Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
pédago

L’enregistrement de la batterie - Room Stéréo (3e partie)

Le grand guide de l’enregistrement — 39e partie

Dans cet épisode, nous allons aborder une nouvelle méthode d’enregistrement de la « Room Stéréo » ainsi qu’une de ses nombreuses variantes qui est, selon moi, particulièrement intéressante.

Accéder à un autre article de la série...

Get a room

La tech­nique que nous allons voir est somme toute simple de prime abord : utili­ser un couple stéréo en confi­gu­ra­tion XY ou ORTF à bonne distance du kit de batte­rie dans l’axe de la grosse caisse. Derrière cette simpli­cité appa­rente se cachent plusieurs diffi­cul­tés.

Tout d’abord, il convient de choi­sir la direc­tion vers laquelle ce couple poin­tera : vers la batte­rie ou au contraire à l’op­posé de cette dernière. Comme toujours, cela dépend du son que vous souhai­tez obte­nir. Dans le premier cas, le couple captera un mélange entre le son direct et le son réver­béré alors que dans le second, il n’y aura quasi­ment pas de son direct puisque l’ins­tru­ment se situera dans la « zone aveugle » du couple. Ces deux façons de faire ont un inté­rêt, à vous de savoir ce que vous souhai­tez privi­lé­gier.

Vient ensuite la ques­tion de la hauteur du couple. Plus il sera bas et plus vous favo­ri­se­rez le bas du spectre, mais prenez garde à ne pas trop brouiller le bas médium. À l’in­verse, plus le couple sera en hauteur et plus le son tendra vers le haut du spectre, avec le risque d’ob­te­nir des cymbales trop agres­sives. Notez qu’à moins d’être à la recherche d’un « effet très spécial », il est décon­seillé de placer ce couple trop proche du plafond ou d’un angle de la pièce ; cela donne rare­ment quelque chose d’in­té­res­sant à cause des multiples réflexions qui se para­sitent entre elles à ces endroits-là.

Stereo Room Miking

Enfin, le dernier problème à régler concerne la distance entre ce couple et la batte­rie. Il n’y a malheu­reu­se­ment pas de formule magique, car ce sujet dépend à la fois du lieu d’en­re­gis­tre­ment, de l’ins­tru­ment et du jeu du batteur sur le morceau en cours de travail. Ceci étant, il y a tout de même une petite astuce qui vous faci­li­tera certai­ne­ment la vie. Le prin­cipe en est simple et repose peu ou prou sur le même concept que le raison­ne­ment par l’ab­surde en mathé­ma­tiques. À l’aide d’un casque fermé, écou­tez les « Overheads » réduits en mono. Prenez alors l’un des micros du couple qui servira à la prise « Room Stéréo », inver­sez la pola­rité de sa tranche et bala­dez-vous dans la pièce. Lorsque la somma­tion mono des « Overheads » et de ce micro semble rendre le son de batte­rie agres­sif et/ou sans vie, c’est que vous êtes à un endroit inté­res­sant. Réta­blis­sez alors la pola­rité de votre micro, reve­nez en stéréo et placez le couple à ce point précis. En géné­ral, cette tech­nique permet de faci­le­ment trou­ver des place­ments dignes d’in­té­rêt pour ce couple « Room Stéréo ». Essayez, vous m’en direz des nouvelles !

Termi­nons à présent avec une variante parti­cu­liè­re­ment inté­res­sante de cette méthode. En lieu et place du couple stéréo XY ou ORTF, il est payant d’op­ter pour une confi­gu­ra­tion M/S. Pourquoi donc ? Eh bien tout simple­ment parce qu’ainsi vous obtien­drez d’une part une excel­lente compa­ti­bi­lité mono ; et d’autre part, vous aurez un plus large contrôle sur le mélange entre le son direct et le son réver­béré, à condi­tion bien sûr que votre couple M/S vise la batte­rie. En effet, le micro bidi­rec­tion­nel de ce couple captera quasi­ment unique­ment le son réver­béré alors que le cardioïde enre­gis­trera pour sa part un mélange son direct/son réver­béré. En jouant sur le mélange Mid/Side lors du mixage, vous aurez donc tout le loisir de trou­ver l’équi­libre qui vous convien­dra le mieux. Elle n’est pas belle la vie ?

Sur ce, rendez-vous la semaine prochaine pour les dernières tech­niques d’en­re­gis­tre­ment de cette piste « Room Stéréo » !

← Article précédent dans la série :
L’enregistrement de la batterie - Room Stéréo (2e partie)
Article suivant dans la série :
L’enregistrement de la batterie - Room Stéréo (4e partie) →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.