre dont je vous parlais en intro­duc­tion ? Eh bien il y en a plusieurs, mais la plus impor­tante de toutes est sans doute celle concer­nant le réglage du niveau seuil. En effet, le desi­gner de préset ne peut abso­lu­ment pas savoir à quel point le signal que vous trai­tez « attaque » le plug-in. Par consé­quent, le niveau seuil des présets est fixé de façon plus ou moins arbi­traire et ne convien­dra pas dans la majo­rité des cas. Afin de vous prému­nir contre ce désa­gré­ment, vous devrez effec­tuer une manœuvre toute simple avant toute écoute d’un préset : remon­tez donc le niveau seuil à 0 dB, enclen­chez la lecture, puis descen­dez progres­si­ve­ment le seuil jusqu’à obte­nir le résul­tat désiré. Ça a l’air bête comme chou, mais mine de rien cela change complè­te­ment la donne, croyez-moi sur parole !

Une autre chose à surveiller de près : la section filtre du circuit de side­chain. Est-il réel­le­ment utile de préci­ser pourquoi, après ce que nous avons vu à l’oc­ca­sion du chapitre sur l’éga­li­sa­tion ? Bon d’ac­cord, je le répète : le concep­teur des présets n’a abso­lu­ment aucune idée du contenu spec­tral de votre signal audio, du coup ces filtres sont réglés au petit bonheur la chance. À vous donc de les adap­ter à votre source. Enfin, sachez que les présets faisant appel à un poten­tio­mètre de réglage dry/wet néces­si­te­ront certai­ne­ment un réajus­te­ment de ce côté-là.

Pour conclure, je souhai­te­rais faire deux remarques. La première, c’est que j’ai écrit cet article avec les compres­seurs en tête. Cepen­dant, les points soule­vés ici sont tout aussi valables lors de l’em­ploi d’un Gate. La deuxième, c’est que même si les présets des trai­te­ments de la dyna­mique peuvent s’avé­rer perti­nents, je vous encou­rage tout de même très forte­ment à cher­cher par vous-mêmes les réglages qui convien­dront au plus près au signal que vous souhai­tez trai­ter. En défi­ni­tive, c’est en agis­sant de la sorte que vous progres­se­rez et gagne­rez en confiance, ce qui sera plus que béné­fique à vos produc­tions actuelles ainsi qu’à celles à venir.

← Article précédent dans la série :
Expandeurs, de-essers, limiteurs, et égaliseurs dynamiques
Article suivant dans la série :
Faire un premier bilan de son mixage →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.