Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
18 réactions

L'enregistrement des choeurs (partie 2)

Le guide de l’enregistrement - 123e partie

Dans ce deuxième épisode consacré à l'enregistrement des choeurs, nous allons voir comment procéder lorsque vous disposez de choristes.

L'enregistrement des choeurs (partie 2) : Le guide de l’enregistrement - 123e partie
Accéder à un autre article de la série...

En plein choeur

Permet­tez-moi tout d’abord de vous rappe­ler que nous parlons ici des choeurs au sens large du terme, ce qui comprend autant les doublages de voix à l’unis­son que d’éven­tuelles harmo­nies repre­nant les paroles ou se canton­nant à de simples « ouhh » et autres « ahh ».

À présent, passons aux choses sérieuses. Si je vous dis Queen, Beatles, Beach Boys, Bee Gees, ou bien encore Simon & Garfun­kel, à quoi pensez-vous ? Étant donné le thème du jour, vous devez forcé­ment avoir à l’es­prit leur façon d’abor­der les choeurs. Et qu’ont tous ces illustres groupes en commun par rapport à cela ? Leurs plus beaux choeurs sont construits autour de prises chan­tées par une autre voix que celle du chan­teur prin­ci­pal. Ce simple a pour avan­tage l’ob­ten­tion de lignes vocales plus clai­re­ment distin­guables par rapport à la voix « lead », donc plus marquantes pour l’au­di­teur et surtout, beau­coup plus facile à mixer puisque fonciè­re­ment diffé­rentes du timbre du chan­teur. Que demande le Peuple ? Bref, je vous invite forte­ment à faire appel à des choristes pour vos arran­ge­ments de choeurs tant l’im­pact de ces derniers est autre­ment plus inté­res­sant que celui de choeurs réali­sés unique­ment par l’in­ter­prète prin­ci­pal. 

Voyons main­te­nant comment procé­der. Si vous ne dispo­sez que d’un seul choriste, nul besoin de vous faire des noeuds au cerveau, la méthode décrite la semaine dernière sera ample­ment suffi­sante. En revanche, si vous avez la chance de travailler avec plusieurs choristes, il est parti­cu­liè­re­ment inté­res­sant de les enre­gis­trer tous ensemble plutôt qu’un par un afin d’ob­te­nir dès la capta­tion une cohé­sion d’un natu­rel sans égal. Pour ce faire, il existe plusieurs méthodes. 

La première est somme toute la plus clas­sique : enre­gis­trer vos choristes dispo­sés en arc de cercle autour d’un dispo­si­tif de capta­tion stéréo simi­laire à l’un de ceux que nous avions décrits lors de l’étude de l’en­re­gis­tre­ment des overheads pour la batte­rie, à savoir les tech­niques ORTF, M/S, le couple XY ou le couple A/B.

La deuxième tech­nique est un poil moins courante, mais dans le contexte des musiques actuelles, c’est une façon de procé­der très inté­res­sante. Elle consiste à utili­ser la tech­nique M/S en dispo­sant les choristes comme suit :

Choeur_3.JPG

L’as­tuce pour obte­nir une image stéréo équi­li­brée se résume à réali­ser un nombre pair d’en­re­gis­tre­ments avec cette confi­gu­ra­tion, puis d’in­ver­ser la stéréo de la moitié des prises ainsi obte­nues au moment du mixage. Résul­tat large et « entier » garanti ! Notez que vous pouvez utili­ser cette tech­nique avec plus de trois choristes, l’im­por­tant étant de lais­ser une « place vide » au centre de la stéréo afin de ne pas marcher sur les plates-bandes de la voix prin­ci­pale.

La dernière méthode que j’af­fec­tionne tout parti­cu­liè­re­ment consiste à utili­ser deux micros bidi­rec­tion­nels dispo­sés comme suit :

Choeur_4.JPG

En travaillant ainsi, vous obtien­drez deux pistes mono­pho­niques compre­nant chacune deux choeurs bien isolés des deux autres, car la direc­ti­vité en 8 sert ici de sépa­ra­teur. Comme précé­dem­ment, il convient de réali­ser un nombre pair de prises afin de pouvoir les répar­tir de façon symé­trique dans le champ stéréo lors du mixage si vous souhai­tez obte­nir une image bien équi­li­brée. Prin­ci­pal avan­tage de cette méthode par rapport aux autres : c’est celle qui préserve le plus d’es­pace au centre pour le chan­teur.

Voilà, c’est tout pour aujour­d’hui. La semaine prochaine, nous termi­ne­rons ce chapitre dédié à l’en­re­gis­tre­ment des choeurs par quelques conseils qui devraient vous permettre de maxi­mi­ser l’im­pact de vos prises.

 

← Article précédent dans la série :
L'enregistrement des choeurs (partie 1)
Article suivant dans la série :
L'enregistrement des choeurs (partie 3) →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.