Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou
Pédago
11 réactions

L'enregistrement de la batterie - Quelle panoramique ?

Le grand guide de l’enregistrement — 34e partie

Suite et fin de notre petit hors-piste dans le cadre de l'enregistrement de la batterie. Faut-il envisager la répartition stéréo de la batterie du point de vue du spectateur ou de celui du batteur ? La réponse vous attend ci-dessous…

L'enregistrement de la batterie - Quelle panoramique ? : Le grand guide de l’enregistrement — 34e partie
Accéder à un autre article de la série...

Disclai­mer

Tout d’abord, voici quelques remarques concer­nant le sondage que je vous ai présenté la semaine dernière. Malgré toutes les précau­tions prises pour être le plus rigou­reux possible, j’ai bien conscience que cette étude n’a aucune valeur scien­ti­fique réelle. En effet, l’échan­tillon de popu­la­tion étudié est non seule­ment trop petit, mais égale­ment peu repré­sen­ta­tif. La propor­tion d’in­di­vi­dus gravi­tant autour du monde de la musique est, d’une part, certai­ne­ment beau­coup trop impor­tante. D’autre part, il faut savoir qu’afin de trou­ver 200 personnes assez sympa­thiques pour se plier à cette petite lubie, il m’a fallu piocher dans mon entou­rage étendu. Mora­lité, envi­ron deux tiers des parti­ci­pants étaient des hommes de 20 à 35 ans ayant un Bac +2 mini­mum et vivant aux alen­tours de Mont­pel­lier… Ce qui est bien loin d’être la pana­cée en termes de repré­sen­ta­tion des « consom­ma­teurs de musique », vous en convien­drez. Et je ne parle même pas d’autres facteurs tels que le choix du morceau « test », la rapi­dité de son tempo, etc. qui ont certai­ne­ment eux aussi une influence sur les réponses obte­nues.

Toute­fois, ces résul­tats me paraissent suffi­sants pour écha­fau­der quelques conjec­tu­res…

My way

Selon les chiffres four­nis la semaine dernière, il semble que l’idéal serait d’avoir un mix diffé­rent suivant les cas de figu­re… Or, c’est tout bonne­ment impos­sible puisque nous ne pouvons abso­lu­ment pas savoir à l’avance si l’au­di­teur est gaucher, batteur ou bien encore s’il écoute notre musique en voiture ! Sans oublier que plus d’un quart des sujets sondés n’a pas de préfé­rence ou n’est pas apte à iden­ti­fier correc­te­ment l’objet de notre étude. Par consé­quent, il m’ap­pa­rait évident que la ques­tion de savoir s’il vaut mieux envi­sa­ger la répar­ti­tion stéréo de la batte­rie du point de vue du spec­ta­teur ou de celui du batteur est un faux débat qui n’a pas lieu d’être puisqu’elle ne souffre aucune réponse défi­ni­tive.

Du coup, à titre person­nel, j’uti­lise autant le point de vue du batteur que le point de vue du public dans mes produc­tions, et ce, en fonc­tion de ce que les morceaux me semblent appe­ler tout en tenant compte de ce que je souhaite en faire. Voici un petit résumé de ma méthode pour choi­sir entre l’un ou l’autre :

Pour un morceau suggé­rant une sensa­tion « live », ou lorsque je souhaite une batte­rie profonde et/ou éloi­gnée, j’adopte le point de vue du public ;
Pour un titre plus inti­miste ou suggé­rant un « élan inté­rieur », j’opte alors pour le point de vue du batteur ;
Bien entendu, si l’agen­ce­ment fréquen­tiel de l’ar­ran­ge­ment, à savoir la densité spec­trale du point de vue de la stéréo de l’en­semble du morceau ne me permet pas d’ap­pliquer les règles précé­dentes, je change alors mon fusil d’épaule sans état d’âme à partir du moment où cela sert la musique ;
Lorsque je travaille sur plusieurs titres d’un même album, ce choix peut me servir à renfor­cer la sensa­tion de cohé­sion de l’al­bum en conser­vant le même point de vue entre chaque morceau. A contra­rio, adop­ter subi­te­ment un point de vue diffé­rent peut m’ai­der à marquer une rupture si besoin est ;
Enfin, il m’ar­rive très souvent de tout bonne­ment éviter la ques­tion en choi­sis­sant d’uti­li­ser un point de vue mono­pho­nique, comme sur une produc­tion sauce « vintage », mais pas que.

Voilà, cette méthode vaut ce qu’elle vaut, mais je peux vous assu­rer que personne n’est jamais venu se plaindre de mon travail en raison d’un choix de point de vue de stéréo pour la batte­rie. Du coup, ce qui compte à mon sens au final c’est d’op­ter pour le choix qui semble conve­nir au morceau à mes yeux car je sais que cela m’ai­dera à person­nel­le­ment mieux travailler. Après, le rendu convien­dra mieux à certains plutôt qu’à d’autres, mais je sais que la diffé­rence sera certai­ne­ment insi­gni­fiante pour beau­coup, alors pourquoi se faire des noeuds au cerveau ?

Pour finir, sachez que j’aborde le « problème » de la largeur stéréo de la batte­rie d’une façon simi­laire : peu importe du moment que cela sonne pour le morceau sur lequel je travaille.

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour de nouvelles aven­tures !

← Article précédent dans la série :
L’enregistrement de la batterie - Question de point de vue
Article suivant dans la série :
L'enregistrement de la batterie - le charleston →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.